Fiche Concours

Ingénieur de recherche du ministère de l'agriculture

Fonction Publique d'Etat

Filière Technique

Concours Interne

Catégorie A

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le métier d'ingénieur de recherche du ministère de l'agriculture

Le corps des ingénieurs de recherche du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche est classé dans la catégorie A. Le corps des ingénieurs de recherche comprend trois grades : ingénieur de recherche de 2ème classe, ingénieur de recherche de 1ère classe et ingénieur de recherche hors classe.

Les ingénieurs de recherche participent à la mise en oeuvre des activités de recherche, de formation, de soutien scientifique et technique, de gestion, de diffusion des connaissances et de valorisation de l'information scientifique et technique incombant aux établissements où ils exercent.

Ils sont chargés de fonctions d'orientation, d'animation et de coordination dans les domaines techniques ou, le cas échéant, administratifs, et ils concourent à l'accomplissement des missions d'enseignement. A ce titre, ils peuvent être chargés de toute étude ou mission spéciale ou générale.

Ils peuvent assumer des responsabilités d'encadrement de l'ensemble des personnels dans un laboratoire, une unité de recherche ou un service.

Les ingénieurs de recherche hors classe sont chargés de fonctions comportant des responsabilités d'une importance particulière.

Les conditions d'accès au concours d'ingénieur de recherche du ministère de l'agriculture

Tout candidat doit posséder la nationalité française, ou être ressortissant d'un État membre de l'Union Européenne, ou d'un autre État partie à l'accord sur l'Espace Économique Européen ; se trouver en position régulière au regard des obligations du service national de l'État dont il est ressortissant ; jouir de ses droits civiques ; ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n° 2) portant des mentions incompatibles avec l'exercice des fonctions ; remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction. Il existe deux concours.

Le concours interne est ouvert uniquement aux agents du ministère de l'agriculture remplissant certaines conditions comme par exemple les ingénieurs d'études ou les assistants ingénieurs.

La nomination et la formation des ingénieurs de recherche du ministère de l'agriculture

Les candidats reçus au concours externe sont nommés stagiaires. Ils sont assujettis, en cette qualité, à un stage d'un an. Le stage fait l'objet d'un rapport établi par le responsable de l'établissement d'affectation. Les stagiaires dont les services ont donné satisfaction sont titularisés. Les stagiaires non titularisés peuvent, compte tenu des appréciations portées sur leur manière de servir durant le stage, et après avis de la commission administrative paritaire compétente, être autorisés à effectuer un nouveau et dernier stage d'une année. Ceux qui n'ont pas obtenu l'autorisation de recommencer le stage et ceux qui n'ont pas été titularisés à l'issue de la seconde année de stage sont, après avis de la commission administrative paritaire compétente, soit réintégrés dans leur corps, cadre d'emplois, emploi ou catégorie d'origine, s'ils avaient la qualité de fonctionnaire ou d'agent non titulaire, soit licenciés.

La durée du stage ne peut être prise en compte dans l'ancienneté pour l'avancement qu'à concurrence d'une durée d'un an  

Épreuves

Deux épreuves d'admission

- Une étude par le jury d'un dossier comprenant pour chaque candidat les attestations de ses diplômes et titres, ses notes, les appréciations écrites les accompagnant, lorsqu'il y a lieu ses travaux, ainsi qu'un rapport sur son aptitude professionnelle obligatoirement établi par le directeur ou le responsable de l'établissement où il est affecté. En outre, pour les fonctionnaires classés dans les catégories A et B, le dossier doit comprendre un rapport d'activité établi par le candidat. Le rapport d'activité est facultatif pour les agents de la catégorie C qui décident de la faire figurer, le cas échéant, au dossier. Le rapport portant sur l'aptitude professionnelle du candidat est communiqué à celui-ci pour qu'il y apporte d'éventuelles observations.

- En fonction du niveau des emplois postulés, ce rapport indique notamment la contribution du candidat aux missions de formation et de recherche, ses capacités d'adaptation et de communication, son aptitude au management et à l'encadrement ainsi que sa capacité d'analyse et de synthèse (coef 2) ; une audition des candidats par le jury portant d'une part sur leurs connaissances générales et d'autre part sur leurs connaissances professionnelles dans la spécialité des emplois mis au concours (durée 30 mn, coef 2).  

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Aucune date n'est prévue à ce jour pour ce concours.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK