Fiche Métier

Contrôleur de travaux voirie et réseaux divers

Contrôleur de travaux voirie et réseaux divers

Fonction Publique Territoriale

Catégorie B

Filière Technique

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Conditions d’accès :

Concours externe et interne avec conditions de diplôme et/ou examen d'intégration en fonction du cadre d'emplois, concours troisième voie


Le contrôleur de travaux voirie et réseaux divers est une personne de terrain. Ses missions varient beaucoup selon la taille du chantier et la structure qui l’emploie. Il assure notamment le suivi et la maintenance des équipements du domaine public dont il a la responsabilité. Pour cela, il coordonne et gère l'exécution de chantiers de travaux neufs ou d'entretien, opérés en régie ou via des entreprises privées. Son objectif est de garantir la pérennité du patrimoine, la sécurité, l’hygiène et le confort des usagers. Rencontre avec Pascal Mathieu, contrôleur de travaux voirie et réseaux divers pour le compte d’une communauté d’agglomération de 80 000 habitants.

Garant de la bonne tenue des travaux neufs ou d’entretien

Le contrôleur de travaux voirie et réseaux divers est responsable de la qualité des travaux effectués, de la tenue des délais et du respect du budget. Il contrôle toutes les étapes du chantier, depuis l’étude du besoin jusqu’à la réception des travaux. Etudes d’intérêt, impact environnemental, élaboration des plans et des maquettes, rédaction des cahiers des charges, lancement des appels d’offres, relation avec les bureaux d'études, suivi des travaux, réunions de chantier…, quel que soit le degré d’avancement, ce professionnel assure le lien entre les différents intervenants tout en garantissant les intérêts de la collectivité territoriale.
« Mon rôle et mon implication sont différents selon l’avancée du chantier. Au départ, je m’assure que tout est en ordre de marche, que les procédures sont respectées et que l’ensemble des autorisations sont en règle. Les interventions sur les réseaux, et le domaine public en général, sont très encadrées ; la règlementation évoluant constamment. Une de mes missions est d’être vigilant à ce sujet. Autre casquette qui m’incombe : la sécurité des agents de travaux et la conformité des travaux engagés. Pour cela, je visite régulièrement les chantiers en cours, surtout à certaines étapes clés. ».

Travaux en régie ou délégués à des entreprises privées

Le contrôleur de travaux en voirie et réseaux divers intervient dans le choix des matériaux et des équipements utilisés, notamment lorsque les opérations sont réalisées en régie. Il est le contact direct des fournisseurs, décide de la composition des équipes et gère les plannings de travail. En interne, il est le « chef d’orchestre » du chantier et s’appuie sur un agent de maîtrise, dit chef de chantier dont le rôle est d’encadrer les agents de travaux au quotidien.
S’il doit traiter avec une entreprise, il organisera des points techniques réguliers avec le chef de chantier, l’aspect ressources humaines n’étant pas de son ressort.
« Depuis plusieurs années, ma collectivité fait le choix de recourir autant que possible aux travaux en régie. Elle a pour cela investit dans le matériel adéquat. Elle s’appuie également sur le savoir-faire interne, qu’elle maintient grâce à un important dispositif de formation. A moyen terme, ce pari est gagnant, les coûts étant mieux maîtrisés et plus compétitifs.
Seuls certains types de travaux sont ouverts aux entreprises privées par le biais de marchés publics. Du côté de la profession de contrôleur de travaux, pouvoir interagir en interne est très enrichissant et formateur, chacun s’appuyant sur l’expérience de l’autre. C’est un métier qui s’acquiert au fil du temps et qui demande une veille assidue s’agissant des dispositifs législatifs ».

Côté aptitudes

Être contrôleur de travaux voirie et réseaux divers, c’est :

  • être sensible aux notions de respect de l’environnement et développement durable,
  • disposer de compétences techniques et réglementaires dans le domaine,
  • reconnaître les terrains et vérifier les procédures d’acquisitions foncières,
  • assimiler le dossier technique et rechercher les modalités adéquates d’exécution de projet,
  • élaborer un planning d'opération des travaux incluant les délais et les prévisions de consommation de crédits,
  • coordonner l'exécution des travaux et représenter le maître d'œuvre aux réunions de chantiers,
  • rédiger des comptes rendus, des métrés contradictoires de travaux et suivi administratif de chantiers,
  • respecter les règles de sécurité,
  • animer et piloter les équipes,
  • être réactif et disponible,
  • avoir des qualités relationnelles.

Devenir contrôleur de travaux voirie et réseaux divers

Plusieurs formations initiales conduisent à la profession :
Niveau bac + 2

  • BTS Travaux publics,
  • DUT Génie Civil - construction durable,
  • Technicien spécialisé conducteur de travaux (ESTP)

Niveau bac + 3

  • Licence Professionnelle management et conduite de travaux (ESTP)
  • Licence Professionnelle génie civil et construction spécialités : conducteur de travaux dans le BTP, conduite de travaux en TP, management de la conduite de travaux en bâtiment
  • Licence Professionnelle travaux publics spécialité : conduite de projets de TP,
  • Responsable technique en bâtiment et des travaux publics (ISCO - institut supérieur de la construction).

Pour évoluer, le contrôleur de travaux voirie et réseaux divers a la possibilité de passer le concours de technicien principal ou d’ingénieur. Il peut également se spécialiser dans un secteur précis : voirie, eau et assainissement, bâtiment…

Il peut aussi se diriger vers des postes à responsabilité d’équipe.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

40 métiers qui recrutent dans la fonction publique

Merci de renseigner votre e-mail

Un email vient de vous être envoyé avec le lien de téléchargement du livre blanc.
Bonne lecture !

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×