Fiche Métier

Responsable du patrimoine immobilier

Responsable du patrimoine immobilier

Fonction Publique Territoriale

Catégorie A

Filière Administrative

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Conditions d’accès :

•    Concours externe et interne avec conditions de diplôme et/ou examen d'intégration en fonction du cadre d'emplois, concours troisième voie

Optimiser et valoriser le patrimoine immobilier

Le responsable du service patrimoine immobilier a en charge la mise en œuvre de la stratégie immobilière et la valorisation du patrimoine de la collectivité territoriale. Recenser les biens immobiliers, optimiser et superviser la gestion du patrimoine sont ses principales missions. Rencontre avec Geneviève Ladeau, responsable du service patrimoine immobilier au sein d’une intercommunalité.

Avoir une connaissance approfondie du patrimoine

« C’est la première étape pour pouvoir mettre en œuvre une stratégie immobilière. Pour m’épauler dans mon travail, mon service dispose d’un logiciel de gestion du patrimoine permettant de disposer de tout un ensemble de données cadastrales et historiques propres à chaque bâtiment. C’est également grâce à cet outil que nous suivons la globalité des baux et que nous facturons les loyers de nos locataires ».
Outre l’enregistrement d’un maximum d’informations bâtimentaires dans un progiciel (surfaces, plans, propriétés, locations, historiques des travaux, liste des équipements, fluides…) appréhender la valeur patrimoniale en fonction de l’état actuel du marché immobilier ainsi que les projets en cours (rénovation urbaine, redynamisation de centre-ville, installation d’entreprises…)…, est aujourd’hui toute aussi importante. Cette connaissance plus approfondie du patrimoine excède la simple gestion quotidienne.

Valoriser et optimiser le patrimoine immobilier

Les collectivités territoriales sont en règle générale propriétaires d’un parc immobilier important parfois sous exploité voire inutilisé. Afin de limiter l'impact de l'immobilier à son strict minimum et de permettre d'orienter de nouvelles marges financières vers d'autres services publics, explorer la piste d’une stratégie immobilière devient incontournable. Etre propriétaire ou locataire, acheter, louer ou  vendre… telles sont les questions que les élus se posent. Pour y répondre au mieux, un seul mot d’ordre : l’anticipation !
Cette dernière se traduit par un audit exhaustif et détaillé, bâtiment par bâtiment, de toutes les thématiques identifiées (mise en accessibilité, performance énergétique, localisation des activités, usages/besoins…) avec - en face - les solutions pour y remédier. « Grâce à ce travail pointilleux, mon service prépare et réfléchit à différents scénarii d’actions. Les problématiques étant souvent imbriquées les unes aux autres, il n’y a pas de solutions « clé en main ». Des arbitrages sont nécessaires ainsi que des priorisations pour construire un schéma pluriannuel d’investissement précisant des montants de travaux échelonnés à court, moyen et long terme».
La rénovation/réhabilitation des bâtiments contribue à réaliser des économies d’échelle en améliorant leur performance énergétique. La négociation des baux locatifs, l’optimisation des surfaces d’installation des services, la vente de bâtiments inutilisés ou à forte valeur immobilière… sont autant de pistes générant aussi des marges financières. Toutes ces actions sur le patrimoine constituent une stratégie immobilière.

Être responsable du service patrimoine, c’est :

•    maîtriser la réglementation domaniale et les principes de la gestion technique immobilière,
•    avoir des notions dans le domaine de l'entretien, de la maintenance et de la sécurité des bâtiments,
•    recueillir des besoins,
•    utiliser un logiciel de gestion du patrimoine,
•    analyser des données et les exploiter,
•    réaliser une analyse stratégique du patrimoine,
•    élaborer un plan d’actions pluriannuel en fonction des moyens alloués,
•    rédiger des cahiers des charges,
•    prioriser les chantiers, trouver des solutions intermédiaires,
•    négocier des transactions immobilières,
•    effectuer des démarches administratives,
•    être en veille sur le marché immobilier du territoire,
•    avoir le sens de l’organisation,
•    être autonome et rigoureux,
•    être force de propositions,
•    disposer de qualités relationnelles et rédactionnelles.

Comment accéder au métier ?

La gestion du patrimoine immobilier des collectivités territoriales est un métier à forts enjeux. En pleine mutation, ce domaine d’activités se professionnalise combinant des profils variés mêlant la maîtrise du droit public et du droit privé, de la finance et de la gestion administrative et technique.


On retrouve ainsi des bac+5 tels que :
-    Master droit et gestion de patrimoine ;
-    Master droit, économie, gestion – mention comptabilité, finance, fiscalité et patrimoine – spécialité gestion de patrimoine ;
-    Master droit, économie, gestion – mention droit patrimonial, immobilier et notarial – spécialité droit immobilier privé et public ;
-    Master administration générale et territoriale.

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

40 métiers qui recrutent dans la fonction publique

Merci de renseigner votre e-mail

Un email vient de vous être envoyé avec le lien de téléchargement du livre blanc.
Bonne lecture !

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×