Fiche Métier

Responsable d'équipement sportif

Fonction Publique Territoriale

Catégorie A, Catégorie B

Filière Administrative, Filière Sportive, Filière Technique

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Favoriser l'accès aux activités sportives pour le plus grand nombre

Gymnase, terrain de sports, centre équestre, piscine, skate-parc, plan d'eau... le responsable d'équipement sportif supervise l'encadrement du personnel et gère l'entretien et la maintenance de toutes les structures ou les équipements dédiés au sport. Employé par les communes ou par les intercommunalités (syndicats, communautés de communes ou d'agglomération), sa mission est plus ou moins variée selon la taille de la collectivité, gestionnaire de l'équipement.

Garantir la qualité de l'accueil du public

Le responsable d'équipement sportif est le garant de la conformité des installations sportives au vu des conditions réglementaires prévues par la législation. Il coordonne la maintenance courante des locaux et des équipements tout en planifiant, en cas de nécessité, des travaux de rénovation. Dans le cadre de projets de restructuration, il sera l'interlocuteur privilégié entre la collectivité et les entreprises prestataires du chantier. Son point de vue et ses idées seront également importants au cours de la phase de réflexion.

Outre l'aspect technique, ce métier requiert des facultés de management et de gestion financière. Le responsable d'équipement sportif encadre le personnel qu'il recrute et veille à l'équilibre du budget. Si la structure est importante, il peut être épaulé par des gestionnaires de personnel et des comptables. Son rôle sera alors moins polyvalent que dans des collectivités plus petites.

Promouvoir les équipements sportifs

Face à l'accroissement des loisirs et à la demande accrue des usagers en termes d'équipements sportifs de proximité, les collectivités territoriales ont dû porter leurs efforts d'investissement dans ce sens. Afin de valoriser leur offre et de garantir leur bon fonctionnement, elles mettent en place une politique sportive, optimisée et développée par le responsable d'équipement sportif. Cet axe stratégique peut prendre plusieurs formes : politique tarifaire spécifique, partenariat avec les associations et les écoles, temps forts autour d'événements sportifs...

L'objectif est de mettre en place des actions favorisant l'utilisation des équipements et leur accès au plus grand nombre en pratiquant un sport collectif ou individuel. Le matériel sportif est mis en avant par l'organisation d'animations ponctuelles ou régulières, encadrées ou non par des professionnels. Au-delà d'être un élément matériel, l'équipement sportif devient alors un facteur de cohésion sociale.

Pour concevoir ces projets, le responsable d'équipement sportif travaille en étroite collaboration avec les autres services de la collectivité mais également avec l'ensemble du tissu associatif, l'Éducation nationale et les fédérations sportives. Il est le relais entre tous et s'apparente un peu à un « chef d'orchestre ».

Un métier polyvalent et « prenant »

Pour exercer ce type de fonction, il est essentiel d'avoir une affinité particulière pour un, voire plusieurs sports. Pouvoir s'identifier à la demande des utilisateurs afin de concevoir des projets adaptés est indispensable. À la fois gestionnaire, manageur et animateur, le responsable d'équipement sportif a une mission très cosmopolite, différente d'une collectivité à une autre. Il peut superviser une seule structure comme l'ensemble des équipements sportifs d'une commune.

Avoir le sens de l'organisation et du contact s'avère des critères primordiaux pour exercer ce métier et constituer un réseau de partenaires. Savoir encadrer une équipe, avoir des notions techniques et être force de propositions sont également des qualités importantes.

Ce poste est souvent exercé par des passionnés de sport. Outre le côté relationnel, cette fonction est soumise à des amplitudes horaires et des rythmes de travail irréguliers. Des pics d'activité liés aux saisons et à l'organisation de manifestations sont fréquents.

De nombreuses formations préparent au management du sport, des masters aux diplômes d'écoles de commerce, l'offre est très diversifiée. La filière STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), mention management du sport est très recherchée. Les brevets d'État d'éducateur sportif (BEES) 2e et 3e degré peuvent également être une voie de formation.

Dans la fonction publique territoriale, les conditions d'accès sont soumises à des concours. Plusieurs filières sont ouvertes :

  • sportive : conseillers ou éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives ;
  • technique : ingénieurs et techniciens ;
  • administrative : attachés et rédacteurs.

Pour en savoir plus :

www.cnfpt.fr

www.metier-sport.com

www.sports.gouv.fr

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK