Actualité

5 Qualités à mettre en avant pour être nommé animateur territorial / animateur principal en 2021

juillet 2021

lien externe vers facebooklien externe twitterlien externe vers Google+
lien externe imprimerlien externe envoi par email

Vous rêvez de devenir animateur, directeur, responsable au sein d’associations ou de structures locales (centre de loisirs, maison de quartier, EHPAD, etc.) et vous avez réussi le concours animateur territorial / animateur principal ? Comment convaincre les ressources humaines et les élus de vous recruter / nommer / promouvoir ? Quelles qualités mettre en avant dans votre CV et lors de l’entretien ? Point sur…


Mettre en avant ses qualités dans son CV et sa lettre de motivation… pourquoi ? 

Les animateurs territoriaux constituent un cadre d’emplois d’animation de catégorie B (filière animation - FPT) qui comprend 3 grades, avec 3 niveaux hiérarchiques : animateur territorial (1er  grade), animateur principal de 2ème classe (2ème grade) et animateur principal de 1ère classe (3ème grade). Les termes 1er, 2ème et 3ème grade correspondent au NES - Nouvel Espace Statutaire (Décret n° 2011-558 du 20 mai 2011 portant statut particulier du cadre d'emplois des animateurs territoriaux).

On retrouve les animateurs territoriaux/principaux dans l'animation des quartiers, périscolaire, la médiation sociale, la cohésion sociale, le développement rural ou encore la politique de développement social urbain des communes, mais aussi des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre (métropoles, communautés urbaines ou d’agglomération ou de communes) ou encore les maisons de quartiers, centres de loisirs, établissements sociaux et médicosociaux (maisons de retraite – EHPAD, foyers de travailleurs, centres d’accueil, centre communal d’action sociale - CCAS), établissements hospitaliers, structures d'accueil, crèche...

Directeur/directeur adjoint d’un centre de loisirs, de maison de quartiers, de centre social, de maison des jeunes et de la culture, etc. sont quelques uns des métiers pouvant être occupés par un animateur principal.

L’action publique territoriale est en pleine métamorphose, au-delà du contexte inédit dans lequel la « plus grave crise sanitaire depuis un siècle » a plongé les collectivités, celles-ci doivent pouvoir garantir plus encore qu’hier, le respect des valeurs fondamentales du service public : primauté de l’intérêt général, accessibilité, continuité, etc. mais aussi, être en capacité d’innover et de maintenir la performance des structures.

Si dans votre CV, vous allez mettre en avant vos compétences techniques ; dans votre lettre de motivation et lors de l’entretien de recrutement, votre futur employeur doit pouvoir avoir une bonne connaissance de vos qualités humaines, votre savoir-être.

Qualité n°1 : Affectionner le travail en équipe et les relations humaines

L'art d'être un bon équipier est la première qualité recherchée chez vos futurs employeurs. Aimer le travail en équipe - avec ou sans lien hiérarchique - et les relations humaines, c’est la base de votre métier.
Vous devez être efficace dans votre communication et vos relations avec les autres « équipiers », savoir vous adapter à des publics variés (personnes âgées, enfants, adolescents…), savoir faire de la performance individuelle un levier de la performance de l’équipe, savoir optimiser globalement votre organisation personnelle et votre environnement de travail…
Animateur territorial ou directeur/directeur adjoint, vous devez être le garant de l’image de la structure… en interne et en externe. Les collectivités recherchent des développeurs du partenariat local, dans les domaines sociaux, culturels ou d’activités de loisirs. Les animateurs principaux peuvent aussi assurer l’animation de réseaux dans les domaines sociaux, culturels ou d’activités de loisirs et conduire des actions de formation (sur la citoyenneté, la santé, l'endettement,...).

En tant qu’animateur, votre employeur va vous confier l’animation des activités au sein des différentes instances. Vous allez devoir les faire vivre, avec les publics, les habitants, les bénévoles. Vos actions vous permettront aussi de contribuer au maintien de la cohésion sociale par le développement de partenariats avec les autres professionnels intervenant auprès des publics concernés (ex. enfants, jeunes pour un centre de loisirs).

Enfin, vous devez également savoir gérer les relations avec les différents acteurs (prestataires de services, élus, familles…).

Il peut donc être à votre avantage, dans votre lettre de motivation, de valoriser votre sens du relationnel, l'écoute, la pédagogie, l'empathie, la gestion du stress... 

Qualité n°2 : Savoir respecter le cadre législatif contraignant et mettre ses connaissances à jour

Les employeurs attendent de leurs animateurs territoriaux une application stricte des consignes de sécurité pour éviter les accidents. Une bonne organisation administrative sera demandée pour que vos animations respectent un cadre législatif contraignant.

Concrètement, les animateurs territoriaux principaux sont chargés de suivre et analyser les données d'activité du service ou de la structure et de proposer des axes d'évolution, de définir et suivre le budget, de mener les actions de gestion de recrutement, de coordination et de suivi des activités d’une ou plusieurs équipe(s)... Ils doivent donc avoir une bonne connaissance, entre autres, de l’évolution et du cadre réglementaire des politiques publiques, sociales et culturelles, des acteurs institutionnels et associatifs du secteur socio-culturels.

Qualité n°3 : Posséder créativité et réactivité

La créativité est également une qualité indispensable qu’un animateur territorial doit avoir pour inventer des activités. Une bonne aptitude au sport, aimer bouger est un plus car il participe souvent aux animations qu’il met en place.

S’agissant de l’animateur principal, réactivité et sang-froid face aux événements constituent des atouts indispensables à cette fonction.

En raison des missions qu’il exerce, il doit aussi faire preuve de disponibilité.


Qualité n°4 : Savoir conduire et coordonner un projet

Développement de projets éducatifs, de structuration de service, les animateurs principaux, une fois nommés sont ceux qui encadrent une équipe d’animation, participent à la conception du projet d’animation de la collectivité ou encore à la coordination d’une ou plusieurs structures d’animation. Ils mettent en œuvre une « expertise particulière » dans leur domaine d’activités.

Indiquer vos compétences en conception et coordination des projets, et particulièrement, ceux d’activités (socio-éducatives, culturelles et de loisirs) vous sera très utile.


Qualité n°5 : Avoir un grand sens des responsabilités et d’adaptabilité

En tant qu’animateur territorial/principal, vous devez également faire preuve d’adaptabilité. Doté de cette qualité, vous savez répondre à toutes sortes de situations et évoluer en fonction du contexte, des événements, des besoins du moment, des urgences, etc. Avoir une capacité d’adaptation, c’est aussi être capable d’accepter les changements, de rebondir, de faire face à ses doutes, ses erreurs et accepter de nouveaux challenges.

Un animateur principal se doit d’avoir un grand sens des responsabilités et du service public. Tout en analysant la situation à laquelle il est confronté, il doit être capable d’écouter les besoins des uns et des autres (habitants, adhérents, élus,...) et adapter son organisation lorsqu’il le faudra. Le but : savoir offrir des prestations aux publics comme, par exemple, répondre aux attentes sur le territoire de lieux d’animation et de loisirs…

Un dernier conseil pour un CV et une lettre de motivation gagnants ? Pour accroître vos chances de décrocher des réponses positives, la carte des tutoriels en ligne est un sérieux atout. Au-delà d’une aide à la formalisation de votre lettre de motivation et de votre CV, vous bénéficierez de conseils pour la construction de votre projet professionnel.5 Qualités à mettre en avant pour être nommé animateur territorial / animateur principal en 2021

Inscrivez-vous à la newsletter Carrières Publiques !

Merci de renseigner votre e-mail

Merci, nous vous confirmons votre inscription à la newsletter Carrières publiques.

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×