Fiche Concours

Infirmier

Fonction Publique Hospitalière

Filière Médico-social, Filière Médico-technique

Concours Externe, Concours Sur titres

Catégorie B

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

La fonction et le cadre d'emplois des infirmiers

Le travail infirmier comprend deux volets essentiels qui s'inscrivent dans une équipe soignante : médical et administratif.
Les tâches administratives sont constituées par le suivi des dossiers des malades, la gestion des équipements et l'approvisionnement des stocks. 
Les tâches médicales, véritable raison d'être de l'infirmier sont plus complexes. Sur prescription ou dans le cadre de la responsabilité de l'infirmier, il assure l'organisation et la réalisation des soins en tenant compte des données physiques, psychologiques, culturelles et sociales du patient. Outre la partie purement technique, la dimension relationnelle et éducative envers les patients prend de plus en plus de place. L'infirmier sera amené à mener des actions de prévention, d'information, de formation et d'éducation envers les patients, les personnels subalternes dans le cadre d'un établissement hospitalier ou à l'extérieur.

Les qualités requises :

  • un sens aiguë du travail en équipe
  • une grande résistance physique (horaire, déplacement des patients)
  • patience et disponibilité
  • sens des responsabilités
  • fermeté de caractère
  • grande maturité affective et psychologique

Les secteurs d'activité

La grande majorité (environ 60 %) des infirmiers exercent en milieu hospitalier privé ou public et en clinique. 
20 % se sont orienté vers les dispensaires de soins généraux ou spécialisés (scolaire, pédiatrie, prévention (cancer, sida, ...), vers les centres thermaux, de thalassothérapie, scolaires/universitaire, pénitentiaires ; dans les cabinets d'auxiliaires médicaux pluridisciplinaire et vers l'armée.
Une proportion de plus en plus forte exerce de manière libérale en cabinet ou à domicile.

La formation et le recrutement des infirmiers

Le diplôme d'état d'infirmier a été réformé en 1992 afin de renforcer l'attractivité de cette profession, d'unifier le diplôme et de proposer un choix de spécialisation dès la troisième année. La réforme est également porteuse d'un nouveau profil de poste valorisant l'intégration des problèmes posés par les soins (non seulement physiques, mais aussi psychologiques et culturels) ; développant l'aptitude aux soins ; et renforçant la reconnaissance sociale de la profession.

La formation est assurée par les instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) de statut privé ou public. L'admission se fait sur concours d'entrée aux conditions suivantes : être âgé de 17 ans, titulaire d'un BAC ou d'un titre équivalent ou être admis par un jury de validation des acquis.
Le concours d'entrée comprend trois épreuves d'admission : un test psychotechnique (durée deux heures, noté sur 20), un résumé de texte suivi de questions ou d'un commentaire portant sur le texte (durée trois heures, noté sur 40) et une épreuve de culture générale comportant quarante questions (durée une heure, noté sur 20). Toute note inférieure à 5 est éliminatoire.
La formation s'effectue sur trois années, accompagné de stages cliniques. Chaque module fait l'objet de validation par contrôle de connaissance permettant le passage dans l'année supérieure. L'obtention du diplôme d'état d'infirmier comprend : une épreuve écrite et une épreuve de mise en situation professionnelle et de stages. Après l'obtention du diplôme d'état, l'infirmier effectue une année de stage avant sa titularisation.

Recrutement et évolution de carrière

Le recrutement s'effectue par concours sur titre organisé dans chaque établissement au niveau départemental. Les renseignements peuvent être obtenus auprès des Directions Départementales de l'Action sanitaire et sociale (DDASS) de chaque département. Outre la possession du diplôme d'état, il est nécessaire de remplir les conditions pour entrer dans la fonction publique.

L'évolution est d'abord transversale : l'appartenance au corps infirmier permet une grande variété de choix. Il est en effet facile de changer de service au sein d'un centre hospitalier.
Ensuite l'évolution hiérarchique permet l'accès au grade de cadre de santé et de cadre supérieur de santé.
La spécialisation (anathésiste, bloc opératoire, psychiatrie, puériculture, stomathérapie) est possible moyennant une formation complémentaire (voir fiche métier infirmier spécialisé).

Equivalences

Le diplôme d'état permet l'entrée dans les écoles d'assistant social, dispense de l'examen d'entrée dans les écoles de technicien d'analyses médicales, permet l'entrée en 2ème année dans les écoles de sages-femmes et les écoles de masseur-kinésithérapeuthe.
Il est admis comme équivalent au bac pour les études de médecine. Les infirmiers ont également la possibilité de se présenter au concours de professeurs d'enseignement social dans les lycées professionnels.

Adresses utiles

Liste des IFSI : http://www.infirmiers.com/concours/listeifsi.php4

Pour les concours des hôpitaux de l'assistance publique : Bureau d'information de l'assistance publique, 2 rue André Saint-Martin, 75004 PARIS, Tèl. : 01 40 27 30 00

Épreuves

Le recrutement s'effectue par concours sur titre organisé dans chaque établissement au niveau départemental. Les renseignements peuvent être obtenus auprès des Directions Départementales de l'Action sanitaire et sociale (DDASS) de chaque département.

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Aucune date n'est prévue à ce jour pour ce concours.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK