Actualité

Concours d’ingénieur territorial : Pourquoi pas vous ?

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Accéder à une poste à responsabilité scientifique et technique pour travailler dans une mairie, un département, une région ou encore un établissement territorial vous donne envie de vous engager sur du long terme ? Rejoindre la famille des ingénieurs territoriaux (catégorie A) vous attire ? Les prochaines épreuves des concours d’ingénieur territorial (interne et externe) se dérouleront au mois de juin 2017… Avant de candidater, tour d’horizon sur les conditions d’accès.

Ingénieur territorial : Quel(s) concours ?

Les concours d’ingénieur territorial sont organisés tous les 2 ans, en alternance avec les examens professionnels.

Il existe deux concours d’accès au grade d’ingénieur territorial : le concours externe sur titres avec épreuves et le concours interne. Pour chacun des concours les postes seront ouverts au titre de chacune des spécialités suivantes : ingénierie, gestion technique et architecture ; infrastructures et réseaux ; prévention et gestion des risques ; urbanisme, aménagement et paysages ; informatique et systèmes d'information.

Un calendrier commun à tous les centres départementaux de gestion (CDG ou centre interdépartemental des petite et grande couronnes parisiennes - CIG) est appliqué pour les périodes d’inscription et les dates d’épreuves écrites. Quel que soit le concours, pour vous inscrire, il vous faudra donc vous rapprocher d’un des CDG ou CIG chargés de les organiser.

Les conditions générales d'accès au concours d'ingénieur territorial

Tout candidat doit :

  • posséder la nationalité française, ou être ressortissant d'un État membre de l'Union Européenne, ou d'un autre État sur l'Espace Économique Européen (certificat de nationalité émis par le pays d’origine). Si vous ne possédez pas la nationalité française, vous devrez demander aux autorités compétentes de votre pays d’origine les documents attestant de votre situation, les faire authentifier et traduire par le consulat de votre pays en France ;
  • se trouver en position régulière au regard des obligations du service national de l'État dont il est ressortissant (attestation de présence à la journée défense et citoyenneté - JDC) ;
  • jouir de ses droits civiques ;
  • ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n° 2) portant des mentions incompatibles avec l'exercice des fonctions ;
  • remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction.

Le CDG ou CIG vous demandera les justificatifs nécessaires au moment de l’inscription.

Les conditions particulières aux concours externe et interne

En 2015, les candidats présents aux épreuves en externe et en interne pour un poste ouvert, étaient titulaires majoritairement d’un diplôme d’ingénieur, d’architecte ou de géomètre-expert (60% en externe ; 40% en interne).

Le concours externe sur titres avec épreuves est ouvert, pour 75% au moins des postes à pourvoir aux candidats titulaires d’un diplôme d’ingénieur, d’architecte, ou de géomètre-expert ou encore d’un titre ou diplôme délivré par l’Etat d’un niveau Bac+5 à caractère scientifique ou technique ou d’une qualification reconnue comme équivalente correspondant à l’une des spécialités ouvertes. Vous devrez fournir une attestation d’obtention du diplôme ou, à défaut, une attestation justifiant que vous avez accompli la dernière année du cycle d’études conduisant au diplôme considéré.
En interne, le concours d'ingénieur territorial est ouvert, pour 25% au plus des postes à pourvoir, aux fonctionnaires et agents publics ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale. Les candidats doivent justifier au 1er janvier de l'année du concours de quatre ans au moins de services effectifs (équivalent temps plein) dans un corps, cadre d'emplois ou emploi de catégorie B (ex. technicien principal de 1ère classe et de 2ème classe), compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique.

Se présenter au concours externe d’ingénieur territorial sans diplôme… c’est possible ?!

Pensez à saisir la commission d'équivalence de diplômes le plus tôt possible, n'attendez pas l'ouverture du concours il sera peut être trop tard !

Il est possible de se présenter au concours externe, si vous :

  • êtes mère ou père de famille d’au moins 3 enfants que vous élevez ou avez élevé effectivement (copie du livret de famille) ;
  • êtes sportif de haut niveau (copie de l’arrêté du ministre chargé des Sports fixant la liste des sportifs concernés mentionnant votre nom) ;
  • possédez une équivalence au titre de diplôme ou au titre de l’expérience professionnelle.

En effet, si vous ne possédez aucun diplôme ou titre mais que vous avez acquis une expérience, vous pouvez déposer, avant la clôture des inscriptions du concours, une demande d’équivalence de diplôme, auprès du CNFPT (commission de reconnaissance de l’expérience professionnelle, informations sur www.cnfpt.fr ). L’expérience professionnelle peut être constituée par toute activité professionnelle, salariée ou non, exercée de façon continue ou non. Elle doit être équivalente à une durée totale d’au moins 3 ans à temps plein, et relever de la même catégorie socio-professionnelle (Insee) que celle des ingénieurs. Vous devrez fournir à l’appui de votre demande : une copie du ou des contrats de travail, un descriptif détaillé de l’emploi tenu, du domaine d’activité, de votre positionnement dans l’organigramme de l’entreprise employeur, les principales fonctions attachées…, tout document, à défaut, établi par un organisme habilité attestant que vous avez exercé ou exercez une activité (salariée ou non) dans la profession pendant la période concernée.


Le jour des premières épreuves, vous devrez joindre une copie de la décision favorable de la commission d’équivalence. En cas de décision défavorable, vous ne pourrez représenter une demande d’équivalence pour le même concours ou tout concours pour lequel la même condition de qualification est requise pendant un an.  

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

Inscrivez-vous à la newsletter Carrières Publiques !

Merci de renseigner votre e-mail

Merci, nous vous confirmons votre inscription à la newsletter Carrières publiques.

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×