Fiche Concours

Secrétaire administratif

Ville de Paris

Filière Administrative

Concours Externe

Catégorie B

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Fonctions

Les secrétaires administratifs de la commune de Paris forment un corps classé dans la catégorie B de la filière administrative. Ils assurent les tâches administratives dites d'application : il ou elle doit appliquer aux cas particuliers qui lui sont soumis les dispositions législatives et réglementaires en vigueur. Il ou elle peut encadrer les personnels administratifs d'exécution. Appartenant à un corps qui compte plus de mille agents, le secrétaire administratif de la commune de Paris peut exercer des tâches très diversifiées : rédaction, communication, comptabilité, finances, gestion de personnel, marchés publics... Il ou elle assure des fonctions dans tous les domaines d'activité de la commune de Paris : action sociale, affaires scolaires, construction et logement, propreté et environnement, voirie, animation culturelle, etc. Enfin, si vous devenez secrétaire administratif de la commune de Paris, vous travaillerez soit dans l'administration centrale de la mairie, soit dans l'une des vingt mairies d'arrondissement, soit dans des services déconcentrés sur l'ensemble du territoire parisien.

Conditions de nomination, stage et titularisation

Les candidat(e)s admis(es) au concours sont nommé(e)s en qualité de secrétaire administratif stagiaire de la ville de Paris. Ils ou elles ne peuvent être titularisé(e)s qu'après avoir accompli un stage dont la durée est d'un an. Les candidat(e)s dont la candidature a été acceptée sous condition de justifier avant le 31 décembre de l'année du concours de la possession de l'un des titres ou diplômes exigés pour se présenter au concours ne peuvent être nommé(e)s qu'à partir de la date à laquelle ils ou elles remplissent cette condition. Ceux ou celles qui ne la rempliraient pas perdraient le bénéfice de leur admission. Les stagiaires qui avaient déjà la qualité de fonctionnaire peuvent, pendant la durée de leur stage, opter entre le traitement auquel ils auraient droit dans leur corps d'origine et le traitement de secrétaire administratif stagiaire.

Comment s'inscrire ?

Par voie postale à l'adresse suivante : Mairie de Paris, Direction des Ressources Humaines, Bureau du Recrutement, 2 rue de Lobau, 75196 PARIS CEDEX 04. La demande de dossier est adressée par voie postale également à cette adresse, joindre alors une enveloppe timbrée au tarif en vigueur pour 250 grammes, libellée à vos nom, prénom et adresse pour l'envoi du dossier. Les dossiers de candidature doivent être déposés ou renvoyés au plus tard à la date de clôture des inscriptions. Les candidats doivent remplir et signer une déclaration certifiée exacte contenant tous les renseignements qui sont demandés par l'administration. Ils doivent fournir toutes les pièces nécessaires pour justifier qu'ils remplissent effectivement les conditions exigées. L'inscription donne lieu à l'envoi d'un accusé de réception qui constate l'arrivée du dossier. Cet accusé de réception n'autorise pas à concourir. Avant les épreuves écrites, les candidats reçoivent une convocation personnelle indiquant le lieu et la date de déroulement des épreuves. Si cette convocation n'est pas parvenue dix jours avant la date à partir de laquelle le concours est ouvert (mentionnée sur le dossier d'inscription), les candidats doivent se renseigner au bureau du recrutement, l'administration déclinant toute responsabilité au cas où cette convocation ne parviendrait pas, pour quelque raison que ce soit, à son (sa) destinataire.
NB : Il appartient aux candidats de vérifier qu'ils remplissent les conditions requises pour participer au concours. L'envoi d'une convocation aux épreuves écrites ne vaut pas admission à concourir ; l'administration se réserve le droit de vérifier au plus tard à la date de nomination que les conditions pour concourir sont remplies.

Conditions d'admission au concours

Les concours externe, interne et troisième voie d'accès à l'emploi de secrétaire administratif de la ville de Paris sont ouverts aux candidat(e)s : reconnu(e)s aptes à l'emploi (sur avis du médecin chef de la ville de Paris après visite médicale, pour les lauréat(e)s des concours) ; non déchu(e)s de leurs droits civiques et n'ayant pas fait l'objet de condamnation pénale incompatible avec l'emploi ; en position régulière au regard du code du service national.

Pour le concours externe, il est ouvert aux candidat(e)s âgé(e)s de 45 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours. Cette limite d'âge s'entend sans préjudice des dispositions en vigueur en matière de report des âges limites au titre des services publics, du service national, des charges de famille ou de la qualité de travailleur(euse) handicapé(e). Par ailleurs, les candidat(e)s qui atteignent l'âge limite pendant une année au titre de laquelle aucun concours n'est ouvert peuvent faire acte de candidature au concours suivant. Les candidats doivent être titulaires d'un baccalauréat ou d'un diplôme homologué au niveau IV en application des dispositions du décret n° 92-23 du 8 janvier 1992 relatif à l'homologation des titres et diplômes de l'enseignement technologique ou être titulaire d'un diplôme délivré dans un des Etats membres de l'Union européenne et assimilé au baccalauréat. La demande d'assimilation doit être soumise à une commission instituée auprès du ministre chargé des collectivités locales, sauf si le diplôme a déjà fait l'objet d'une décision d'assimilation (application du décret D 94-743 du 31 août 1994).

NB : Les candidat(e)s ne possédant pas un des diplômes requis mais pouvant justifier d'une formation équivalente peuvent déposer une demande spéciale de dérogation auprès d'une commission qui statue au vu de leur dossier sur leur capacité à concourir. La commission est saisie par les soins du service organisateur du concours. La demande doit être déposée par les candidat(e)s lors de leur inscription.  

Épreuves

Épreuves d'admissibilité

- Note de synthèse (durée 3 h, coef 3) ;
- dissertation sur un sujet d'ordre général (durée 3 h, coef 2).

Epreuves d'admission

- Conversation avec le jury à partir d'un texte ou d'une citation de portée générale permettant d'apprécier les qualités de réflexion et les connaissances du candidat (préparation 20 mn, durée 20 mn, coef 3) ;

- interrogation sur une matière du groupe d'épreuves choisi lors de l'inscription, tirée au sort par le candidat, et portant sur des notions relatives : Groupe A soit à l'organisation constitutionnelle de la France et aux institutions communautaires, soit à l'organisation administrative de la France ; Groupe B soit aux problèmes économiques, soit aux finances publiques ; Groupe C soit à l'histoire contemporaine, soit à la géographie économique et humaine (préparation 15 mn, durée 15 mn, coef 2).

Notation

Il est attribué à chacune des épreuves du concours une note variant de 0 à 20. Peuvent seuls être autorisés à se présenter aux épreuves orales d'admission les candidat(e)s ayant obtenu, pour chacune des épreuves écrites obligatoires, une note au moins égale à 5 sur 20 et, pour l'ensemble de ces épreuves, un total de points fixé par le jury qui ne peut en aucun cas être inférieur à 50. Nul ne peut être déclaré définitivement admis s'il n'a obtenu une note au moins égale à 7 sur 20 à l'épreuve orale de conversation avec le jury et, pour l'ensemble des épreuves, un total de points fixé par le jury. A l'issue des épreuves orales, le jury établit la liste de classement des candidat(e)s définitivement admis(es). Il peut établir une liste complémentaire d'admission en conformité avec les textes législatifs ou réglementaires.

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Aucune date n'est prévue à ce jour pour ce concours.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK