Actualité

Préparer le concours de Chef de service de police municipale : les conseils clés

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Les prochaines épreuves des concours de chef de service de police municipale commencent en juin 2017, les tests d’évaluation psychologique se déroulant au mois de mars. Si cette fonction reste encore méconnue et attire peu de candidats, ceux qui réussissent sont souvent des « faux externes », bien préparés aux différentes épreuves. Voici donc quelques conseils pratiques, pour bien comprendre les étapes à respecter et ne rien laisser au hasard pour réussir.

Devenir Chef de service de police municipale : Quels concours ?

Pour devenir un des 400 chefs de service de police municipale recrutés chaque année, il faut réussir un des 3 concours de la fonction publique territoriale (externe, interne, 3e concours).

  • Le concours externe sur épreuves est ouvert aux candidats remplissant les conditions générales d’accès à la fonction publique et titulaires d’un des titres ou diplômes suivants : baccalauréat, diplôme de niveau IV (ex. brevet professionnel) ou une qualification reconnue équivalente dans les conditions fixées par le décret n°2007-196 du 13 février 2007 modifié.
  • Le concours interne (40 % des postes) est ouvert aux fonctionnaires et agents publics des collectivités territoriales, de l’Etat, de l’Hospitalière et des établissements publics qui en dépendent, comptant au moins 4 ans de services publics au 1er janvier de l’année au titre de laquelle le concours est organisé (soit le 1er janvier 2017).
  • Enfin, le troisième concours (10% des postes) est ouvert aux candidats justifiant, au 1er janvier de l’année au titre de laquelle il est ouvert, de l’exercice pendant 4 ans au moins d’une ou plusieurs activités professionnelles dans les domaines correspondant aux missions dévolues aux Chefs de Service de police municipale ou d’un ou plusieurs mandats en qualité de membre d’une assemblée délibérante d’une collectivité territoriale ou d’activités accomplies en qualité de responsable d’association.

Pourquoi des tests d’évaluation pour être admis à concourir ?

Seuls les candidats (pour les trois concours) ayant satisfait à un test d’évaluation de leur profil psychologique peuvent être admis à concourir. Organisé par les centres de gestion, ce test a pour objectif de repérer les candidats ayant un profil pathologique et donc inadapté à la fonction, ou présentant un profil psychologique anormal dans les conditions de travail de cadre d’emplois. Il s’agit d’éliminer les extrêmes. Près de 3 candidats sur 4 le réussissent. Un taux de réussite proche de celui relevé lors des tests de la police nationale (dont le taux de réussite est de plus ou moins 70%).

Sachez exactement ce que le jury attend de vous : le contenu des épreuves

Lors des derniers concours organisés, les lauréats étaient majoritairement des hommes, de moins de 35 ans, niveau Bac +3, et déjà en poste dans la fonction publique.

Les concours comportent des épreuves d’admissibilité et d’admission notées de 0 à 20. Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant. S’agissant des épreuves d’admissibilité :

  • il s’agit en premier lieu, de rédiger une note à partir des éléments d’un dossier portant sur une situation en relation avec les missions du cadre d’emplois. Cette épreuve doit notamment permettre au jury d’apprécier vos capacités de synthèse et votre aptitude à élaborer des propositions visant à apporter des solutions aux problèmes soulevés par le dossier précité (durée : 3 heures ; coef. 3) ;
  • La seconde épreuve écrite consiste en des réponses à des questions de droit public, portant notamment sur le fonctionnement des collectivités territoriales et les pouvoirs de police du maire, et à des questions de droit pénal (durée : 3 heures ; coef. 3). L’épreuve de réponses ne comporte pas de programme réglementaire.

Déclaré admissible, vous devrez subir les épreuves d’admission suivantes :

  • un entretien devant le jury, ayant pour point de départ un exposé sur votre formation et votre projet professionnel. Il s’agit de permettre au jury d’apprécier votre motivation et votre aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois (durée totale : 20 minutes, dont 5 minutes au plus d’exposé ; coef. 2) ;
  • une épreuve physique (coef. 1) de course à pied (100 m) et une autre épreuve physique à choisir au moment de l’inscription (saut en hauteur, saut en longueur, lancer de poids ou natation) ;
  • Enfin, vous avez aussi la possibilité de passer une épreuve orale de langue vivante (allemand, anglais, espagnol, italien, russe, arabe moderne, portugais, néerlandais, grec) (durée : 15 minutes ; coef. 1).

Bien se préparer : Organisez vous un programme de préparation

Pour être prêt le jour des épreuves et ne pas vivre l’angoisse de la page blanche ? Organisez vous une bonne préparation en amont avec un planning de révisions. Il faut compter plusieurs mois de préparation. Concrètement, cela signifie : découper les révisions en objectifs, avoir un calendrier et se noter la ou les soirées réservées aux révisions, voire des week-ends entiers à l’approche des épreuves… Côté révisions, en fonction du programme fourni, il faudra lire les ouvrages et revues (ex. gazette des communes, Lettre du cadre) appropriés et construire des fiches (ex. sur le fonctionnement des collectivités territoriales, les pouvoirs de police du maire, sur des questions d’actualité de droit pénal mais aussi sur les problématiques territoriales liées à la sécurité et à la prévention de la délinquance). Aucune impasse n’est possible au risque de tomber sur un sujet non connu et au bout, d’avoir une note éliminatoire. Pour réussir, il est important d’étudier les brochures de présentation, les notes de cadrage et les rapports des jurys. Autre ouvrage indispensable à tout futur « admis » : les annales des sessions précédentes. Ces documents ne donneront pas la méthode à mettre en œuvre mais indiqueront les codes qui régissent les épreuves et vous permettront de vous entraîner sereinement.

Epreuves physiques : Un corps entraîné !

Le sport fait partie des épreuves obligatoires. Elles ont donc un caractère éliminatoire et le niveau est relevé. Il s’agit d’épreuves de force et de vitesse, non d’endurance (même si une réflexion est en cours auprès de la DGCL). Un seul conseil : entraînez-vous !

Augmenter ses chances : Recourir à un organisme de formation

Pas de secret : pour réussir, rien ne vaut une préparation appropriée. Plus de 90% des candidats reçus avaient suivi une préparation personnelle ou auprès du CNFPT.

Faire et refaire des exercices à l’écrit et à l’oral reste incontestablement la meilleure clé de réussite. Seul ou en groupe. Réviser à 2 ou 3 peut suffire pour être efficace et aider à progresser. Cela stimule, aide à se concentrer et à garder un bon rythme de travail. Un candidat qui maîtrise un thème explique souvent mieux qu’un (bon) ouvrage, les détails, car il a eu à faire les mêmes démarches que vous. Vos entraînements gagneront à être complétés par des travaux corrigés, lors de formations intensives par exemple. Un « joker » certes, mais important : qu’elles se présentent sous forme d’entraînements à la maison et/ou de stages « présentiels », ces préparations offrent un suivi rapproché et permettent aux candidats de demander des conseils en direct aux intervenants. Le CNFPT assure également des actions de ce type. Et s’il reste un doute sur quoi que ce soit ? Avant qu’il ne soit trop tard, il ne faut pas hésiter à poser des questions sur les réseaux sociaux, sur les forums des sites Internet dédiés, mais aussi à d’autres candidats ou lauréats… afin de lever toutes incertitudes anxiogènes et contreproductives.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

Inscrivez-vous à la newsletter Carrières Publiques !

Merci de renseigner votre e-mail

Merci, nous vous confirmons votre inscription à la newsletter Carrières publiques.

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×