Fiche Métier

Officier de gendarmerie

Officier de gendarmerie

Fonction Publique d'Etat

Catégorie A

Filière Sécurité - Police

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Cadre supérieur de la gendarmerie nationale, l'officier ou l'officière de gendarmerie alterne tout au long de sa carrière un temps de commandement dans les unités opérationnelles et périodes de responsabilités en état-major ou dans les organismes extérieurs. (voir www.lagendarmerierecrute.fr)

La gendarmerie emploie aussi des officiers du corps technique et administratif pour les fonctions de soutien (administration, gestion, logistique, affaires immobilières...)

I - ACTIVITÉS

L'officier de gendarmerie débute sa carrière en exerçant des fonctions de commandement dans l'une des cinq grandes dominantes opérationnelles :

  • maintien de l'ordre/défense (en gendarmerie mobile ou garde républicaine) ;
  • sécurité publique générale (en gendarmerie départementale) ;
  • sécurité routière (escadron départemental de sécurité routière) ;
  • police judiciaire (en brigade de recherches ou section de recherches) ;
  • les formations spécialisées (gendarmerie de l'air, gendarmerie de l'armement...).

Plus particulièrement : 

  • En gendarmerie départementale, ses missions consistent principalement à assurer la sécurité des citoyens de son secteur en coordonnant et animant l'action de l'ensemble des personnels sous son commandement : lutte contre la délinquance et notamment celle de voie publique, suivi d'enquêtes criminelles, prévenir les troubles à l'ordre public, renseignement, police administrative... Au plus proche de l'action, il fixe les objectifs de travail, répartit les moyens en humains et matériels.
  • En gendarmerie mobile, il a pour mission essentielle d'assurer, en toutes circonstances, le maintien et le rétablissement de l'ordre. Il participe également aux côtés de la gendarmerie départementale à la sécurité publique générale.

Le métier d'officier de gendarmerie exige le sens de l'éthique et le goût du service public. Il nécessite un grand investissement personnel, et une grande disponibilité.

II - CONDITIONS DE TRAVAIL

Afin de satisfaire aux exigences de sécurité d'une société en constante évolution, les officiers de gendarmerie se voient confier des commandements qui requièrent une excellente pratique des relations humaines et des qualités affirmées de décideurs opérationnels. Experts en sécurité intérieure, ils sont amenés à développer de nombreuses compétences professionnelles dans des domaines variés tels que la police judiciaire, la sécurité routière, la sécurité publique, le renseignement, mais également le maintien de l'ordre ou les relations internationales.

Leurs responsabilités les conduisent à travailler étroitement avec les autorités administratives (préfet, sous-préfet...), judiciaires (procureur de la République, magistrats...) et militaires et avec les élus locaux.

En fonction de la réussite dans l'emploi, des postes à haute responsabilité sont proposés à l'officier au fur et à mesure du déroulement de sa carrière en administration centrale, au sein d'organismes interministériels ou d'états-majors internationaux, interarmées ou régionaux. Il peut être affecté en métropole, outre-mer et, s'il le souhaite, à l'étranger

Les officiers ont un parcours professionnel qui fait alterner temps de commandement dans les unités opérationnelles et périodes de responsabilités en état-major.

III - FORMATION

Parmi les 100 000 personnels de la gendarmerie, 6 400 exercent la fonction d'officier. Le recrutement s'effectue par concours, accessible à partir du master I (bac +4), pour 30 postes en moyenne par an.

Les admis au concours suivent une formation initiale rémunérée de deux ans à l'École des officiers de la gendarmerie nationale à MELUN (77).

La scolarité se déroule selon une pédagogie impliquant fortement les élèves et conduit à l'obtention d'un diplôme de 3e cycle de l'université délivré par l'université de Paris II ASSAS (droit et stratégies de la sécurité). Elle est composée de formations militaires et professionnelles, de stages en unité, de stages de langue et de nombreux séminaires.

En sortie d'école, avec le grade de lieutenant, marié deux enfants, un officier gagne 2 567 € nets par mois (Solde de base déterminée à partir de l'indice majoré 400 + primes et indemnités). Cette rémunération évolue en fonction de l'ancienneté et de l'avancement (changements d'échelon et de grade).

IV - COMPÉTENCE

En résumé, être officier de gendarmerie c'est :

  • devenir un chef militaire et un professionnel des questions de sécurité ;
  • accéder à des fonctions variées, au contact des réalités de la société actuelle, des autorités et des élus de la nation ;
  • servir une cause au cœur des préoccupations des citoyens : la sécurité des personnes et des biens ;
  • choisir un métier qui exige le sens de l'éthique et le goût du service public ;
  • exercer une profession qui conjugue action, sens des responsabilités et pratique des relations humaines ;
  • effectuer une carrière variée en termes d'emplois : postes d'encadrement et de commandement en unité opérationnelle, fonctions d'état-major ou de direction générale, postes d'officier de liaison dans les structures interarmées, interministérielles ou internationales... ;
  • disposer de l'opportunité de pouvoir servir outre-mer et à l'étranger ;
  • avoir des perspectives de carrière intéressantes liées au mérite et aux compétences acquises.

V - ACCÈS AU MÉTIER

A - Concours Master I

Le candidat doit réunir les conditions suivantes :

au 1er janvier de l'année du concours :

  • être de nationalité française ;
  • être âgé de 27 ans au plus ;
  • être en règle au regard des dispositions du Code du service national :

avant la 1re épreuve du concours :

être titulaire d'un diplôme validant la fin de première année du grade de MASTER ou d'un certificat de scolarité validant la première année précédant celle de l'attribution du grade de Master.

Épreuves du concours Master I : (voir site internet.www.lagendarmerierecrute.fr)

SOURCES ET RESSOURCES

  • Site internet : www.lagendarmerierecrute.fr
  • N° Indigo 0 820 220 221
  • Centres régionaux d'information et de recrutement de la gendarmerie
  • Site internet : www.ecole-officiers.gendarmerie.defense.gouv.fr

B- Concours d'officier du corps technique et administratif

Il s'agit d'un concours commun (gendarmerie, armée de terre, marine, services communs des armées) ouverts aux

  • titulaires d'une licence de l'enseignement supérieur général ou technologique.
  • âgés de 28 ans au plus ;

Pour plus de renseignements sur ce concours, des informations peuvent être obtenues dans les centres d'information et de recrutement des armées et à l'adresse suivante :

http://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK