Actualité

Quelles qualités mettre en avant pour être nommé adjoint administratif territorial principal après le concours 2021 ?

janvier 2021

lien externe vers facebooklien externe twitterlien externe vers Google+
lien externe imprimerlien externe envoi par email

Une fois le concours d’adjoint administratif territorial principal en poche, réussir son embauche ne s’improvise pas. Comment bien préparer sa candidature ? Quelles qualités mettre en avant pour décrocher un entretien qui aboutira à l’arrêté de nomination ? …Prenez le temps de lire ces quelques lignes. 

Concours d’adjoint administratif territorial principal réussi en 2021 ?! Des métiers multiples à la clé…

Sur les offres d'emploi d’adjoint administratif territorial principal (filière administrative – catégorie C - FPT), on trouve une multitude de missions administratives au sein des directions, pôles, départements, services ressources et supports (commande publique, finances, ressources humaines, accueil,…) dans tous les secteurs des collectivités territoriales (communes, départements, régions) et des établissements publics locaux (métropoles, syndicats, CCAS…) et dans les domaines les plus variés (économiques, sociaux, culturels et sportifs inclus).

Couramment, un adjoint administratif territorial principal exerce le métier : d’assistant de direction, de gestion administrative, financière, budgétaire ou comptable, de responsable des sites de distribution de repas, chargé de gestion des ressources humaines, de gestion locative, d’accueil ou d’accueil social, d’instructeur des autorisations d’urbanisme, d’officier d’état civil mais il peut aussi occuper les fonctions de secrétaire de mairie dans une commune de moins de 2 000 habitants (source : guide des métiers CNFPT).

Mettez en avant vos compétences en gestion administrative

L’adjoint administratif territorial principal assure des missions contribuant au bon fonctionnement des services administratifs territoriaux. Principalement axé sur des travaux administratifs, il peut également exercer des missions de correspondance requérant un certain degré d'expertise.

Avoir des compétences irréprochables en langue française et rédactionnelles est indispensable. Indiquez-le à votre futur employeur.

L’AAT principal instruit et suit, par exemple, les demandes de subventions ; met en place, veille à la bonne saisie et administre des bases de données (tableaux de bord, dropboards,…), de suivi de d’activité ; vérifie et corrige les rapports périodiques, rédige des bilans d’activité (mensuels, annuels,…) ou encore, des actes administratifs (arrêtés d’autorisation, de régie, d’état civil, notes, rapports et délibérations) afférents au service.

Aussi, avoir une bonne connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales est essentiel mais non suffisant. Dans votre candidature (lettre de motivation, CV), mettez en avant vos compétences en bureautique et en gestion administrative.

Diplomate, à l’écoute, ayant le sens de la communication, un bon relationnel ? Dites-le !

Agent de terrain, chargé de missions et de travaux de guichet (ex. hotline et accueil de 1er niveau à la mairie ou dans les annexes, dans les tiers lieux, lors de permanences ou en camion itinérant,…), l’adjoint administratif territorial principal accueille, oriente, renseigne et accompagne les habitants d’un territoire dans leurs démarches et, de plus en plus, dans les usages des services en ligne (ex. cartes grises, renouvellement de droits,…).

Il doit savoir comprendre les requêtes des administrés pour bien les orienter. Savoir être à l’écoute est une qualité recherchée. Mais, il n’est pas rare de devoir gérer, quand on est adjoint administratif territorial principal, des personnes qui perdent leurs nerfs ; disposer de patience et avoir l’âme d’un diplomate sauront être des armes pour décrocher une embauche ou une promotion !

L’AAT principal peut aussi être chargé de mettre en relation les usagers avec les opérateurs partenaires (CAF, ANTS, etc.) ou avoir à travailler en étroite collaboration avec les élus, les représentants d’associations locales, le Trésor public, etc. Avoir un bon relationnel est un sérieux atout.

Des compétences en gestion financière ? Un sérieux « plus »

Assurer des fonctions de régisseur territorial peut aussi relever des missions courantes d’un adjoint administratif territorial principal. Garant de l’encaissement des recettes, redevances et de la traçabilité des fonds recueillis, il tient alors la comptabilité des régies de recettes. Il doit également assurer un contrôle financier de la ou des régie(s) dont il a la charge ou des factures. Il établit aussi les bons de commande relatifs aux approvisionnements du service et la gestion de stocks de fourniture. Autant dire, que l’AAT principal ne doit pas se disperser !

Pour convaincre, soulignez que méthode et rigueur sont deux qualités que vous possédez. Avoir le sens de l’organisation et être réactif seront aussi des qualités appréciées sur ce type de poste.

Savoir fédérer, pour savoir être un manager de proximité dynamique

Avoir à manager fait aussi partie des missions de l‘adjoint administratif territorial principal. Il peut se voir confier la coordination de l'activité, assurer le contrôle et de la bonne exécution des travaux confiés à ses équipes (ex. agents administratifs, adjoints administratifs territoriaux du premier grade (catégorie C – filière administrative)) et l’encadrement de celles-ci.

L’adaptabilité, la prise de décision rapide, savoir motiver, inspirer, accompagner la montée en compétences de son équipe, la soutenir, repérer les potentiels et les faire grandir, avoir une vision globale, sont des qualités à mettre en avant.

Polyvalence, esprit d’initiative, grande autonomie ? Des compétences également recherchées

Les tâches d’un adjoint administratif territorial principal sont souvent diversifiées. Aujourd’hui, bon nombre de services et de collectivités demandent plus de polyvalence.

Savoir travailler, collaborer en équipe est une compétence fondamentale mais l’adjoint administratif territorial principal doit savoir aussi mener plusieurs missions en parallèle complémentaires et néanmoins, de natures différentes. Il peut être amené à gérer les aspects techniques d’un projet, mais devra également en suivre les aspects financiers,…

Par ailleurs, la diversité des interlocuteurs et des sujets traités, la nécessité de maîtriser la globalité des sujets sont autant d’éléments requérant de l’autonomie et de la créativité de la part d’un adjoint administratif territorial principal.

Il est également nécessaire de faire preuve d’esprit d’initiative : les services et les mairies ne disposant pas de moyens illimités, savoir être flexible, savoir faire preuve d’adaptabilité et de créativité pour faire évoluer les outils et méthodes de travail sont nécessaires.

N’hésitez pas à indiquer ces savoirs - s’ils sont les vôtres – dans votre lettre de candidature ou lors de l’entretien avec le jury de recrutement.

Et après… Une fois recruté ? promu ?

Entretien gagnant, vous avez décroché un arrêté de nomination ? Félicitations !

Adjoint administratif territorial principal de 2e ou 1ère classe, vous devenez stagiaire pendant un an, avant d'être titularisé, si votre stage a donné satisfaction. Sinon, la procédure de licenciement sera enclenchée ou, le cas échéant, vous serez remis au grade précédent (une situation rare dans la pratique).

Inscrivez-vous à la newsletter Carrières Publiques !

Merci de renseigner votre e-mail

Merci, nous vous confirmons votre inscription à la newsletter Carrières publiques.

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×