Fiche Métier

Recruteur dans la fonction publique territoriale

Fonction Publique Territoriale

Catégorie A, Catégorie B, Catégorie C

Filière Administrative

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Le recrutement, un maillon central pour le fonctionnement des collectivités

À l'écoute des besoins et des « pics d'activité » des services, les chargés de recrutement sont mobilisés au quotidien pour recruter ou remplacer les agents en poste.

 

Recruter : une procédure bien définie

Délégué à cette tâche, le chargé de recrutement opère ses fonctions au sein d'une direction des ressources humaines. Il est force de conseils sur le choix des personnes à recruter et supervise l'ensemble de la procédure.

Il est le plus souvent un agent de la filière administrative : un adjoint administratif (catégorie C) ou rédacteur (B) mènera la procédure de recrutement, un attaché territorial (catégorie A) sera sur un poste à responsabilité comme par exemple chef de service.

Un recrutement regroupe l'ensemble des actions mises en œuvre pour trouver un candidat correspondant aux besoins de l'administration sur un poste donné.

Le service émetteur d'un besoin fait part de sa demande et expose un profil de candidature au chargé de recrutement assigné au dossier. À partir de ces éléments, celui-ci rédige et publie une annonce de poste vacant en interne et/ou en externe.

Plusieurs outils de parution sont à leur disposition : intranet, la presse gratuite, générale ou spécialisée, internet, les forums emploi... La procédure est alors lancée...

Les candidatures sont centralisées puis sélectionnées conjointement avec le responsable du service concerné. Les candidats retenus sont conviés à un jury. À l'issue de celui-ci, un choix est opéré entre les différents membres.

Des étapes essentielles pour bien recruter

  • Transmission d'un besoin de recrutement par un service
  • Établissement d'un profil de candidature conjointement entre le service recrutement et le service impacté
  • Publication de la vacance de poste en interne et/ou en externe
  • Réception et centralisation des dossiers de candidature (CV + lettre de motivation)
  • Sélection des candidats ayant les meilleurs profils et mise en place d'un jury
  • Entretien avec les candidats retenus
  • Choix des membres du jury

Quand recruter ?

  • Création d'un nouveau poste
  • Départ d'un agent
  • Remplacement temporaire d'un agent (congés maladie, maternité, parental...)
  • Complément de temps partiel
  • Surcroît temporaire d'activité

Un métier pivot et varié

Au cœur de la collectivité et « au service des services », les chargés de recrutement sont au contact d'une multitude de directions, ce qui leur confère une connaissance approfondie des effectifs, des spécificités des postes de travail et des missions de chacun. Les échanges au quotidien avec l'ensemble du personnel leur donnent une vision globale du rôle de leur structure. Souvent impacté en première ligne, à chaque réorganisation, transfert de compétences ou nouvelles obligations, le service qui gère les recrutements est le point d'entrée de chaque agent dans une organisation.

Le métier de chargé de recrutement offre des activités diversifiées. Au cœur des mutations liées à l'évolution des besoins et des missions du service public, le recrutement est en plein essor car les effectifs s'élargissent, bougent continuellement. C'est une fonction constamment en effervescence !

Elle est également exposée à toutes les nouveautés en matière d'étude des candidatures (calligraphie, psychologie, diplômes...) et de mise en situation des candidats. Le recruteur peut approfondir son jugement en les soumettant à des tests à l'issue desquels il attribue un score, et donc un classement des candidatures.

Des qualités indispensables : capacités d'analyse et sens du contact

L'évolution des procédures de recrutement induit un certain nombre de qualités, au premier rang desquelles « le sens de l'écoute et du relationnel, la réactivité et l'empathie ».

Autre disposition indispensable, pour occuper ce type de poste : une très bonne organisation pour gérer des journées souvent chargées. Entre la partie identification des besoins avec les services, la gestion des dossiers de candidature et les entretiens, le chargé de recrutement est souvent amené à travailler rapidement pour répondre au plus vite aux exigences. Un certain dynamisme de nature est donc requis ; il faut savoir réagir vite et efficacement.

Être réactif et avoir une bonne connaissance du statut de la fonction publique s'avèrent également des compétences primordiales.

Le recrutement, une activité au cœur de toute organisation

Aux recrutements, s'ajoute souvent un panel de tâches liées au suivi de l'effectif et à l'organisation des services : la réalisation d'études et d'enquêtes, le suivi des stages, la tenue du bilan social... Le chargé de recrutement participe activement à la démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Il dispose ainsi d'une représentation anticipée des départs à la retraite, de l'évolution des métiers mais aussi des problématiques de reclassement sur des postes dits « usants », le plus souvent dans la filière technique.

À l'heure de la professionnalisation accrue des métiers du secteur public, le recrutement s'articule avec la fonction formation. Avec l'obligation de formation tout au long de la vie, les agents évoluent et changent de postes. Il faut donc les accompagner, les aiguiller et les conseiller en matière d'évolution de carrière mais aussi de changement de fonction.

Une mobilité entre services de la même collectivité peut alors être envisagée. Le chargé de recrutement va étudier des profils d'agents déjà en poste. Le candidat est déjà « connu », son évaluation va donc porter essentiellement sur sa motivation et son projet professionnel. Si son profil est retenu mais que ses compétences sont incomplètes, il peut alors lui être proposé une formation liée à sa prise de fonction.

Le recrutement est le premier service impacté par les divers changements organisationnels ainsi que les mutations économiques. Il en est l'accompagnateur. Au quotidien, les chargés de recrutement veillent au bon fonctionnement et à l'efficacité de la collectivité en choisissant des candidats adaptés aux besoins des services publics.

Gabrielle PETIT

En savoir plus :

www.cnfpt.fr

www.studyrama.com

www.letudiant.fr

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK