Fiche Concours

Attaché d'administration et d'intendance de l'administration pénitentiaire

Fonction Publique d'Etat

Filière Administrative

Concours 3ème voie

Catégorie A

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le cadre d'emplois des Attachés de l'administration pénitentiaire

Les attachés d'administration et d'intendance de l'administration pénitentiaire sont chargés de l'encadrement, de l'animation et du contrôle des services assurant la gestion administrative, économique et financière d'un établissement pénitentiaire (ils sont au nombre de 188) ou d'une direction régionale de l'administration pénitentiaire (il y en a 9).
Ils font partie de l'équipe de direction et, à ce titre, participent à l'élaboration des orientations et des décisions.
Ils peuvent également être affectés en administration centrale où ils sont alors chargés du suivi de dossiers spécifiques.
Ils appartiennent à la catégorie A et exercent donc principalement des tâches de gestion administrative, financière, logistique dans les différents services de l'administration pénitentiaire.
Le métier d'attaché au sein de l'administration pénitentiaire suppose une capacité à la polyvalence et à l'adaptation compte tenu de l'éventail des fonctions proposées : ressources humaines, greffe, économat, budget, comptabilité. C'est aussi un métier qui s'exerce relativement souvent dans l'enceinte même des établissements pénitentiaires et par voie de conséquence en univers carcéral.
Les attachés de l'administration pénitentiaire sont placés sous l'autorité des chefs d'établissements pénitentiaires, des directeurs régionaux de l'administration pénitentiaire ou des chefs de bureau d'administration centrale.
Ils sont soumis au statut spécial des personnels de l'administration pénitentiaire ce qui implique qu'ils n'ont pas le droit de grève.

Les conditions de participation au concours

Les attachés de l'administration pénitentiaire sont recrutés par la voie des Instituts régionaux d'administration (IRA). Les Instituts régionaux d'administration ont été créés en 1970 et sont placés sous la tutelle du Premier Ministre. Ils sont chargés de la formation des fonctionnaires de catégorie A et offrent une grande diversité de postes en administrations centrales, en services déconcentrés et dans des établissements publics rattachés à certains ministères.
L'affectation comme attaché de l'administration pénitentiaire est prononcée à l'issue de la scolarité en fonction des postes offerts dans les différents corps auxquels préparent les Instituts régionaux d'administration, et du rang de classement ce qui implique que vous pouvez très bien être affecté dans un autre corps que celui des attachés de l'administration pénitentiaire notamment si votre classement n'est pas très bon.

Il existe trois concours d'accès aux IRA : un concours externe ; un concours interne et ce que l'on appelle le troisième concours.
Pour se présenter à ces différents concours, les candidats doivent remplir les conditions générales requises pour accéder aux emplois publics de la fonction publique de l'État.

Le troisième concours est réservé aux personnes âgées de moins de 40 ans qui justifient au 1er janvier de l'année du concours de l'exercice pendant au moins 5 années d'une ou plusieurs activités professionnelles ou d'un ou plusieurs mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale (conseil municipal, conseil régional, conseil général...).

Parallèlement au concours des IRA, sont également prévus un concours externe ouvert aux candidats âgés de trente-cinq ans au plus au 1er janvier de l'année du concours, et titulaires de l'un des titres ou diplômes exigés pour se présenter au concours externe d'accès aux instituts régionaux d'administration et un concours interne ouvert aux fonctionnaires et agents de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, aux militaires et magistrats ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale qui comptent, au 1er janvier de l'année du concours, quatre années au moins de services publics.
Dans les faits, ces concours externe et interne spécifiques sont très rarement ouverts et les recrutements assurés exclusivement par les IRA.

Le dossier de candidature

Vous pouvez vous inscrire au concours soit en vous connectant sur le site de la Direction de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) soit par dossier papier en demandant un dossier d'inscription ou en le téléchargeant sur Internet

DGAPF : 32, rue de Babylone - 75700 PARIS - Tél. : 01.42.75.88.02 - Télécopie : 01.42.75.88.68 - site Internet www.fonction-publique.gouv.fr
Les inscriptions au concours sont généralement ouvertes en mai/juin après publication au Journal officiel d'un arrêté interministériel ouvrant le concours.
Les écrits ont le plus souvent lieu en novembre de l'année d'inscription ; les épreuves orales ont lieu en mars/avril et les résultats sont proclamés mi-avril pour une rentrée dans les IRA au 1er septembre.
Les épreuves écrites ont lieu au chef-lieu des préfectures de région et dans chacun des départements et territoires d'outre-mer.
Quant aux épreuves orales, elles ont lieu à Paris.

À l'issue du concours des IRA

Vous serez affecté en qualité de fonctionnaire stagiaire dans l'un des cinq IRA (Bastia, Lille, Lyon, Metz, Nantes) pour effectuer votre scolarité.
Vous percevrez alors une rémunération d'environ 1 400 euros bruts.
La formation dure 12 mois et comporte en alternance des périodes d'enseignement et de stage. Elle est validée par un jury chargé d'établir le classement de sortie ; celui-ci prend en compte la note de stage et les notes des épreuves sanctionnant les divers enseignements.
En fonction de votre rang de classement, vous aurez la possibilité de choisir parmi les postes proposés à la sortie des élèves de chacun des IRA.
Vous devrez vous engager par ailleurs à servir l'Etat pendant six ans au moins.

Les évolutions possibles de carrière

La carrière peut se poursuivre, soit dans les grades de débouché propres au ministère de la Justice (attaché principal, détachement dans le corps des directeurs de services pénitentiaires) soit par la voie du tour extérieur permettant ainsi d'accéder à certains corps de hauts fonctionnaires (inspecteur des finances, administrateur civil, conseiller de tribunal administratif, conseiller de chambre régionale des comptes, sous-préfet...).
On devient, attaché principal de 2e classe après un examen professionnel (voie normale) ou par avancement au choix.
Les attachés peuvent également accélérer leur carrière en se présentant aux concours externes et internes de recrutement : École nationale d'administration, École nationale de la magistrature, tribunaux administratifs, directeurs d'hôpitaux, conseillers d'administration scolaire et universitaire, voire directeur de services pénitentiaires...

Épreuves

LE TROISIEME CONCOURS D'ACCES AUX IRA

  • Admissibilité

L'épreuve écrite d'admissibilité consiste en une note de synthèse sur dossier sur un sujet d'ordre général portant sur la place de l'Etat et son rôle dans les grands domaines de l'intervention publique (société, économie, emploi, santé, culture, territoires, relations extérieures...) permettant d'évaluer l'ouverture au monde des candidats, leur aptitude à l'analyse et au questionnement ainsi que leur capacité à se projeter dans leur futur environnement professionnel Pour cette épreuve, le dossier documentaire ne peut excéder trente pages (durée : 4 h ; coef. 4). 

  • Admission

L'épreuve d'admission consiste en un entretien avec le jury visant à apprécier la personnalité, les aptitudes du candidat ainsi que sa motivation et à reconnaître les acquis de son expérience professionnelle. Pour conduire cet entretien qui a pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle. En vue de l'épreuve orale d'admission, le candidat établit un dossier de reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle comportant les rubriques mentionnées en annexe à l'arrêté qu'il remet au service organisateur à une date fixée dans l'arrêté d'ouverture du concours. Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle ainsi que le guide d'aide au remplissage sont disponibles sur le site internet du ministre chargé de la fonction publique et sur les sites internet des instituts régionaux d'administration. Le dossier est transmis au jury par le service gestionnaire du concours après l'établissement de la liste d'admissibilité (25 minutes dont 10 minutes au plus d'exposé ; coef. 4)

  • Epreuve facultative

Epreuve orale de langue vivante étrangère consistant en un entretien à partir d'un texte court rédigé dans l'une des langues suivantes au choix du candidat (ce choix étant exprimé lors de l'inscription au concours) : allemand, anglais, espagnol, italien, russe (préparation : 15 mn ; durée : 15 mn ; coef. 1).

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Aucune date n'est prévue à ce jour pour ce concours.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK