Fiche Métier

Technicien de l'environnement

Fonction Publique d'Etat

Catégorie B

Filière Technique

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Les techniciens de l'environnement sont un corps de catégorie B. Ils interviennent dans l'une des trois spécialités suivantes : Espaces protégés ; Milieux et faune sauvage ; Milieux aquatiques.

Ils participent, sous l'autorité du directeur d'établissement ou du chef de service, aux missions techniques et de police de l'environnement dévolues aux établissements et aux services dans lesquels ils sont affectés, dans le domaine de la protection de la faune et de la flore, de la chasse, de la pêche en eau douce et de la protection des espaces naturels. 

Ils exercent notamment les missions qui leur sont prescrites par la loi en matière de police de l'eau, de la pêche, de la nature et de la chasse. A cet effet, ils recherchent et constatent les infractions aux réglementations pour lesquelles ils sont commissionnés et assermentés.

Ils mènent et coordonnent des actions de surveillance, de gestion, d'aménagement et de mise en valeur du patrimoine naturel. Ils sont chargés d'assurer la collecte des données et la réalisation d'études sur l'état des espèces et des milieux naturels. Ils organisent et participent à des actions d'accueil, de pédagogie et d'information auprès du public. Ils peuvent être appelés à participer à des plans ou des opérations de secours. Ils assurent l'encadrement des agents placés sous leur autorité.

Le concours de technicien de l'environnement

Le concours externe est ouvert aux candidats titulaires d'un baccalauréat français ou d'un diplôme homologué aux niveaux IV. 
tech
Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires et agents non titulaires de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent. Ils doivent justifier au 1er janvier de l'année du concours d'au moins quatre années de services civils effectifs. Il existe un concours externe et interne.

Les lauréats seront affectés, selon leur rang de classement au concours et leur choix dans l'un des neuf établissements suivants : le Conseil Supérieur de la Pêche, l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage et les sept Parcs nationaux. Ils effectueront un stage d'un an, pour partie en centre de formation, pour partie sur le terrain. Ils bénéficieront, pendant cette période, d'une formation organisée sous l'égide de l'Institut de formation de l'environnement (IFORE), nouvellement créé.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK