Fiche Concours

Lieutenant de sapeur-pompier professionnel

Fonction Publique Territoriale

Filière Sécurité - Police

Concours Interne

Catégorie B

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le cadre d'emplois des lieutenants de sapeur-pompier professionnel

Les lieutenants constituent un cadre d'emplois d'officiers de sapeurs-pompiers professionnels de catégorie B. Ce cadre d'emplois comprend les grades de major et de lieutenant.

Les lieutenants de sapeurs-pompiers professionnels exercent leurs fonctions dans les services départementaux d'incendie et de secours pour l'accomplissement des missions de prévention, de protection et de lutte contre les incendies. Ils concourent avec les autres services et professionnels concernés à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l'évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels ainsi qu'aux secours d'urgence.

Ils coordonnent et dirigent les personnels et les moyens engagés dans toutes les missions dévolues aux services départementaux d'incendie et de secours. Ils participent aux activités de formation et peuvent se voir confier des tâches de gestion administrative et technique du service départemental d'incendie et de secours auquel ils sont affectés.
Sous réserve d'avoir exercé pendant trois ans un commandement opérationnel équivalent au moins à celui de chef de groupe et d'être titulaires des unités de valeur définies par arrêté du ministre de l'intérieur, les lieutenants peuvent notamment exercer les fonctions de chef de centre de secours.

Les conditions de participation au concours de lieutenant de sapeur-pompier professionnel

Les candidats doivent répondre aux conditions générales d'accès aux emplois publics :

- être de nationalité française ;
- jouir de ses droits civiques ;
- ne pas avoir subi de condamnations figurant au bulletin n°2 du casier judiciaire incompatibles avec l'exercice des fonctions ;
- se trouver en position régulière au regard du Code du service national ;
- remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction.

Les candidats doivent en outre :
- Mesurer au moins 1,60 m pour les hommes et 1,55 m pour les femmes
- Satisfaire à des critères d'aptitude physique (vue, équilibre,...)
- détenir les diplômes requis en fonction du concours auquel il va se présenter.

Le concours interne sur épreuves est ouvert aux sapeurs-pompiers professionnels âgés de trente-neuf ans au plus au 1er janvier de l'année du concours et justifiant de quatre ans de services effectifs au moins en cette qualité.

Le dossier de candidature

L'inscription se fait directement auprès de la Direction de la défense et de la sécurité civiles (DDSC) au ministère de l'Intérieur.

Le déroulement de la carrière de lieutenant de sapeur-pompier professionnel

Le candidat qui réussit le concours est inscrit sur une liste d'aptitude, valable trois ans, qui lui permettra d'être nommé sur un poste vacant déclaré par un SDIS.

Le recrutement se fait en qualité de lieutenant stagiaire pour une durée de 18 mois. Après titularisation, le lieutenant a accès aux grades de capitaine par concours interne, de commandant (par examen professionnel ou ancienneté), de lieutenant-colonel et colonel (sous certaines conditions d'âge, de grade, d'ancienneté, de fonctions ou de formation).  

Épreuves

Epreuves d'admissibilité

Attention ! Seuls les candidats déclarés aptes aux épreuves physiques et sportives sont autorisés à participer aux épreuves écrites.

* Epreuves physiques et sportives éliminatoires non notées (effectuées dans l'ordre défini et sous réserve de réalisation d'une performance minimale) :
- un test de natation (50 mètres nage libre) ;
- une épreuve d'endurance cardio-respiratoire ;
- une épreuve d'endurance musculaire abdominale ;
- une épreuve d'endurance musculaire des membres supérieurs ;
- une épreuve de souplesse ;
- une épreuve de vitesse et de coordination.

* Epreuves écrites :

- Epreuve comprenant l'étude d'un dossier technique remis au candidat, qui est ensuite invité à rédiger une note de synthèse sur ce dossier et à répondre à des questions s'y rapportant (durée : quatre heures ; coefficient 4). Cette épreuve a pour objet, à partir de l'étude critique d'un cas concret professionnel, d'apprécier les qualités de compréhension et d'expression du candidat, ses capacités d'analyse et de synthèse, ses facultés à argumenter et à soutenir des propositions ;

- Un questionnaire à choix multiple (QCM) portant sur des questions de culture générale. Cette épreuve, destinée à évaluer les connaissances générales du candidat, portera sur les problèmes politiques, économiques, culturels ou sociaux du monde contemporain (durée : deux heures ; coefficient 2).

- Un questionnaire à réponses ouvertes et courtes (QROC) portant sur la gestion des risques, la sécurité et l'environnement. Cette épreuve, qui a principalement pour objet d'apprécier les connaissances professionnelles du candidat, se présentera sous forme de questions (durée : deux heures ; coefficient 2).

Epreuve d'admission

Cette épreuve a pour point de départ un exposé du candidat présentant les raisons pour lesquelles il fait acte de candidature. Elle est destinée à permettre au jury d'apprécier la personnalité du candidat, ses qualités de réflexion, ses connaissances générales et sa motivation (durée : vingt-cinq minutes ; coefficient 4).
Cette épreuve s'articule de la manière suivante :
- présentation du candidat et de ses motivations (cinq minutes) ;
- exposé du candidat sur un sujet touchant à l'environnement professionnel tiré au sort et réponses aux questions du jury (vingt minutes dont cinq minutes maximum d'exposé après une préparation de vingt-cinq minutes).
Cette épreuve doit permettre d'apprécier la personnalité du candidat, ses connaissances administratives, techniques et professionnelles, ainsi que sa motivation pour l'exercice des fonctions auxquelles il aspire. Le jury s'intéressera également aux qualités de réflexion du candidat ainsi qu'à ses aptitudes à réagir et à prendre une décision.

Le candidat peut opter pour une épreuve facultative de langues étrangères portant sur l'une des langues suivantes : allemand, anglais, espagnol ou italien (durée : quinze minutes, sans préparation). Cette épreuve est notée sur 20. Seuls les points au-dessus de 10 de la note obtenue sont pris en compte.    

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Aucune date n'est prévue à ce jour pour ce concours.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK