Fiche Concours

Agent d'exploitation - Concours d'entrée à l'école nationale d'aviation civile

Fonction Publique d'Etat

Filière Technique

Concours Externe

Catégorie B

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le cadre d'emplois d'agent d'exploitation

Chargé de la préparation et de la planification des vols, du traitement des passagers et du fret, de l'assistance en escale... le métier d'Agent d'Exploitation est riche d'intérêt et de multiples facettes. Ce métier s'exerce au sein d'une compagnie de transport aérien ou d'organismes chargés de la gestion commerciale des aéroports (Chambres de Commerce en particulier).

Quelle que soit la destination desservie par un avion de ligne, le premier service que tout équipage technique doit contacter avant son départ, c'est le service Préparation des vols. Lors du briefing de préparation du vol, les Agents d'Exploitation présentent à l'équipage des dossiers réunissant un ensemble de données techniques et commerciales. Ce dialogue marque une phase capitale de l'exploitation aérienne. Durant ces 30 minutes, l'équipage acquiert l'essentiel des données techniques qui conditionnent le déroulement du vol. 

Quelles sont ces informations collectées, interprétées et transmises par les Agents d'Exploitation ? D'abord des informations sur l'avion, son type, ses performances, le détail des dernières interventions techniques, les "éléments de chargement". Ce dernier calcul doit considérer un certain nombre d'incertitudes : deux ou trois heures avant le départ on ignore encore le nombre exact de passagers. Ensuite, la météo est prépondérante. La visibilité et le plafond sont bien entendu des éléments déterminants ; en dessous de certaines valeurs, ils interdisent atterrissages et décollages. Mais le vent, la température et la pression atmosphérique jouent un rôle important, ils peuvent entraîner des limitations de chargement, modifier la vitesse et le niveau de vol normalement prévus. La préparation du vol se poursuit par la détermination de la route à suivre qui sera transmise aux différents services de la navigation aérienne et de la masse de carburant à emporter. Cet ensemble d'informations 
aussi variées qu'essentie
lles n'arrive pas miraculeusement aux Agents d'Exploitation. Si aujourd'hui des systèmes informatiques et de transmissions de données très performants apportent leur précieux concours, chaque agent de vol doit toujours s'activer ferme pour aller à la source, vérifier et actualiser les informations qu'il va donner. Rigueur absolue et excellentes connaissances dans des domaines aussi variés que météorologie, navigation, circulation aérienne, performances avion, etc. sont nécessaires à l'exercice du métier d'Agent d'Exploitation. A cet ensemble de qualités et de compétences s'ajoutent de très bonnes connaissances en anglais, le transport aérien ayant par nature un caractère international.

Les conditions de participation au concours d'agent d'exploitation

Le concours s'adresse à des candidats possédant un baccalauréat scientifique.

Le dossier de candidature

Comme il s'agit d'un concours d'entrée à l'ENAC, il faut s'adresser à École Nationale de l'Aviation Civile, Bureau des Concours, 7 avenue Edouard Belin, BP 4005, 31055 Toulouse cedex 4, Tél. 05 62 17 40 71.

La formation des agents d'exploitation

La formation ENAC Agent d'Exploitation est de 7 mois. Pluridisciplinaire, c'est une vraie formation professionnelle qui vous initiera à tous les aspects de votre futur métier. Cette formation alterne à parts sensiblement égales enseignements généraux du domaine aéronautique et enseignements pratiques. Aérotechnique, opérations aériennes, télécommunications, navigation, météorologie, anglais, radionavigation, infrastructures, etc. sont autant de domaines abordés au titre des enseignements destinés à donner la plus large culture aéronautique à tous les élèves. Au programme des enseignements pratiques : travaux dirigés d'opérations, réglementation du trafic et du fret, anglais technique, automatisation des opérations, techniques d'utilisation avions, etc. Pendant votre formation, vous serez fréquemment en situation réelle de travail grâce aux outils pédagogiques de l'ENAC : bureau d'information aéronautique et bureau de piste recréés en salles, systèmes de télécommunications, téléimprimeurs...

Épreuves

Trois épreuves d'admissibilité

  • Une épreuve de Sciences (épreuve commune de Maths et Physique, durée 2h, coef 4) ; 
  • un résumé de texte (durée 1h30, coef 2) ; 
  • une épreuve d'Anglais (durée 1h30, coef 2).

Une épreuve écrite facultative

Aéronautique (durée 1h) ; seuls les points au-dessus de 10 comptent.

Une épreuve orale

Un entretien avec le jury en français et en anglais (durée 20mn, coef 2).

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Concours : Rédacteur

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur stagiaire de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

  • Date définitive

  • Concours : Attaché des systèmes d'information et de communication

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur des douanes et droits indirects

  • Date définitive

  • Concours : Directeur des services de la protection judiciaire de la jeunesse

  • Date définitive

  • Concours : Greffier des services judiciaires

  • Date définitive

  • Concours : Attaché d'administration de l'Etat (Caisse des dépôts et consignations)

  • Date définitive

  • Concours : Architecte et urbaniste

  • Date définitive

  • Concours : Maître-assistant des écoles nationales supérieures d'architecture du ministère de la culture et de la communication

  • Date définitive

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK