Fiche Métier

Chauffeur

Fonction Publique Territoriale

Catégorie C

Filière Technique

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Chauffeur

Au service de personnes à haute responsabilité ou simple « commissionnaire », le chauffeur ou le conducteur de voitures particulières assure le transport de dirigeants locaux et d'élus. Ils sont également amenés à transporter des colis, des documents importants...

Indissociable de son véhicule, ce professionnel doit être à l'aise avec la conduite et la navigation routière. Discrétion, grande disponibilité et courtoisie font également partie de son profil de poste.

Le véhicule, principal outil de travail du chauffeur

Le chauffeur est responsable de son véhicule. Il en assure le « petit » entretien (pression des pneus, niveaux d'huile, lave-glace...) ainsi que le nettoyage, intérieur comme extérieur. Tout doit être propre et opérationnel à n'importe quel moment. Il doit être en mesure de détecter le moindre dysfonctionnement et, le cas échéant, gérer le suivi des réparations. Au quotidien, il renseigne le carnet de bord du véhicule.

Une grande partie de sa mission vise à conduire, dans le cadre de leurs fonctions, des personnes à leurs rendez-vous professionnels. De courte comme de longue distance, les trajets ne sont jamais les mêmes et peuvent avoir lieu de nuit comme de jour, week-end et jours fériés compris. Ce métier nécessite donc une grande disponibilité, avec des amplitudes horaires importantes.

Maîtriser les outils de navigation tels que le GPS, la lecture d'un plan... et avoir le sens de l'orientation sont indispensables pour préparer les parcours et arriver au lieu demandé sans « embûches ». Disposer de notions de pilotages notamment en cas d'intempéries, de sécurité routière ou parler une langue étrangère sont des atouts pour ce type de profession.

Un sens du contact prononcé

Au-delà de la conduite, l'aspect relationnel est aussi important. Savoir s'adapter aux différentes personnes susceptibles d'être transportées, connaître leurs habitudes, sont des aspects à ne pas négliger. Être à l'écoute des besoins et savoir y répondre, quelle que soit la situation, font partie des aléas du poste. Être ponctuel et courtois semble également indispensable. Le chauffeur peut avoir en charge les bagages mais aussi la nourriture et les rafraîchissements à « bord ». Il doit donc anticiper et prévoir en fonction des goûts de chacun afin de ne pas être pris au dépourvu.

En somme, exercer ce métier requiert une grande capacité d'adaptation et d'anticipation.

Formation

Il n'existe pas vraiment de formation pour ce type de poste. Disposer du permis B est le seul requis. Dans la fonction publique territoriale, les chauffeurs sont rattachés soit à la Direction générale de collectivité importante, soit à la direction des moyens.

Ces agents appartiennent au cadre d'emplois des adjoints techniques territoriaux (catégorie C) ; le premier grade étant accessible par voie directe sans concours. Le concours d'adjoint technique de 1re classe est quant à lui accessible par concours, externe, interne ou de 3e voie (en se prévalant d'expériences antérieures).

Les postes sont peu nombreux et très prisés. Les heures supplémentaires sont monnaie courante.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK