Fiche Métier

Technicien de maintenance informatique

Technicien de maintenance informatique

Fonction Publique d'Etat, Fonction Publique Hospitalière, Fonction Publique Territoriale

Catégorie B

Filière Technique

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Conditions d’accès :

  • Concours externe et interne avec conditions de diplôme et/ou examen d’intégration en fonction du cadre d’emplois, concours troisième voie

Un changement d’équipement, un ordinateur « infecté », des fichiers « portés disparus », une imprimante en panne, des utilisateurs « en panique »..., tels sont les domaines d’intervention d’un technicien de maintenance informatique. Son objectif : intervenir au plus vite pour solutionner les pannes tout en veillant en amont au bon fonctionnement du matériel informatique et de ses périphériques. Rencontre avec Philippe Berrodet, technicien de maintenance informatique depuis 25 ans.

Entretenir, réparer le parc informatique

Polyvalent, le technicien de maintenance en informatique est capable de faire face à différents types de problèmes. L’ordinateur et plus globalement les équipements informatiques sont aujourd’hui devenus incontournables, voire indispensables, pour exercer une activité professionnelle. Tout dysfonctionnement pénalise ainsi lourdement l’activité.

Afin de limiter « un blocage » quelconque, le technicien de maintenance informatique se doit donc d’intervenir au plus vite pour trouver rapidement une solution au problème rencontré. Pour cela, il réalise un diagnostic précis répondant à des procédures d’intervention qu’il maîtrise. En cas de besoin, il intervient directement sur les appareils pour remplacer des pièces ou déclencher l’application d’une garantie.

« Les utilisateurs nous contactent pour nous faire part de dysfonctionnement. Dans ma collectivité, un numéro d’appel et un mail spécifiques ont été mis en place pour répondre aux sollicitations. Via un planning de permanence, un roulement s’opère entre les techniciens pour y faire face. Cette approche permet de résoudre à distance les difficultés rencontrées. Grâce à la mise en réseau du système, nous pouvons prendre la main sur les équipements depuis notre bureau central. Dans 90% des cas cela suffit à solutionner la panne. Si ce n’est pas le cas, une intervention sur site est programmée ».

Selon la taille de l’administration, le technicien de maintenance informatique peut assumer des tâches connexes aux activités de maintenance : câblage, installation de nouveaux équipements/logiciels, gestion des numéros de licence et des mises à jour, formation des utilisateurs, création de tutoriels…

Epauler, prévenir les pannes

Pour éviter les opérations curatives pouvant mettre à mal l’administration, le technicien de maintenance informatique organise des actions de prévention au travers d’outils de communication. « Dernièrement, notre collectivité a subi de plein fouet les attaques informatiques. Pour tout technicien, les virus sont un véritable fléau. Malgré tous les garde-fous que l’on peut déployer (antivirus notamment), l’erreur fatale est souvent purement humaine et d’une simplicité enfantine à commettre (mail ou pièce jointe mal attentionnés, clé USB contaminée…). C’est pourquoi la sensibilisation des utilisateurs à ces questions est indispensable. Il est important de communiquer sur les bons usages et d’expliquer les conséquences que cela occasionne en cas de non-respect. Pour ma part, je considère qu’il est de mon rôle de former/expliquer ; la mission d’un technicien de maintenance informatique va au-delà d’une intervention de maintenance pure ! »

Côté aptitude

Un technicien en maintenance informatique, c’est :

  • disposer d’une formation en informatique,
  • diagnostiquer et résoudre des pannes informatiques,
  • être disponible et à l’écoute des utilisateurs,
  • faire preuve de rigueur et de réactivité,
  • définir des priorités et gérer des urgences,
  • actualiser ses connaissances pour rester performant,
  • appliquer des procédures, suivre des bases de données,
  • établir des scénarii d’intervention,

  • assurer la formation des usages informatiques/logiciels,

  • s’adapter aux différents niveaux de compétences des interlocuteurs.

Côté formation

Dans ce domaine d’intervention, les diplômes qui ont la côte sont les bac + 2 tels que :

  • BTS services informatiques aux organisations,
  • BTS systèmes numériques,
  • DUT informatique,
  • DUT génie électrique et informatique industrielle,
  • DUT réseaux et télécommunications.

Un complément en licence professionnelle systèmes informatiques et logiciels est apprécié.

Pour travailler dans la fonction publique, le passage du concours de technicien est de rigueur pour pérenniser une situation professionnelle.

Pour évoluer, le technicien de maintenance informatique peut accéder à des postes d’encadrement et envisager le concours d’ingénieur.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

40 métiers qui recrutent dans la fonction publique

Merci de renseigner votre e-mail

Un email vient de vous être envoyé avec le lien de téléchargement du livre blanc.
Bonne lecture !

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×