Actualité

Être nommé adjoint administratif territorial principal après le concours : 5 conseils clés

lien externe vers facebooklien externe twitterlien externe vers Google+
lien externe imprimerlien externe envoi par email

Si les offres d’emplois destinés aux agents territoriaux relevant du grade d’adjoint administratif territorial principal en 2020, sont nombreuses, réussir son embauche ne s’improvise pas. Où faire son choix ? Comment bien préparer sa candidature ? Rédiger un CV et une lettre de motivation gagnants ? Décrocher un entretien qui aboutira à l’arrêté de nomination ?… En lisant ces 5 conseils clés.

1. Concours d’adjoint administratif territorial principal réussi en 2021 ?! Prenez en main votre nomination future

Réussir le concours d’adjoint administratif territorial principal (filière administrative – catégorie C - FPT), c’est vous offrir la clé vers un nombre infini de métiers dans tous les secteurs administratifs des collectivités territoriales (communes, départements, régions) et des établissements publics locaux (métropoles, syndicats, CCAS…).

Toutefois, pour être recruté, être inscrit sur la liste d’aptitude par le centre de gestion (CDG ou CIG : centre interdépartemental de gestion) ne suffira pas.

A la différence de la fonction publique d’État, la recherche d’emploi relève d’une démarche personnelle. Vous pouvez soit envoyer une candidature spontanée à l’employeur territorial de votre choix, soit répondre à une offre d’emploi diffusée notamment, sur le site la gazette des communes, attestation de réussite au concours, lettre de motivation et CV à l’appui.

La promotion est, quant à elle, soumise à une proposition de l’autorité territoriale et à la nomination sur un poste vacant dont les missions sont en adéquation avec le grade.

2. Partez confiant, les employeurs territoriaux recherchent en permanence des adjoints administratifs territoriaux principaux

Sur les offres d'emploi, on trouve une multitude de missions administratives au sein des directions, pôles, départements ou services ressources et supports (commande publique, finances, ressources humaines, accueil…) dans les domaines les plus variés (économiques, sociaux, culturels et sportifs inclus).

Agent de terrain, chargé de missions et de travaux de guichet (ex. hotline et accueil de 1er niveau…), de tenue de dossiers administratifs, de correspondance administrative requérant un certain degré d'expertise, de régie et de recettes, l’adjoint administratif territorial principal est aussi un manager de proximité. Il peut se voir confier la coordination de l'activité d'adjoints administratifs territoriaux du premier grade.

Classiquement, un adjoint administratif territorial principal exerce le métier : d’assistant de direction, de gestion administrative, financière, budgétaire ou comptable, de responsable des sites de distribution de repas, chargé de gestion des ressources humaines, de gestion locative, d’accueil ou d’accueil social, instructeur des autorisations d’urbanisme, d’officier d’état civil mais il peut aussi occuper les fonctions de secrétaire de mairie dans une commune de moins de 2 000 habitants (source : guide des métiers CNFPT).

3. Démarquez-vous, en rédigeant une lettre de motivation convaincante

Pour retenir l’attention des chargés de recrutement, vous devez faire la différence entre les autres candidats. Votre message doit être clair et pertinent.

En une dizaine de phrases courtes, directes et simples, votre destinataire (directeur des ressources humaines, directeur général des services / services techniques, maire…) doit comprendre :

  1. votre statut (lauréat du concours interne ou externe d’adjoint administratif territorial principal de 2e ou 1ère classe - titulaire de la fonction publique – grade actuel (ex. adjoint administratif territorial de 1ère classe)…) ;
  2. votre parcours (privé-public, public-public) afin d’éveiller l’intérêt chez votre recruteur ;
  3. pourquoi vous postulez : ce qui vous intéresse, votre envie, ce que vous pouvez apporter sur ce poste, à la collectivité/structure,
  4. que vous souhaitez une entrevue pour parler de votre projet.

Concrètement, dans votre lettre de motivation, utilisez des phrases telles que : « Je suis … J’ai décidé de changer de… car je souhaite… J’ai donc passé et réussi le concours d’adjoint administratif territorial principal… Je me suis renseigné sur votre collectivité/structure et le poste que vous proposez m’intéresse… Je peux répondre à vos attentes… ».

4. En interne, utilisez l’entretien pour promouvoir votre nomination 

Si vous souhaitez être nommé au sein de votre collectivité, il faut que vous ayez en tête que la liste des agents promouvables et le tableau annuel d'avancement sont établis par l’autorité territoriale (maire, président) par appréciation de la valeur professionnelle et des acquis en terme d’expérience professionnelle des agents. Sans renoncer à son pouvoir d'appréciation, l'autorité territoriale ou le président du centre de gestion assisté, le cas échéant, par le collège des représentants des employeurs tient compte des lignes directrices de gestion. Ensuite, une fois promu, votre nomination interviendra sur un poste vacant dont les missions sont en adéquation avec le grade.

NB. A compter du 1er janvier 2021, la commission administrative paritaire (CAP) n’est plus consultée dans le cadre de ces procédures.

Les promotions ne venant pas toutes seules, il faut parfois savoir les provoquer. Soit à l'occasion de l'entretien annuel d'évaluation, soit lors d'un entretien que vous aurez sollicité sur ce point. Dans cette démarche, l'avis de votre responsable sera requis en interne avant toute proposition à votre employeur, autant l'associer à votre projet ! Le gestionnaire de carrière de la DRH peut aussi être un appui, impliquez le.

5. Mettez en avant vos atouts et votre parcours professionnel à l’écrit comme à l’oral

Que cela soit à la lecture de votre CV, de votre lettre de motivation ou lors d’entretien, vous devez présenter vos aptitudes et qualités, mais aussi, évoquer votre manière de servir : polyvalence, esprit d’initiative, grande autonomie, sens de l’organisation, rigueur, bonne communication, bon relationnel, etc.. 

Indiquer le(s) motif(s) pour lequel / lesquels l’employeur de la collectivité ou de l’établissement qui a retenu votre attention est essentiel.

En interne, inutile d’évoquer les conditions d'ancienneté (comme si c'était un droit), cela sera le travail de la DRH, mais mettre en avant l'évolution de votre carrière depuis votre affectation au sein de la structure, sera votre atout majeur.

Une fois recruté ou promu, vous serez nommé, par arrêté, adjoint administratif territorial principal de 2e ou 1ère classe stagiaire pendant un an, avant d'être titularisé, si votre stage a donné satisfaction. Sinon, la procédure de licenciement sera enclenchée ou, le cas échéant, vous serez remis au grade précédent (une situation rare dans la pratique).

Inscrivez-vous à la newsletter Carrières Publiques !

Merci de renseigner votre e-mail

Merci, nous vous confirmons votre inscription à la newsletter Carrières publiques.

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×