Fiche Concours

Adjoint technique des services déconcentrés du ministère de l'agriculture

Fonction Publique d'Etat

Filière Technique

Concours Interne

Catégorie C

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le métier d'adjoint technique des services déconcentrés du ministère de l'agriculture

Le corps des adjoints techniques des services déconcentrés est classé dans la catégorie C. Le corps des adjoints techniques comprend deux grades : adjoint technique et adjoint technique principal. Les fonctionnaires de ce corps participent, sous l'autorité des fonctionnaires de corps techniques de catégories A et B aux tâches incombant aux services déconcentrés du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche.

Ils sont répartis dans les spécialités suivantes : génie rural, travaux forestiers et techniques agricoles.

Les adjoints techniques sont notamment chargés de l'exécution et de la reproduction des plans, des calques, des courbes de niveau, des cartes et de la confection des dossiers y afférents, de la coordination et de la direction de chantiers ainsi que de l'élaboration de projets, de certaines tâches administratives et de formation.

Les adjoints techniques sont affectés dans les services dépendant des Directions Régionales et Départementales de l'Agriculture et de la Forêt ainsi que dans les échelons de l'inventaire forestier national.

Les conditions d'accès au métier d'adjoint technique des services déconcentrés du ministère de l'agriculture

Tout candidat doit posséder la nationalité française ; se trouver en position régulière au regard des obligations du service national de l'État dont il est ressortissant ; jouir de ses droits civiques ; ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n° 2) portant des mentions incompatibles avec l'exercice des fonctions ; remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction. Il existe deux concours.

Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires ou agents de l'État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent, en fonctions à la date de clôture des inscriptions et comptant au 1er janvier de l'année du concours, au moins une année de services civils effectifs.

Le concours offre deux spécialités : travaux forestiers et génie rural.

La nomination et la formation des adjoints techniques des services déconcentrés du ministère de l'agriculture

Les candidats reçus aux concours sont nommés adjoints techniques stagiaires. La durée du stage est fixée à un an. 

A l'issue du stage, ceux dont les services ont donné satisfaction sont titularisés. Les autres stagiaires peuvent, après avis de la commission administrative paritaire, être autorisés à effectuer un stage complémentaire d'une durée maximale d'un an. Si le stage complémentaire a été jugé satisfaisant, les intéressés sont titularisés. 

Les adjoints techniques stagiaires qui n'ont pas été autorisés à effectuer un stage complémentaire ou dont le stage complémentaire n'a pas été jugé satisfaisant sont soit licenciés s'ils n'avaient pas préalablement la qualité de fonctionnaire, soit réintégrés dans leur grade d'origine. La durée du stage est prise en compte pour l'ancienneté dans la limite d'un an. 

Au cours de l'année de stage, les adjoints techniques bénéficient d'une formation théorique et pratique d'une durée totale de six semaines environ au C.F.P.M.A. (Centre de Formation des Personnels du Ministère de l'Agriculture) à NANCY. 

Peuvent être promus au grade d'adjoint technique principal, au choix, les adjoints techniques ayant atteint au moins le 6ème échelon de leur grade et comptant au moins onze ans de services effectifs dans les corps des agents techniques ou des adjoints techniques dont au moins 3 ans en qualité d'adjoint technique. Les adjoints techniques peuvent accéder au corps des techniciens, classés en catégorie B, par la voie d'un concours interne, lorsqu'ils justifient de quatre ans de services publics. L'accès au corps des techniciens peut s'effectuer également par la voie d'un examen professionnel ouvert aux agents titulaires de catégorie C, âgés de moins de 45 ans et justifiant de neuf ans de services publics.

Épreuves

Deux épreuves d'admissibilité

  •  Résumé suivi d'un commentaire de texte se rapportant à l'aménagement rural (durée 1h30, coef 1) ; un ou deux problèmes ou une série d'exercices mathématiques comprenant, par exemple, des conversions d'unités (durée 1h, coef 1) ; 
  •  Une épreuve de spécialité consistant en une épreuve d'établissement d'un métré à partir de plans et documents, calcul d'une perte de charge, établissement d'un profil en long et détermination des surfaces de coffrages pour la spécialité génie rural ou un sujet de biologie végétale se rapportant plus spécialement à l'arbre ou à la forêt pour la spécialité travaux forestiers (durée 1h30, coef 1 pour l'externe et 2 pour l'interne).

Une épreuve d'admission

Un entretien avec le jury destiné à apprécier les aptitudes générales du candidat ainsi que ses connaissances dans le cadre de la spécialité choisie (durée 30 à 45 mn, coef 1). Dans le cadre de la spécialité travaux forestiers, l'épreuve s'appuiera sur un parcours en forêt.

Il est attribué à chacune des épreuves une note de 0 à 20. Sont déclarés admissibles aux épreuves orales les candidats ayant obtenu pour l'ensemble des épreuves écrites un nombre de points qui ne peut être inférieur à 30 pour le concours externe et à 40 pour le concours interne et, pour chacune de ces épreuves, une note au moins égale à 6 sur 20 avant application des coefficients.

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Aucune date n'est prévue à ce jour pour ce concours.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK