Fiche Concours

Architecte-voyer

Ville de Paris

Filière Technique

Concours Externe

Catégorie A

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Fonctions

Les architectes-voyers de la commune de Paris exercent des fonctions techniques ou administratives dans les domaines de l'architecture, de l'environnement, de l'urbanisme, de la construction, de l'aménagement foncier et urbain. Ils forment un corps classé dans la catégorie A de la filière technique. Ils ou elles assurent des missions de conseil, de contrôle, d'évaluation, de programmation, d'études, de conception et de maîtrise d'oeuvre.

Conditions de nomination, stage et titularisation

Les candidat(e)s admis(es) au concours sont nommé(e)s en qualité d'architecte-voyer stagiaire de la ville de Paris. Ils ou elles ne peuvent être titularisé(e)s qu'après avoir accompli un stage dont la durée est d'un an. Les candidat(e)s dont la candidature a été acceptée sous condition de justifier avant le 31 décembre de l'année du concours de la possession de l'un des titres ou diplômes exigés pour se présenter au concours ne peuvent être nommé(e)s qu'à partir de la date à laquelle ils ou elles remplissent cette condition. Ceux ou celles qui ne la rempliraient pas perdraient le bénéfice de leur admission. Les stagiaires qui avaient déjà la qualité de fonctionnaire peuvent, pendant la durée de leur stage, opter entre le traitement auquel ils auraient droit dans leur corps d'origine et le traitement d'architecte-voyer.

Comment s'inscrire ?

Par voie postale à l'adresse suivante : Mairie de Paris, Direction des Ressources Humaines, Bureau du Recrutement, 2 rue de Lobau 75196 PARIS CEDEX 04. La demande de dossier est adressée par voie postale également à cette adresse, joindre alors une enveloppe timbrée au tarif en vigueur pour 250 grammes libellée à vos nom, prénom et adresse pour l'envoi du dossier. Les dossiers de candidature doivent être déposés ou renvoyés au plus tard à la date de clôture des inscriptions. Les candidats doivent remplir et signer une déclaration certifiée exacte contenant tous les renseignements qui sont demandés par l'administration. Ils doivent fournir toutes les pièces nécessaires pour justifier qu'ils remplissent effectivement les conditions exigées. L'inscription donne lieu à l'envoi d'un accusé de réception qui constate l'arrivée du dossier. Cet accusé de réception n'autorise pas à concourir. Avant les épreuves écrites, les candidats reçoivent une convocation personnelle indiquant le lieu et la 
date de déroulement des épreuves. Si cette convocation n'est pas parvenue dix jours avant la date à partir de laquelle le concours est ouvert (mentionnée sur le dossier d'inscription), les candidats doivent se renseigner au bureau du recrutement, l'administration déclinant toute responsabilité au cas où cette convocation ne parviendrait pas, pour quelque raison que ce soit, à son (sa) destinataire.

NB : Il appartient aux candidats de vérifier qu'ils remplissent les conditions requises pour participer au concours. L'envoi d'une convocation aux épreuves écrites ne vaut pas admission à concourir ; l'administration se réserve le droit de vérifier au plus tard à la date de nomination que les conditions pour concourir sont remplies.

Conditions d'admission au concours

Il n'y a qu'un concours externe.

Les candidat(e)s au concours doivent satisfaire aux conditions suivantes : être de nationalité française ou ressortissant d'un Etat membre de la Communauté européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen ; avoir été reconnu(e)s comme possédant les aptitudes physiques nécessaires pour assurer un service régulier (reconnu apte à l'emploi sur avis du médecin chef de la ville de Paris après visite médicale) ; ne pas être déchu(e)s de leurs droits civiques et remplir les conditions prévues à l'article 5-3° de la loi du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires ; se trouver en position régulière au regard du code du service national ; n'avoir pas dépassé l'âge de 37 ans au 1er janvier de l'année du concours, cette limite d'âge s'entend sans préjudice des dispositions en vigueur en matière de report des âges limites au titre des services publics, du service national, des charges de famille ou de la qualité de travailleur (euse) 
handicapé(e) ; être titulaire d'un des diplômes ou titres ci-après : diplôme d'architecte DPLG, diplôme d'architecte délivré par l'Ecole Spéciale d'Architecture de Paris ou diplôme d'architecte délivré par l'Ecole Nationale Supérieure des arts et industries de Strasbourg.

Notation

Toute note inférieure à 5 à l'une quelconque des épreuves obligatoires est éliminatoire. Si plusieurs candidat(e)s réunissent le même nombre de points, la priorité est accordée à celui (celle) qui a obtenu le plus grand nombre de points aux épreuves d'admissibilité puis, en cas de nouvelle égalité, à celui (celle) ayant obtenu la meilleure note à l'épreuve de conversation avec le jury. La liste des candidat(e)s déclaré(e)s reçu(e)s est établie par ordre de mérite dans la limite des places mises au concours. Le jury peut établir des listes complémentaires en application des textes réglementaires.

Épreuves

Épreuves écrites d'admissibilité

  •  Esquisse d'architecture ou d'aménagement urbain (au choix du jury) (durée 12 h, coef 6) ; 
  • sur la base d'un dossier d'architecture ou d'aménagement urbain, compte tenu des impératifs législatifs et réglementaires, étude critique, sous forme d'un rapport d'analyse et de réflexion, des modes d'intervention et des objectifs de l'administration dans les domaines de l'aménagement, de la programmation, de la faisabilité, des potentialités et valeurs foncières, des coûts d'opération (durée 8 h, coef 4).

NB : si le jury a choisi l'esquisse d'architecture à la première épreuve, la seconde portera sur un dossier d'aménagement urbain et inversement.

Épreuves orales d'admission

  •  Interrogation sur le droit de l'urbanisme, de la construction et de l'immobilier (préparation 15 mn, durée 15 mn, coef 2) ; 
  •  interrogation sur les problèmes techniques de la construction (préparation 15 mn, durée 15 mn, coef 2) ; 
  •  épreuve orale de langue vivante. Cette épreuve consiste en un entretien à partir d'un texte rédigé dans l'une des langues étrangères dont le (la) candidat(e) aura exprimé le choix (parmi celles qui suivent : allemand, anglais, espagnol, italien, russe) (préparation 15 mn, durée 15 mn, coef 1) ; 
  •  conversation avec le jury. Cette épreuve porte sur l'exposé et l'argumentaire du (de la) candidat(e) à partir d'une esquisse choisie par le jury, sur le contexte urbanistique et architectural de Paris, ainsi que sur les connaissances générales (préparation 30 mn, durée 45 mn, coef 5).
  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Aucune date n'est prévue à ce jour pour ce concours.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK