Fiche Métier

Gardien brigadier de police municipale

Gardien brigadier de police municipale

Fonction Publique Territoriale

Catégorie C

Filière Sécurité - Police

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Conditions d’accès :

  • Concours externe et interne avec conditions de diplôme et/ou examen d'intégration en fonction du cadre d'emplois, concours troisième voie
  • Profession et conditions d'exercice réglementées



Gardien-brigadier de police municipale : à pied, en vélo ou en voiture, toujours là pour assurer la sécurité publique

Sous l’autorité du Maire, le gardien-brigadier de police municipale exerce des missions de prévention nécessaires au maintien de l’ordre, de la sûreté, de la sécurité et de la salubrité publiques. Fonctionnaire territorial, ce professionnel assure une relation de proximité avec la population en agissant directement sur le terrain. Rencontre avec Delphine Vandotin, gardien-brigadier de police municipale dans une ville de 45 000 habitants.

Sur le terrain, au plus près des citoyens…

À pied, en vélo ou en voiture, toujours en uniforme et en équipe (de 2 ou 3 agents), le gardien-brigadier de police municipale intervient au plus près des populations. Il parcourt les rues, les marchés, les zones dites « sensibles », surveille les abords des établissements scolaires, est mobilisé sur les manifestations sportives et culturelles ayant lieu sur le périmètre de la commune (ou de l’intercommunalité), régule la circulation notamment en cas d’accident…
« Être gardien-brigadier de police municipale est avant tout un travail d’équipe et de prévention. Avec mes collègues, nous sommes au quotidien au plus près de la population. Cela se traduit par des patrouilles en voiture, à pied ou en vélo mais également en étant présent à la sortie des écoles, lors d’une manifestation, d’un rendez-vous concentrant du public ou suite à l’appel d’un usager… Notre objectif est de prévenir tout incident en assurant, de jour comme de nuit, une surveillance visible de la voie publique. Nous avons également un rôle de médiation et d’information. Nous renseignons la population sur les services de la ville, les bonnes conduites à tenir notamment lors des départs en vacances, en cas de forte chaleur, de recrudescence de cambriolage ou d’actes de malveillance… A ce titre, nous réalisons régulièrement des points d’information avec les commerçants ou les « voisins vigilants ».

Verbaliser en cas d’infraction

Le gardien-brigadier de police municipale dispose de pouvoirs de police judiciaire sur les limites de la commune qui l’emploie (ou de l’intercommunalité). Contrôle de vitesse, test d’alcoolémie, constations de délits « mineurs » (vols, cambriolage, dépôts sauvages, détériorations du domaine public…), la police municipale est une force de sécurité de proximité qui se déploie pour résoudre les « délits » qualifiés de premier niveau. Ces actions viennent en appui des autres forces de sécurité que sont les gendarmes et les policiers nationaux.
« Nous sommes les « premières forces d’intervention ». Rapidement mobilisables, nous intervenons sur les flagrants délits, sur les accidents de la circulation ou les actes de malveillance. Nous veillons également à la bonne application des arrêtés municipaux. Actuellement, nous surveillons étroitement la circulation en centre-ville en étant vigilant à la bonne application du code de la route, aux respects des zones de circulation entre les différents modes de déplacement. Voiture, vélo et trottinette ont parfois du mal à cohabiter générant des accidents voire des scènes d’incivilités. La chasse au stationnement gênant ou abusif est aussi dans nos cordes. Nous sommes également en première ligne pour lutter contre les infractions telles les déjections canines, les dépôts sauvages, les graffitis, ou les nuisances sonores. Notre volet d’intervention est très varié ! ».

Être gardien-brigadier de la police municipale, c’est :
-    travailler sur une large amplitude horaire (jour, nuit, week-end),
-    avoir une bonne condition physique,
-    maîtriser les procédures administratives, le règlement et les consignes de commandement opérationnel,
-    organiser et appliquer les consignes relatives aux zones de surveillance spécifiques, aux modalités de patrouille,
-    constater des infractions et les verbaliser,
-    rédiger les procédures, les documents et les différents actes administratifs,
-    être équipé d’une arme (selon les municipalités),
-    savoir s’adapter à tous les publics,
-    disposer d’un sens du dialogue,
-    avoir le sens de l’écoute,
-    porter assistance en cas de besoin,
-    savoir faire preuve de retenue ainsi que de sang-froid pour intervenir dans des situations parfois conflictuelles.

Côté formation

L’obtention du concours de la fonction publique territoriale de gardien-brigadier de police municipale (catégorie C) est obligatoire. Celui-ci est organisé par des centres de gestion présents dans chaque département.

Conditions d’admission :
•    avoir 18 ans au moins,
•    être titulaire du diplôme national du brevet (DNB) ou d’un certificat d'aptitude professionnelle (CAP),
•    être apte physiquement.


Après réussite au concours, le gardien-brigadier de police municipale est stagiaire pendant 1 an dont 6 mois de formation théorique et pratique.


 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

40 métiers qui recrutent dans la fonction publique

Merci de renseigner votre e-mail

Un email vient de vous être envoyé avec le lien de téléchargement du livre blanc.
Bonne lecture !

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×