Actualité

Bien préparer l’épreuve des 6 questions techniques au concours externe de conseiller des APS

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Les prochaines épreuves du concours de conseillers territoriaux des activités physiques et sportives (APS) (catégorie A) se dérouleront au mois de janvier 2018. Avec près de 7 candidats pour un poste ouvert en externe (session 2015-CDG 13) le taux de sélectivité ne laisse pas de place à la chance. Une bonne préparation, notamment à l’épreuve de réponses aux questions, et des conseils avisés sont les bases pour être le meilleur.

1. Avoir en tête les attentes du jury

L’épreuve de réponses aux 6 questions techniques est, avec l’épreuve de note, une des deux épreuves écrites au concours externe des conseillers territoriaux des APS. D’un coefficient 3, et même si la note a un coefficient 4, l’épreuve est importante. Chaque candidat a quatre heures pour répondre à six questions portant « sur les éléments essentiels dans chacun des domaines suivants : des techniques et méthodes de l’entraînement sportif ; de l’enseignement des activités physiques et sportives ; de la sociologie des pratiques sportives ; de la gestion financière appliquée aux services des sports ; de la conception et l’entretien des équipements sportifs et de loisirs ; des sciences biologiques et des sciences humaines ».

Les épreuves du concours externe des conseillers territoriaux des APS sont élaborées de manière à assurer un équilibre entre d’une part, un niveau de savoirs et d'aptitude, et d’autre part, le développement des compétences professionnelles (rédaction, expression…).  L’épreuve de questions techniques doit permettre au jury d’apprécier, outre vos connaissances, votre capacité à présenter vos réponses de manière organisée (introduction, développement avec un plan, conclusion).

2. Se faire un programme de révisions personnalisé

A moins d’être une « bête de concours », savoir répondre aux 6 questions techniques au concours externe des conseillers territoriaux des APS se pense longtemps à l’avance. Comme toute épreuve d’un concours de catégorie A, comptez une bonne année scolaire de préparation.

Comment anticiper et optimiser son temps de préparation ? Au préalable, en prenant connaissance du programme des épreuves. Pour cette première épreuve écrite, il est fixé par l'arrêté du 12 janvier 2012.

Ensuite, élaborez-vous un plan personnalisé de révisions. Pas d’impasse possible. En vous appuyant sur les ouvrages spécialisés, vous trouverez : les connaissances indispensables, des exercices corrigés et un test-diagnostic pour vous évaluer régulièrement. Il est également indispensable de consulter les annales des sujets posés aux précédents concours. Cela vous permettra de savoir vous avez les connaissances nécessaires ou si des efforts de remise à niveau sont à produire.

Exemples de questions posées (Source : concours externe - Session 2015) :

  • « Sous quelle forme la pratique de la musculation est-elle une aide à tout sportif pratiquant la musculation ? »
  • « Comment favoriser la motivation dans la pratique des sports collectifs notamment chez les enfants de cycle 3 ? »
  • Le handicap est une cause d’exclusion. Comment, à travers le sport, les personnes handicapées peuvent-elles participer pleinement à la vie de la cité ? »
  • « Quel(s) mode(s) de gestion s’offre(nt) au service des sports pour la gestion d’une piscine ? Veuillez justifier votre réponse. »
  • « Quels sont les dispositifs et organismes mis en place depuis une dizaine d’années permettant de limiter le pouvoir des fédérations sportives en matière de nomes et d’homologation ? »
  • « Les enjeux sociaux et économiques du développement des activités physiques de pleine nature ».

3. S’approprier la « méthode », être curieux, s’entraîner et… persévérer

Et maintenant, il faut s’entraîner. Réviser, construire des fiches de révision mais aussi faire et refaire des exercices. Pour ne pas baisser les bras en cours de route, bien connaître ses motivations est indispensable. En parallèle, vous devez vous montrer curieux, et suivre l’actualité liée aux politiques sportives des collectivités territoriales, à leurs partenaires (le monde scolaire, les clubs sportifs ou professionnels, etc.), aux réformes relatives aux collectivités territoriales et au statut des fonctionnaires.

Construire et réviser des fiches des thématiques du programme est indispensable, mais la lecture des journaux spécialisés (ex. La Lettre du cadre territorial, La gazette des communes) vous servira également. Enfin, lire la presse (ex. Le Monde, Les Echos…), en étant particulièrement attentif à la dimension territoriale est un bon moyen pour étendre sa culture et améliorer ses connaissances théoriques.

De même, ne pas compter ses heures à la bibliothèque pour réussir est une bonne chose, mais il est important de garder un rythme de vie sain : s’offrir des plages de détente, pour sortir, faire du sport, etc. Des ingrédients utiles pour maintenir son équilibre et ne pas chuter avant la ligne d’arrivée.

Dernier rappel : la méthode doit être au service du candidat (et non l’inverse). En fonction de sa personnalité, à chacun de l’adapter. Même si les débuts peuvent faire peur tant la logique intellectuelle peut paraître éloignée de ses habitudes, il faut garder le cap et se rappeler qu’il s’agit tout de même de règles qui ont fait la preuve de leur efficacité par le passé. Et s’il reste un doute sur quoi que ce soit ? Avant qu’il ne soit trop tard, il ne faut pas hésiter à poser des questions sur les réseaux sociaux, sur les forums des sites Internets dédiés, mais aussi à d’autres candidats ou lauréats… afin de lever toutes incertitudes anxiogènes et contreproductives.

4. Le Jour J : Découvrir les questions

Le Jour J, il est important d’évaluer le temps imparti à chacune des six questions en prévoyant un temps pour : la lecture des consignes, la rédaction et une relecture générale (5 minutes). Les questions ne sont pas classées par ordre croissant de difficultés. Inutile dès lors de s’attarder et bloquer sur une question. Traiter en priorité les questions paraissant simples et dont la réponse vient spontanément sera rassurant. En revanche, votre devoir doit faire apparaître vos réponses dans l’ordre des questions. Si vous « séchez », ne perdez pas de temps inutilement, sautez des lignes et revenez plus tard sur cette question. A la fin vous pourrez revenir sur les questions où vous serez passé.

Astuce : Si le barème est affiché, concentrez-vous sur les questions qui valent le plus de points.

5. Passer à l’action : Rédiger un devoir soigné et « achevé »

Au moment de rédiger, il faudra avoir appris à communiquer pendant les entraînements.  Pour ne pas perdre des points, vous devez respecter les règles d'orthographe et de syntaxe. Il ne s’agit pas ici d’avoir un style littéraire, mais d’avoir une écriture claire, simple et concrète. Dans tous les cas, le style télégraphique et l’excès d'abréviations sont à éviter. Hors de question également de faire une dissertation, les réponses demandent une réflexion personnelle et une argumentation de votre part. Enfin, il faut toujours rendre un devoir achevé. Aucun brouillon ne peut être accepté.

Dernier conseil : pas de complexe à avoir face aux « faux externes », s’ils ont l’avantage d’être déjà confrontés aux réalités des administrations, il est fréquent pour le jury de constater que leurs connaissances de base ne sont pas suffisantes. Aussi, avant de se lamenter, il faut se convaincre que la question n’est pas de réaliser un devoir parfait mais de rendre une copie la meilleure possible !

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK