Actualité

Concours Filière éducation animation et culture 2018/2019 : A vos inscriptions !

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Homme ou femme de terrain, vous cherchez à mettre en place des projets culturels, éducatifs ou sportifs pour sensibiliser le public (jeunes, seniors…) d’un quartier ou d’un territoire. Vous aimez encadrer, communiquer, faire passer un message dans le secteur jeunesse et loisirs, dans l’animation culturelle ou patrimoniale. Et si l’un des prochains concours de la filière éducation animation de la fonction publique était fait pour vous ?

Sports : De l’enseignement aux loisirs

Vous rêvez de faire de votre passion pour le sport votre métier et être le chouchou des ados ? Pourquoi ne pas devenir professeur d’éducation physique et sportive (EPS) (catégorie A - FPE). A ne pas confondre avec le professeur de sport du ministère de la Santé, le professeur d’EPS doit obtenir le concours du Capeps (certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive). En poste, il suit les programmes officiels et prépare ses cours en tenant compte de l’âge des élèves (collège, lycée), de leur niveau et de leur motivation. Contrairement à un entraîneur, il doit être « ultragénéraliste » pour pouvoir proposer des ateliers variés, allant du foot à la natation, en passant par la gym. Les inscriptions de la session 2019 ont lieu du 11 septembre au 11 octobre 2018.

Enseignement, gestion des équipements et animation des politiques sportives, les collectivités territoriales (villes, départements et régions) ne sont pas en reste quand il s’agit d’intervenir dans l’animation et l’organisation d’activités physiques et sportives. Que cela soit en milieu scolaire (écoles primaires) et extrascolaire. Elles assurent également la gestion et l’entretien de nombreux équipements sportifs (piscine, stade, gymnase, patinoire etc.).Les métiers territoriaux du secteur sportif peuvent être regroupés au sein de trois grands domaines d’activité : la conduite et l’animation des politiques sportives, l’enseignement du sport et la gestion des équipements.

Cette année, les collectivités recrutent des responsables pour leurs services communaux ou intercommunaux et leurs équipements sportifs (ex. stades, piscines municipales) en organisant le concours de conseiller des activités physiques et sportives et de l’animation (catégorie A).

Jeunesse : pédagogie et enthousiasme

Rythmes scolaires, diversification des structures d’accueil des jeunes enfants (crèches, centres de loisirs, jardins d’enfants…), les postes offerts dans le secteur jeunesse ont la côte ces dernière années. Et l’actualité offre des perspectives intéressantes.

En effet, dans son discours d'ouverture aux Assises de la maternelle à Paris, le 27 mars 2018, le président Emmanuel Macron a annoncé que l'instruction sera obligatoire dès l’âge de 3 ans dès la rentrée scolaire 2019. Ce sont près de 800 postes dans les écoles maternelles qui devraient être créés pour accueillir environ 26 000 enfants supplémentaires : enseignants, animateurs du périscolaire, personnel d'entretien mais aussi, agents territoriaux spécialisés (ATSEM) (catégorie C - FPT). Ces agents apportent au quotidien, une assistance technique et éducative à l'enseignant. Les centres départementaux de gestion (CDG) du Calvados ou encore de l’Ille et Vilaine organisent d’ores et déjà un concours en 2019.

Autre acteur qui contribue à l’éveil et au développement global des enfants d’âge préscolaire, l'éducateur de jeunes enfants. Il exerce une fonction d'accueil des jeunes enfants et de leurs familles dans les différents établissements et services pouvant les recevoir (établissement ou service d’accueil des enfants de moins de 6 ans). Ce cadre d’emplois, de catégorie B, a commencé sa mue depuis 2016 (en application du protocole parcours professionnels, carrières et rémunérations dit « PPCR »). Au 1er février 2019, il accèdera à la catégorie A, avec une nouvelle architecture côté carrière, qui sera finalisée en 2021.

Enfin comme chaque année, la Ville de Paris recrute des adjoints administratifs dans la "spécialité animation" (catégorie C – FPT) en qualité d’animateurs pour intervenir auprès des petits Parisiens à l'occasion de leurs loisirs et des temps périscolaires. Ceux-ci encadrent les enfants pendant les différentes activités proposées par la ville, en dehors du cadre scolaire. À ce titre, ils assurent des fonctions de direction des structures périscolaires. Ils peuvent parfois être amenés à encadrer les déplacements scolaires en tant qu’animateurs de classe nature. 

L’animation culturelle : porter un territoire sur le devant de la scène

Festivals, édition et presse, cinéma et audiovisuel, la culture est un domaine qui regroupe de nombreux champs d'activité. Depuis plus de 10 ans, l’animation culturelle casse les codes. Dernier « buzz » : un clip de chanteurs R’n’B (Beyoncé et Jay-Z)… qui a été capable d’offrir aux visiteurs du musée du Louvre un nouveau regard. Les frontières entre privé et public sont estompées.

Les agents des services culturels ont pour rôle de favoriser l’émergence d’artistes ou de formes artistiques, ils doivent permettent de proposer les arts, les œuvres et les spectacles à la portée de tous, d’éduquer le citoyen de demain, de faire d’un territoire une destination touristique, ou encore de le positionner, en fonction de sa taille, au niveau international.

Si les principaux concours (ex. professeurs des écoles nationales, adjoints techniques, techniciens des services culturels et des bâtiments de France…) ouverts par le ministère de la culture (FPE) sont aujourd’hui clos, les collectivités territoriales offrent des postes non moins intéressants pour 2019. Chargés de mission culture en tête – dans les cadres d’emplois suivants : rédacteur (catégorie B – FPT – concours organisé en 2019) ou animateur (catégorie B – concours organisé en 2019).

Patrimoine, la clé pour y faire son chemin : savoir créer du lien

Conservation du patrimoine, architecture, terroirs, mise en valeur de collections… La France compte depuis cet été, 44 sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco, 1 200 musées, une centaine de monuments nationaux, et pas moins de 181 villes et pays d'art et d'histoire. Les villes signataires sont soutenues financièrement par le ministère de la Culture, et s’engagent à recruter elles-mêmes le personnel chargé de la valorisation du patrimoine.

Elles emploient donc des animateurs, des guides conférenciers mais aussi des adjoints territoriaux du patrimoine (catégorie C – FPT) dont les épreuves commencent le 21 mars 2019, ou encore des attachés de conservation du patrimoine (catégorie A - FPT) dont les épreuves se déroulent au mois de mai 2019. L’attaché territorial de conservation est responsable du patrimoine d’une collectivité territoriale et contribue à faire connaître ce dernier. Il peut être archiviste, restaurateur d'œuvres, archéologue, etc... C’est à lui qu’il revient de réaliser un diagnostic du territoire (social, économique, politique, culturel, éducatif), de recenser les besoins et analyser la demande de la population par rapport à l'offre de service existante, d’évaluer, par exemple, le positionnement de l'établissement où il exerce et son rayonnement culturel, mais aussi de suivre l'évolution du marché de l'art, des antiquités et des documents anciens, etc.

Enfin, à l'heure du tout numérique et de l'explosion du digital, bibliothèques et médiathèques sont confrontées à de nouveaux enjeux et recherchent des collaborateurs leur permettant de relever ces challenges. Côté collectivités territoriales, les concours d'assistant de conservation et assistant principal de conservation du patrimoine et des bibliothèques (catégorie B – FPT) débutent en mai 2019. Il peut occuper différents emplois, tels que médiateur culturel ou « médiathécaire ». Pivot du réseau aux côtés du bibliothécaire  (catégorie A - FPT dont le concours est ouvert au mois de mai 2020), l’assistant de conservation fait évoluer, avec les élus et avec les autres agents (et/ou les bénévoles souvent), les services proposés aux habitants. Coordinateur, il dynamise et valorise l’activité des bibliothèques. Personne-ressource, il suggère des améliorations et des projets nouveaux. Fédérateur, il mutualise les compétences et favorise les liens entre les membres du réseau. Un métier qui demande donc de grandes qualités relationnelles et un fort… investissement personnel !
 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

Inscrivez-vous à la newsletter Carrières Publiques !

Merci de renseigner votre e-mail

Merci, nous vous confirmons votre inscription à la newsletter Carrières publiques.

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×