Actualité

Et pourquoi ne pas travailler dans la fonction publique européenne ?

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Le recrutement dans des organisations internationales, au niveau mondial ou européen, obéit à des règles assez complexes qu'il est indispensable de connaître avant de prendre la décision de poser une candidature.

40 000 personnes travaillent dans les institutions et les agences de l'Union européenne, dont près de 4 700 ressortissants français. Depuis 2003, la majorité des recrutements se fait via les listes de réserve des candidats, gérées par EPSO (European personnel selection office). C'est une plate-forme d'informations incontournable même si certains recrutements continuent à se faire en direct avec l'institution pour certaines catégories de personnel temporaire.

A. Le recrutement via EPSO

Depuis 2003, EPSO gère la sélection des candidats via les concours et les listes des lauréats de concours d'où le personnel des neuf institutions de l'Union européenne est recruté : le Parlement européen, le Conseil, européen, la Commission européenne, la Cour de justice des communautés européennes (CJCE), la Cour des comptes, le Comité économique et social européen, le Comité des régions, le Médiateur européen et le Contrôleur européen de protection des données.  

1. Les métiers

Les institutions et agences européennes recrutent régulièrement, à titre d'exemple, des : administrateurs, secrétaires, traducteurs, interprètes, chefs d'unités de traduction, auditeurs, assistants en questions juridiques, assistants en gestion financière, mécaniciens, techniciens de laboratoires, juristes-linguistes, vérificateurs linguistiques, correcteurs d'épreuves typographiques, assistants sociaux, infirmières, chauffeurs…

Important. Quand vous consultez la liste des concours généraux (visant le recrutement de fonctionnaires) et celle des procédures de sélection (pour les agents contractuels) publiées sur le site d'EPSO, il est important de regarder attentivement :

  •  la date de clôture d'inscription. Il n'est en effet pas possible de postuler aux concours ou procédures « en cours » ;
  •  si le concours est ouvert aux citoyens des 27 États membres ou seulement à certains États (notamment les nouveaux entrants).

Deuxième langue. La majorité des épreuves se déroulent dans la deuxième langue du candidat, différente de sa langue maternelle, soit en anglais, français ou allemand, pour laquelle il est indispensable de posséder un excellent niveau. La plupart des tests et épreuves se déroulent, pour les francophones, soit en allemand, soit en anglais, selon le choix du candidat.

Annales. Le site internet d'EPSO met en ligne des exemples de tests issus de concours déjà passés. Lorsque vous vous êtes inscrit à un concours, vous avez la possibilité de consulter un exemple de test d'admission et ses explications.

Délai. Aujourd'hui, il se passe en moyenne 15 mois entre la publication d'un concours et l'établissement de la liste des lauréats. À partir de mars 2010, suite à la mise en œuvre d'un nouveau cycle annuel de concours, le délai devrait se situer entre 5 et 9 mois.

2. Fonctionnaires et contractuels

Plusieurs catégories de personnel travaillent dans les institutions de l'UE. EPSO gère principalement le recrutement par voie de concours (fonctionnaires) et par voie de procédures de sélection (agents contractuels).

Important : Au terme d'une procédure de sélection, les lauréats sont inscrits dans une base de données dans laquelle les institutions et agences de l'Union européenne puisent en fonction de leurs besoins spécifiques. À ce stade-là, il n'y a pas de garantie juridique d'obtenir un emploi. En général, les listes de réserve restent valables pendant trois années, mais leur validité est souvent prolongée.

Fonctionnaires titulaires. Les agents de la fonction publique de l'UE sont recrutés au grade d'administrateur (AD) ou d'assistant (AST).

  • Les administrateurs sont les artisans des politiques européennes. Ils participent à la mise en œuvre de la législation européenne et exercent des activités d'analyse et de conseil. Un administrateur peut être amené à « coordonner les grandes lignes politiques ou économiques des États membres, à participer à des négociations commerciales avec les pays tiers ou à représenter les institutions lors de conférences internationales » indique EPSO. Il pourra également « contrôler les flottes de pêche des États membres, élaborer ou gérer un programme spécifique de recherche scientifique, rédiger une décision de la Cour de justice des Communautés européennes ». Ces carrières sont ouvertes aux titulaires d'un diplôme universitaire.
  • Derrière le grade d'assistant, se cachent des missions très variées allant du secrétariat et de tâches administratives à des missions financières ou de communication, en passant par la gestion du personnel, l'informatique ou la documentation. Le minimum demandé est d'avoir terminé ses études secondaires, cependant des exigences plus spécifiques (enseignement post-secondaire dans un domaine particulier ou expérience professionnelle adéquate) sont demandées pour certains postes.

Agents contractuels. Ils sont recrutés pour pallier un manque de fonctionnaires ou bien pour assurer des tâches manuelles ou d’appui administratif. Certains contractuels sont par ailleurs recrutés pour leurs compétences requises dans certains domaines spécialisés.

En fonction des postes, les agents contractuels peuvent envisager une carrière à long terme avec un contrat initial d'une durée maximale de 5 ans, renouvelable et qui peut être converti en contrat à durée indéterminée. D'autres postes n'offrent que des perspectives d’emploi à court terme, avec des contrats allant de trois mois à six ans maximum.

3. Les étapes des concours pour les fonctionnaires

Le dossier d'inscription pour les concours se fait en ligne via le site internet d'EPSO.

Tests d'accès. Les candidats participent d'abord à une série de tests d'accès (questions à choix multiples, présentées sur l'écran d'un ordinateur) qui se déroulent dans des centres d'examen répartis sur tout le territoire de l'Union européenne.

Épreuves écrites. Les candidats ayant obtenu les meilleurs résultats à leurs tests d'accès sont invités à participer aux épreuves écrites, souvent composées d'une épreuve dans le domaine du concours et d'une courte note à rédiger dans la langue principale des candidats. Les épreuves écrites se déroulent simultanément dans un ou plusieurs centres dans l'Union européenne.

Épreuve orale. Les candidats ayant obtenu les meilleurs résultats aux épreuves écrites sont conviés à un entretien à Bruxelles ou à Luxembourg avec le jury constitué essentiellement de membres des institutions et agences européennes. L'entretien se déroule dans les deux langues (langue maternelle et deuxième langue).

Frais de voyage. Il est possible, en fonction de conditions particulières, de bénéficier d'une contribution financière aux frais de voyage et de séjour pour les candidats invités aux épreuves écrites et orales d'un concours général, mais pas pour les tests d'accès.

4. La sélection des agents contractuels

Le recrutement d'agents contractuels se fait via une procédure de sélection, constituée d'une série de tests qui se déroulent dans la deuxième langue des candidats. Les candidats ayant obtenu les meilleures notes sont ensuite conviés à des tests de compétences qui se font à l'écrit ou à l'oral.

B. Les autres voies de recrutement

Il existe d'autres catégories de personnel pour lesquelles le recrutement se fait essentiellement en direct avec les institutions et les agences européennes.

1. Les autres catégories de personnel

Agents temporaires. Ils sont recrutés pour des missions ponctuelles souvent hautement spécialisées le plus souvent pour quelques mois. Les candidatures spontanées se font via la base de données électronique « EU-CV Online » gérée par la direction générale personnel et administration de la Commission européenne.

Personnel intérimaire. Certaines institutions recrutent du personnel local pour des périodes allant jusqu'à six mois par l'intermédiaire d'agences de travail temporaire.

Stagiaires. 1 200 jeunes effectuent chaque année des stages de trois à cinq mois dans différentes institutions et agences. Les missions confiées aux stagiaires (titulaires au minimum d'un diplôme de fin de premier cycle universitaire) sont équivalentes à celle d'un administrateur junior.

Experts nationaux détachés (END). Les END sont des agents de la fonction publique des États membres ou des fonctionnaires internationaux qui travaillent ponctuellement pour une institution de ou une agence de l'UE. « Ils travaillent sous la direction d'un fonctionnaire, dans le cadre d'une description de poste détaillée, régie par des dispositions conçues pour éviter tout conflit d'intérêt », indique EPSO.

2. Les sites des institutions et agences

Pour accéder aux pages (en français) des sites internet :

Parlement européen : www.europarl.europa.eu/news/public/default_fr.htm

Conseil de l'Union européenne : www.consilium.europa.eu/showPage.asp?lang=fr

Commission européenne : http://ec.europa.eu/index_fr.htm

Cour de justice des Communautés européennes : http://curia.europa.eu/fr/index.htm

Cour des comptes européenne : http://eca.europa.eu/portal/page/portal/eca_main_pages/home

Médiateur européen : http://www.ombudsman.europa.eu/home/fr/default.htm

Contrôleur européen de la protection des données : http://www.edps.europa.eu/EDPSWEB/edps/site/mySite/lang/fr/pid/1

Comité économique et social européen : http://www.eesc.europa.eu/index_fr.asp

Comité des régions : http://www.cor.europa.eu/pages/HomeTemplate.aspx

Barbara PASQUIER

%%HORSTEXTE:1%%

Pour aller plus loin ? Consulter les annonces de concours généraux sur le site d'EPSO

Pour aller plus loin ? Consulter les « procédures de sélection en cours » sur le site d'EPSO.

Pour aller plus loin ? « EU CV On line » : http://ec.europa.eu/civil_service/job/cvonline/index_fr.htm

Pour aller plus loin ? Les sites des institutions ou les agences de travail temporaire qui travaillent avec elle.

Pour aller plus loin ? Les sites des institutions.

Pour aller plus loin ? Les bureaux des représentations permanentes des États membres auprès de l'UE, à Bruxelles : www.rpfrance.eu/spip.php?rubrique158

Se préparer aux concours En France, seul le Centre des études européennes (CEES) de Strasbourg prépare aux carrières de la fonction publique européenne. La préparation se fait à Paris ou à Bruxelles, par sessions de trois à quatre jours ou alors plusieurs sessions de 1,5 jour sur plusieurs mois. Les cours sont dispensés en Français. Tous les intervenants sont bilingues (allemand, anglais ou espagnol). Des préparations aux épreuves orales sont également possibles sur demande. Tarif : autour de 150 euros la journée de formation. Des financements sont possibles.

Pour en savoir plus ? www.cees.ena.eu

À lire : Deux ouvrages édités par le CEES « La fonction publique européenne », « Devenir fonctionnaire européen, Le guide des concours ».

Pour en savoir plus ?

La direction générale de la traduction (Commission européenne) :

http://ec.europa.eu/dgs/translation/index_fr.htm

La direction générale de l'interprétariat :

http://ec.europa.eu/dgs/scic/index.htm

Pour le Parlement :

http://www.europarl.europa.eu/parliament/public/staticDisplay.do?id=155&pageRank=4&la nguage=FR

À savoir Quelle que soit la voie d'accès, tout candidat aux institutions européennes doit répondre aux critères suivants : - être ressortissant d'un État membre de l’Union européenne ; - jouir de tous ses droits civiques ; - être en position régulière au regard de ses obligations militaires ; - posséder une connaissance approfondie d'une des langues officielles de l'Union européenne et une connaissance satisfaisante d'une deuxième langue officielle (anglais, français ou allemand). Il n'y a pas de critères d'âge pour postuler.

%%HORSTEXTE:6%%

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK