Fiche Concours

Technicien de l'environnement

Fonction Publique d'Etat

Filière Technique

Concours Externe

Catégorie B

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le métier de technicien de l'environnement

Les techniciens de l'environnement sont un corps de catégorie B. Ils interviennent dans l'une des trois spécialités suivantes : Espaces protégés ; Milieux et faune sauvage ; Milieux aquatiques.

Ils participent, sous l'autorité du directeur d'établissement ou du chef de service, aux missions techniques et de police de l'environnement dévolues aux établissements et aux services dans lesquels ils sont affectés, dans le domaine de la protection de la faune et de la flore, de la chasse, de la pêche en eau douce et de la protection des espaces naturels. 

Ils exercent notamment les missions qui leur sont prescrites par la loi en matière de police de l'eau, de la pêche, de la nature et de la chasse. A cet effet, ils recherchent et constatent les infractions aux réglementations pour lesquelles ils sont commissionnés et assermentés.

Ils mènent et coordonnent des actions de surveillance, de gestion, d'aménagement et de mise en valeur du patrimoine naturel. Ils sont chargés d'assurer la collecte des données et la réalisation d'études sur l'état des espèces et des milieux naturels. Ils organisent et participent à des actions d'accueil, de pédagogie et d'information auprès du public. Ils peuvent être appelés à participer à des plans ou des opérations de secours. Ils assurent l'encadrement des agents placés sous leur autorité.

Les conditions d'accès au concours de technicien de l'environnement

Tout candidat doit posséder la nationalité française, ou être ressortissant d'un État membre de l'Union Européenne, ou d'un autre État partie à l'accord sur l'Espace Économique Européen ; se trouver en position régulière au regard des obligations du service national de l'État dont il est ressortissant ; jouir de ses droits civiques ; ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n° 2) portant des mentions incompatibles avec l'exercice des fonctions ; remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction. Il existe deux concours.

Le concours externe est ouvert aux candidats âgés de moins de 40 ans au 1er janvier de l'année du concours titulaire d'un baccalauréat français ou d'un diplôme homologué aux niveaux IV. 

Pour se présenter au concours, les candidats doivent être titulaires du permis de conduire les véhicules automobiles (catégorie B) et d'un diplôme de natation reconnu par le ministre chargé de la jeunesse et des sports et attestant que le candidat est apte à parcourir au moins cinquante mètres à la nage.

La nomination des techniciens de l'environnement

Les candidats inscrits sur les listes d'admission devront satisfaire aux épreuves d'un examen psychotechnique destiné à déceler les inaptitudes éventuelles à exercer des missions de police et à porter une arme. Les candidats qui avaient précédemment la qualité d'agent technique de l'environnement sont dispensés des épreuves de cet examen.

Les lauréats seront affectés, selon leur rang de classement au concours et leur choix dans l'un des neuf établissements suivants : le Conseil Supérieur de la Pêche, l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage et les sept Parcs nationaux. Ils effectueront un stage d'un an, pour partie en centre de formation, pour partie sur le terrain. Ils bénéficieront, pendant cette période, d'une formation organisée sous l'égide de l'Institut de formation de l'environnement (IFORE), nouvellement créé.

Épreuves

Quatre épreuves d'admissibilité

 

  • Rédaction ou commentaire de texte (durée 3h, coef 2) ;
  • QCM de mathématiques (durée 2h, coef 1) ;
  • QCM sciences de la vie et de la terre, chimie (durée 2h, coef 2) ;
  • QCM géographie et organisation politique et administrative de la France (durée 1h, coef 1).

Trois épreuves d'admission

 

  • Epreuves physiques (natation : 200 mètres nage libre chronométrés, départ plongé ou sauté ; course d'endurance : 5000 mètres chronométrés) (coef 2) ;
  • épreuve d'observation et d'interprétation et lecture de carte avec questions et petits exercices à partir de photographies et de cartes topographiques (durée 2h, coef 2) ;
  • entretien avec le jury destiné à mettre en lumière la motivation et l'aptitude des candidats aux fonctions (sans préparation) (durée 30mn, coef 7).
  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Concours : Chargé du montage et de la gestion de projets

  • Date définitive

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK