Actualité

COVID-19 : Top des bons réflexes pour continuer à préparer les concours de la fonction publique

lien externe vers facebooklien externe twitterlien externe vers Google+
lien externe imprimerlien externe envoi par email

Les épreuves, en présentiel, des concours administratifs et des examens professionnels de la fonction publique sont reportées sine die compte tenu de la crise sanitaire. Mais la situation évolue de jour en jour. Dans les semaines à venir, comment rester motivé et continuer à bien se préparer pendant le confinement ?

Pourquoi est-il important de continuer à se préparer aux épreuves des concours ?

Épidémie de coronavirus (COVID-19) et confinement obligent, le gouvernement a décidé de suspendre la tenue des concours de recrutement et des examens professionnels de la fonction publique (État, territoriale, hospitalière) qui devaient se tenir durant les prochaines semaines (cf. arrêté du 17 mars 2020 et ordonnance du 27 mars 2020).

A la reprise, les organisateurs des concours (centres de gestion, CNFPT, etc.) reprogrammeront les épreuves ou les organiseront sous d’autres formes (quiz, oraux en visioconférence, devoirs maison…). Le calendrier se fera « dans les délais les plus courts possibles en fonction de l'évolution de la situation », selon les ministres concernés. Les centres partiront du principe que les candidats ont travaillé à la maison. D’où la nécessité de continuer de manière rigoureuse sa préparation et de maintenir les acquis.

Se fixer des objectifs de travail pendant le confinement

A quelques semaines des nouvelles dates des épreuves, la pire des solutions serait le bachotage : apprendre beaucoup, en peu de temps et dans le stress.

Pour mémoriser une méthodologie (ex. savoir rédiger une note de synthèse ou des réponses à des questions courtes), une grande quantité de données pendant une courte durée, il faut s’entraîner, se concentrer, comprendre les informations à retenir, et surtout les apprendre ou les utiliser plusieurs fois.

« Le vrai secret de la mémoire, c’est d’apprendre plusieurs fois la même information », conseille le neurologue, Bernard Croisile (source : Le Monde).

Une bonne raison de ne pas attendre le retour à la normale pour continuer à se préparer efficacement. Pour ne pas régresser, la base est de se faire un planning - quotidien dans l’idéal - incluant ses objectifs et …s’y tenir.

Courage, le plus dur c’est de s’y mettre. Cela veut dire quoi ? Prévoir des plages de travail pour reprendre la méthodologie, les outils déjà utilisés de façon régulière, reprendre et (ré)apprendre les informations de ses fiches.

Faire ses gammes

Ensuite, il faut s’entraîner, réviser, en fragmentant (ex. se faire une ou deux fiches, puis passer à autre chose dans le programme de révisions), avec une pause régulière. Faire et refaire des exercices reste incontestablement la meilleure clé de réussite.

Les matières, comme les finances publiques, le droit civil ou public, demandent des connaissances précises. Apprendre plusieurs fois la même information, de manière espacée et régulière dans le temps, permet de la consolider. Pourquoi pas à haute voix ? Faire du conjoint et des enfants son auditoire peut être un bon moyen de mettre à contribution, de manière ludique, l’ensemble de la tribu confinée. Le fait de travailler à voix haute est utile car s’entendre apporte un supplément à la mémoire et puis, parler de ce que l’on apprend à d’autres permet de faciliter ses apprentissages.

Pour les épreuves écrites, les annales avec des indications de corrections constituent une bonne base d’entraînement. Bon nombre des organisateurs des concours publient également, sur leur site Internet, les sujets les plus récents et complets, avec les dossiers pour la note de synthèse, par exemple.

Enfin, il est indispensable de se mettre en situation : sur un temps illimité, puis en fonction de la durée de l’épreuve. C’est la seule façon d’évaluer son niveau et de déterminer les points à améliorer.

Contrôler ses acquis…

Travailler dans un foyer à huis clos, sans aucun cadre ni contrôle, pas toujours évident. Se préparer seul suppose d’être capable de gérer son temps et de s’auto-évaluer.

Ce moment de confinement est peut-être le meilleur pour recourir à un organisme de préparation à distance. A la clé ? Une présentation du concours, une méthodologie, des cours et des devoirs avec des corrections personnalisées.

Recourir à Carrières publiques pour sa préparation, en cette période, permettra de poursuivre le parcours déjà effectué plus sereinement et d’échanger avec des formateurs (par courriels, tutorat téléphonique, etc.).

…de manière ludique !

Autres solutions pour vérifier ses progrès : s’amuser à se faire interroger, se faire réciter, par les personnes avec soi à la maison, ou encore, réviser en jouant.

Le confinement, couplé aux problématiques qu’il implique (télétravail, continuité pédagogique à assurer, cumul des impératifs domestiques, peur de la maladie…), peut donner de désagréables sensations. Se concentrer sur sa préparation, en se divertissant, peut être un bon outil pour éviter l’ennui, la routine, le stress…

La Gazette des communes propose, pour ses abonnés, des quiz sur les questions d’actualité (ex. les Métropoles, le Grand Paris…). Se créer ses blind-tests « maison » pour jouer en famille à se muscler le cerveau est aussi à envisager. Les concours de catégorie C (ex. adjoint administratif, ATSEM) demandent d’avoir un niveau troisième en français, avec des analyses de phrases, le sujet… ; de même, en ce qui concerne les mathématiques et l’épreuve de tableau numérique. De quoi faire réviser parents et plus grands de manière ludique.

Pour faire barrage aux effets négatifs liés au confinement, se récompenser pour le travail accompli apporte également beaucoup de bienfaits.

Accroître ses connaissances autrement

Pour soutenir les candidats durant cette période particulière, certains organismes, comme le CNFPT, ont renforcé leur dispositif de formations à distance avec des Moocs (massive open online course) et des modules de rapid-learning. Vidéos ou animations numériques, ces ressources permettent un panorama sur des sujets variés touchant l’action des collectivités territoriales (les principes budgétaires, GEMAPI…). Depuis le 23 mars, 35 Moocs (ex. la laïcité, les fondamentaux de l’état civil, de l’action sociale…) sont d’ores et déjà accessibles gratuitement sur la plateforme FUN (France Université Numérique).

Conserver une bonne hygiène de vie tout en restant chez soi

Pendant la période de préparation, confinement ou non, exit tabac, café, sucre et gras en excès.

Manger sainement et de façon régulière, s’aérer, se défouler, bouger, dans le respect des autorisations, tous ces éléments forment un bon équilibre entre le corps et l’esprit.

Dernier rappel : le cerveau traite et structure l’information pendant la nuit. Après une phase d’apprentissage, dormir un nombre d’heures suffisant est indispensable pour la mémorisation.

Rester connecté

On peut saturer ! Ce n’est pas grave. S’octroyer une pause et aller sur les réseaux sociaux pour échanger sur ce qu’on a réussi (ou non) à faire, pour ôter les doutes, est important. Pendant le confinement, Skype, WhatsApp, FaceTime… permettent de se rejoindre un tant soit peu par écran interposé.

Des logiciels et applications qui peuvent également servir pour réviser à 2 ou 3. L’effet du groupe peut aider à progresser et être très efficace. Un candidat, qui maîtrise un thème, explique souvent mieux les détails qu’un (bon) ouvrage, car il a eu à faire les mêmes démarches. Échanger peut élargir les points de vue. Ensuite, cela stimule, aide à se concentrer et à garder un bon rythme de travail.

Enfin, dans tous les cas, gardez confiance. Dites-vous : « Je fais ce qu’il faut pour réussir » !

Se préparer avec un organisme de formation : soutien au pouvoir d’achat des apprenants notamment ceux en activité partielle

Afin de soutenir le pouvoir d’achat de nos apprenants, notamment ceux en activité partielle, Carrières Publiques a mis en place un code réduction de 20% sur l’ensemble de ses préparations en ligne avec le code HOME. Offre valable jusqu’au 31 mai 2020.

#stayhomestaysafe.

 

Inscrivez-vous à la newsletter Carrières Publiques !

Merci de renseigner votre e-mail

Merci, nous vous confirmons votre inscription à la newsletter Carrières publiques.

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×