Fiche Métier

Directeur/Directrice des systèmes d’information (DSI)

Directeur/Directrice des systèmes d’information (DSI)

Fonction Publique Territoriale

Catégorie A

Filière Technique

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Conditions d’accès :

-    Concours externe et interne avec conditions de diplôme et/ou examen d'intégration en fonction du cadre d'emplois, concours troisième voie


Le directeur des systèmes d’information définit et met en œuvre la politique informatique en accord avec la stratégie générale de la collectivité et les besoins des services. Il doit garantir la continuité du service informatique fourni aux utilisateurs et anticiper les changements ainsi que leurs impacts métiers sur le système d’information. À la fois « technicien expert » et manager, le directeur du système d'information détient un rôle clé dans l’organisation. Rencontre avec Patrick Mercier, DSI pour le compte d’une communauté d’agglomération de 130 000 habitants.

Traduire et impulser une stratégie numérique

Le directeur des systèmes d’information est un acteur clé dans la stratégie et l’organisation des projets numériques. A l’heure de la dématérialisation et du « tout numérique », définir et déployer un système d’information efficace pour appuyer les équipes métiers est un paramètre incontournable. « Mon rôle est de conseiller les élus dans les choix à opérer et à prioriser. Changer de logiciel, investir dans de nouveaux serveurs, équiper les sites en fibre optique, développer la gestion électronique des données (GED), déployer la signature électronique à plus grande échelle, mettre en place le e-parapheur, accompagner les projets de dématérialisation… autant d’enjeux auxquels mon équipe doit répondre et proposer un plan d’actions à court, moyen et long terme… ». Les projets étant complexes et les coûts budgétaires plus ou moins importants, une phase de diagnostic et d’évaluation des enjeux est conduite par le DSI. Force de proposition, il s’appuiera ensuite sur ces éléments pour développer une stratégie cohérente avec les besoins de la collectivité tout en accompagnant les mutations liées à l’amélioration des processus métiers et les opportunités technologiques. « Actuellement, une grande partie de mon travail consiste à mettre en œuvre les obligations règlementaires imposées par l’Etat à savoir la dématérialisation des procédures (actes, factures, marchés publics…) ou le prélèvement à la source. Outre l’aspect mise en place des outils, tous les process sont souvent à revoir ».

Manager une équipe, générer des procédures

Pour mener à bien sa mission, le DSI s’appuie sur une équipe de techniciens voire d’ingénieurs si la taille de la collectivité est importante. Polyvalents ou répartis par domaine d’intervention (infrastructures, réseaux, postes de travail/matériels…), ces agents sont en première ligne pour répondre aux besoins des services. Gestion et suivi des postes de travail, commande et maintenance des logiciels, achat des solutions de stockage, optimisation et développement du réseau internet et des serveurs…, toutes ces actions visent à garantir une maintenance continue et une efficience des différents services informatiques. Pour accompagner les équipes de techniciens dans leur travail, le DSI met en place une organisation et des procédures de travail adaptées aux enjeux de la collectivité. Il définit également une charte informatique qui englobera les droits d’utilisation, les usages des technologies utilisées, la sécurité informatique et les questions de confidentialité.
« Pour être DSI, il faut être à même d’avoir une vision stratégique tout en ayant une bonne connaissance du terrain et des infrastructures de la collectivité. Outre la technicité de la fonction, il faut également avoir une appétence pour le management et se tenir en veille de l’actualité dans le domaine du numérique ».

Directeur/directrice des systèmes d’information, c’est :

-    avoir une connaissance pointue des systèmes d’information et de leur évolution,
-    connaître les applications, les technologies et les progiciels utilisés dans la collectivité,
-    maîtriser les normes de sécurité en matière de système d’information (SI),
-    avoir une vue de l’ensemble des éditeurs et des sous-traitants en matière d’informatique,
-    travailler en mode projet,
-    proposer et développer une stratégie d’action en matière de développement de SI,
-    évaluer les besoins des utilisateurs,
-    mener des diagnostics,
-    mettre en œuvre des solutions innovantes en fonction des besoins de la collectivité,
-    anticiper les changements et savoir accompagner les évolutions,
-    rédiger des marchés publics,
-    suivre un budget,
-    assurer la veille juridique, technologique et fonctionnelle sur les marchés et produits informatiques,
-    disposer d’un sens de l’écoute et d’une aisance relationnelle,
-    faire preuve d’autonomie et de rigueur dans l’organisation du travail,
-    manager une équipe.

Accès à la profession

Plusieurs filières mènent au métier. La validation d’un bac+ 5 est la norme :
-    master en informatique ;
-    école d’ingénieurs (informatique, télécoms, généraliste) ;
-    école de commerce complétée par un master en gestion des systèmes d’information.

Selon la taille de la collectivité, son organisation et l'importance des systèmes d'information, l'activité informatique peut être externalisée. Par ailleurs, l'équipe à encadrer est plus ou moins grande selon si elle est spécialisée ou non.

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

40 métiers qui recrutent dans la fonction publique

Merci de renseigner votre e-mail

Un email vient de vous être envoyé avec le lien de téléchargement du livre blanc.
Bonne lecture !

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×