Actualité

Quelles qualités mettre en avant pour être nommé ACPB principal en 2021 ?

lien externe vers facebooklien externe twitterlien externe vers Google+
lien externe imprimerlien externe envoi par email

Vous rêvez de devenir documentaliste, responsable d’un musée, et vous avez réussi le concours d’assistant territorial de conservation du patrimoine principal ? Comment convaincre les ressources humaines et les élus de vous recruter / nommer ? Quelles qualités mettre en avant dans votre CV et lors de l’entretien ? Point sur…

Sérieuses connaissances artistiques et culturelles « actualisées » et curiosité intellectuelles requises

Sans être exhaustif, on trouve au grade d’assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques principal de 1ère classe (catégorie B – filière culturelle – fonction publique territoriale), les postes de : directeur de bibliothèque ou de médiathèque, ou encore de centre documentaire, de responsable du développement de la lecture publique, de médiateur culturel, de régisseur d'œuvres, et plus classiquement, d’archiviste, de bibliothécaire ou de documentaliste.

Bonne culture générale, connaissances approfondies du milieu artistique et culturel, des ressources numériques, mais surtout, curiosité intellectuelle sont donc les premières qualités à posséder et à mettre en avant dans une lettre de motivation ou lors d’un entretien, pour être nommé ACPB principal de 1ère classe.

S’agissant des archivistes, par exemple, le métier nécessite un bon niveau en histoire pour lire, décrypter, analyser le contenu des documents et les replacer dans leur contexte, mais travaillant sur des supports informatisés, l’ACPB principal doit sans cesse mettre au point de nouveaux outils informatiques pour faciliter la circulation des documents et la recherche.

S’informer en permanence des tendances du moment est une autre qualité prisée des recruteurs locaux (maires, présidents de conseil départemental, régional ou d’EPCI).

Compétences managériales, en gestion administrative, pour avoir le bon profil

Avoir à manager fait aussi partie des missions de l’ACPB principal. Il peut diriger des services ou des établissements (ex. bibliothèque de quartier, etc.) lorsque la direction de ces derniers par un agent de catégorie A (conservateurs ou bibliothécaires par exemple) n'apparaît pas nécessaire. Il assure alors le contrôle et la bonne exécution des travaux confiés à ses équipes (ex. magasiniers ou adjoints des bibliothèques (catégorie C)) et l’encadrement de celles-ci. Dans les services ou établissements dirigés par des personnels de catégorie A, il a vocation à être adjoint au responsable du service ou de l'établissement et à participer à des activités de coordination.

L’adaptabilité, prise de décision rapide, savoir motiver, inspirer, accompagner la montée en compétences de son équipe, la soutenir, repérer les potentiels et les faire grandir, avoir une vision globale sont des qualités à mettre en avant.

Participer à l’enrichissement des collections, la gestion des commandes et le suivi de budget fait également partie des responsabilités de l’ACPB principal de 1ère classe, selon les orientations définies par la hiérarchie ou le projet de service. Savoir monter les dossiers de subventions, demander toutes les autorisations, coordonner de nombreux partenaires, et posséder des compétences en gestion administrative sera important à noter.

Savoir anticiper et donner l’envie au(x) public(s) … un vrai plus sur votre CV

Par ailleurs, si l’ACPB principal de 1ère classe était autrefois, essentiellement celui qui « conservait » (les ouvrages, documents, œuvres, etc.) et, éventuellement, les mettait en accès public ; aujourd'hui, ce professionnel sort de plus en plus de ses murs. Il va chercher les publics dans d'autres espaces (cf. Observatoire des politiques culturelles ). Avec les élus, il participe à la conception, au développement et à la mise en œuvre des projets culturels du service ou de l’établissement (musées, bibliothèques, archives, centres de documentation).

L’ACPB principal de 1ère classe doit savoir être à l’écoute des besoins du public (particuliers, professeurs, étudiants, chercheurs, généalogistes, journalistes...) et anticiper ses désirs.

Force de propositions de projets d’action culturelle, il doit savoir piloter, animer, évaluer leurs espaces et proposer des évolutions (ex. Bibliobus, développement de l’accès au numérique..). 

Il peut, par ailleurs, être en charge de la communication, de la promotion auprès des médias et participer à leur mise en œuvre de certains projets : projections, concerts, organisations d’évènements, publications… Assurer la promotion de l’événement est une part importante du métier. Il faut informer le public, lui « donner envie ».

Mettre ces qualités en avant dans vos recherches d’emploi (si vous les possédez bien entendu), sera un atout majeur pour vous permettre d’être nommé.

Goût pour la transmission et sens de la pédagogie recherchés

Les éventuelles expositions et conférences, les ateliers pédagogiques... demandent des qualités d'accueil et d'écoute. L’ACPB principal de 1ère classe doit se montrer pédagogue pour aider les usagers/utilisateurs sans pour autant faire à sa place !

Maitrise de la démarche projet appréciée…

Être aguerri à la gestion de projets est une autre qualité cherchée par les élus. L’ACPB principal de 1ère classe se situe toujours dans le domaine de la médiation entre le public et les ressources (orientation, conseil, recherche documentaire, élaboration de documents promotionnels, etc.) et la valorisation des collections, mais avec une forte spécialisation à l'accompagnement et au développement de projets culturels.

Aussi en « bon » professionnel, il doit savoir porter un projet dans son ensemble : de la construction d’une bibliothèque, du programme à la constitution des collections, en passant par la politique d'animation, par exemple.   

Sens du contact ? Indiquez le !

Au quotidien, si l’ACPB principal de 1ère classe a en charge le système d’information et son développement, il participe à la constitution, au développement et à la mise en valeur des fonds (ex. acquisition, catalogage, indexation, désherbage, etc.), il est également amené à participer aux plages de service public (ex. accueil, prêt-retour des documents, inscriptions, …).

L’ACPB principal de 1ère classe côtoie aussi divers interlocuteurs et partenaires locaux (préfecture, écoles, entrepreneurs…) avec qui il doit négocier, par exemple, à l'occasion d'opérations de lutte contre l'illettrisme, de promotion de la lecture, etc.

Il entretient des liens avec des interlocuteurs variés : associations, bibliothèques, musées, commissaires-priseurs, libraires spécialisés, galeries, etc. Il peut avoir à solliciter des artistes qu’il fait venir...

Autant de missions et de tâches, où avoir le sens des contacts est indispensable.

Maîtrise d’une langue étrangère, carnet d’adresses fourni et… disponibilité !

La connaissance de plusieurs langues (étrangères, anciennes ou contemporaines), être suivi sur les réseaux sociaux dans le domaine recherché, posséder un bon carnet d’adresses constituent des atouts sérieux.

Enfin, car il a souvent à travailler en dehors des « heures de bureaux » et le week-end, les métiers d’ACPB principal de 1ère classe demandent également de la disponibilité.

Vous voici donc paré pour rédiger votre CV et votre lettre de motivation. Inutile de vous inventer des qualités que vous ne possédez pas, restez honnête.

Votre lettre de motivation doit mettre en avant votre statut (lauréat du concours d’ACPB principal…), votre parcours (privé-public, public-public) afin d’éveiller l’intérêt chez votre recruteur, pourquoi vous postulez : ce qui vous intéresse, votre envie, ce que vous pouvez apporter sur ce poste, à la collectivité/structure.

Pour conclure, ne vous mettez pas une pression trop forte. Lors de l’entretien, la bienveillance est de mise. Restez confiant. Les collectivités et les établissements territoriaux sont d’abord des lieux sociaux où se rencontrent des êtres humains.

Inscrivez-vous à la newsletter Carrières Publiques !

Merci de renseigner votre e-mail

Merci, nous vous confirmons votre inscription à la newsletter Carrières publiques.

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×