Fiche Concours

Sous-officier de gendarmerie

Fonction Publique d'Etat

Filière Sécurité - Police

Concours Externe

Catégorie B

lien externe vers facebooklien externe twitterlien externe vers Google+
lien externe imprimerlien externe envoi par email

Présentation

Quelles sont les missions d'un sous-officier de gendarmerie ?

Dynamique et ouvert sur le monde qui vous entoure, vous souhaitez valoriser vos qualités humaines et votre esprit d'équipe au sein d'une institution militaire reconnue. La carrière de gendarme garantit en métropole, outre-mer ou à l'étranger :

  • un métier qui "bouge" où l'action, les responsabilités et les relations humaines sont le quotidien,
  • un métier valorisant, au service des autres, au contact permanent de la population, des autorités et des élus de la nation,
  • un métier qui sert une cause juste, la sécurité des personnes, le respect des lois, la justice, les droits de l'homme...
  • un métier qui exige et développe un certain nombre de valeurs et d'aptitudes : esprit d'équipe, solidarité, sens du devoir et de l'honneur, intégrité et disponibilité, rigueur et professionnalisme, autonomie, pragmatisme,
  • un métier qui présente des possibilités d'évolution de carrière très intéressantes pour ceux qui souhaitent accéder à des fonctions d'encadrement (concours internes).

C'est un métier à forte technicité offrant la possibilité de développer ses compétences et de se spécialiser dans des domaines variés : police judiciaire (technicien en investigations criminelles - portraitiste - maître de chien...), sécurité routière (motocycliste - pilote de véhicule rapide d'intervention), formateur relais antidrogue ou écologie-environnement, spécialiste montagne (ski - alpinisme - spéléologie), pilote d'hélicoptère, pilote de vedette ou pilote d'engin blindé, plongeur autonome, maître-nageur sauveteur, moniteur de sport, cavalier, musicien, transmetteur, informaticien, membre du GIGN...
Vous serez affecté dans des unités variées : unités de gendarmerie départementale, escadrons de gendarmerie mobile, Garde républicaine, brigades de prévention de la délinquance juvénile, gendarmerie de l'air, gendarmerie des transports aériens, gendarmerie maritime, gendarmerie de l'armement, unités d'outre-mer, états- majors, ambassades de France à l'étranger, organismes internationaux...

Quelles sont les conditions pour s'inscrire aux concours de sous-officier de la gendarmerie ?

Concours externe

Avant la 1ère épreuve du concours il faut :

  • Être de nationalité française
  • Être titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme/titre enregistré et classé au moins au niveau 4 dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles  ;
  • Avoir fait la Journée de Défense Citoyenne (JDC) ;
  • Présenter une moralité et avoir un comportement compatible avec l'exercice de la fonction de sous-officier de gendarmerie
  • être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours.

Concours interne

  • être déjà gendarme-adjoint et justifier au 1er janvier de l’année des épreuves d’au moins un an de service ; ou
  • être déjà adjoint de sécurité de la Police nationale et justifier au 1er janvier de l’année des épreuves d’au moins un an de service ; ou
  • être réserviste de la gendarmerie nationale ; ou
  • être militaire d’une autre force armée, à condition de pouvoir justifier au 1er janvier de l’année des épreuves d’au moins quatre ans de service et être encore sous contrat le jour de l'épreuve ; ou
  • être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours.

Attention, vous ne pourrez pas vous présenter plus de trois fois au concours sous-officier interne.

Comment sont formés les sous officiers de gendarmerie ?

Une formation rémunérée de 12 mois, sous le régime de l'internat, dans une des écoles de gendarmerie suivantes : Châteaulin (29), Chaumont (52), Montluçon (03) ou Tulle (19).

La solde en sortie d'école : 1 662 euros (net pour un célibataire). Un logement peut être concédé par nécessité absolue de service.

Épreuves

Concours externe

Epreuve d'admissibilité : sujet de culture générale, 3 heures, coef. 7, note éliminatoire inférieure à 6/20

L’épreuve a pour but d’évaluer votre culture générale et vos qualités rédactionnelles. Vous devrez rédiger et exposer votre point de vue en proposant une argumentation pertinente. Une attention particulière sera portée à votre maîtrise du français et à l’organisation de votre réflexion.

Pour les candidats admissibles

Les entretiens et les épreuves sportives se déroulent au maximum sur quatre jours consécutifs, entre novembre et mars. Vous devrez vous y présenter avec votre pièce d’identité, les originaux de vos diplômes, votre CV et le certificat médical vous autorisant à passer les épreuves sportives. Les épreuves se déroulent en plusieurs temps :

  • Inventaires de personnalité et entretien avec un psychologue

Non notés

Afin de mieux comprendre votre personnalité vous passerez des tests psychotechniques sous forme de questionnaires à choix multiples. Ils ne sont pas notés et permettent de préparer à l’entretien avec le psychologue. Celui-ci vise à évaluer vos capacités d'adaptation à l'emploi auquel vous postulez. Il aide le jury à prendre sa décision.

  • Entretien avec le jury

10 minutes de préparation, 20 minutes d’entretien, coef.7, note éliminatoire inférieure à 6/20

Vous serez interrogé sur une question d’actualité tirée au sort. L’objectif de cet entretien est d’évaluer votre motivation, votre culture générale, vos facultés d’expression, de raisonnement et votre équilibre émotionnel.

  • Épreuve numérique

Coef. 1, pas de note éliminatoire.Vous devrez répondre à un questionnaire à choix multiples, visant à évaluer votre connaissance et vos compétences numériques.

  • Épreuve sportive de gendarmerie

Coef. 3, note éliminatoire inférieure à 6/20

Les épreuves sportives de gendarmerie ont pour but d’évaluer votre agilité et votre résistance physique en simulant des situations que vous pourriez rencontrer dans votre contexte professionnel. 
Le parcours d’obstacles teste votre motricité et votre endurance face à un effort physique violent, les tractions et chutes votre maîtrise technique et votre résistance. Préparez-vous bien, ces deux épreuves sont chronométrées et l’enchaînement est difficile ! 
Pour finir, l’épreuve de transport de poids (45 kg pour les hommes, 25 kg pour les femmes) évalue votre puissance musculaire.

Concours interne

Epreuve d'admissibilité : sujet de connaissances professionnelles.3 heures, coef. 7, note éliminatoire inférieure à 6/20

Cette épreuve consiste à répondre à plusieurs questions, avec ou sans documentation, sur des problématiques relatives à la sécurité intérieure et à la défense.

Cette épreuve a également pour objectif d’évaluer votre expression écrite. Les réponses aux questions devront être organisées (introduction - argumentation - conclusion). Une attention particulière sera portée à la maîtrise de la langue française.

Epreuves d'admission

Les entretiens et les épreuves sportives se déroulent généralement sur deux jours consécutifs, entre les mois de novembre et mars. Vous devrez vous y présenter avec votre pièce d’identité, une preuve de votre statut (GAV, ADS, etc.), les originaux de vos diplômes, votre dossier professionnel et le certificat médical vous autorisant à passer les épreuves sportives.

  • Inventaires de personnalité et entretien avec un psychologue

Non notés.Afin de mieux comprendre votre personnalité vous passerez des tests psychotechniques sous forme de questionnaires à choix multiples. Ils ne sont pas notés et permettent de préparer à l’entretien avec le psychologue. Celui-ci vise à évaluer vos capacités d'adaptation à l'emploi auquel vous postulez. Il aide le jury à prendre sa décision.

  • Entretien avec un jury

25 minutes d'entretien, coef. 7, note éliminatoire inférieure à 6/20. L'épreuve vise à mettre en valeur votre aptitude à devenir sous-officier au regard de votre expérience professionnelle.
Elle s’appuie sur votre dossier professionnel. Vous devez vous présenter à l’entretien avec votre dossier et le remettre au jury, qui vous interrogera sur votre parcours et vos motivations.

Comment préparer les concours de sous officier de gendarmerie ?

Les concours de sous officier de gendarmerie sont de plus en plus sélectifs. Il est fortement recommandé de faire appel à une préparation professionnelle pour optimiser vos chances de succès.

Une bonne préparation doit comporter une méthodologie pour chaque épreuve et plusieurs entraînements aux épreuves. Nous vous conseillons d’opter pour un organisme de formation éprouvé qui propose des corrections personnalisées afin de suivre vos progrès.

 

 

 

  • Programme

  • Aucun programme renseigné

20 conseils pour réussir les concours de la fonction publique

Merci de renseigner votre e-mail

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Carrières Publiques de la société GROUPE MONITEUR, RCS Nanterre 403.080.823. GROUPE MONITEUR ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront les utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Un email vient de vous être envoyé avec le lien de téléchargement du livre blanc.
Bonne lecture !

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×