Fiche Concours

Troisième concours attaché territorial

Fonction Publique Territoriale

Filière Administrative, Filière Animation, Filière Médico-social, Filière Urbanisme

Concours 3ème voie

Catégorie A

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le cadre d'emplois d’attaché territorial

Le concours d'attaché territorial 3e voie permet d'accèder à un cadre d'emploi administratif de catégorie A. Les membres du cadre d'emplois exercent leurs fonctions sous l'autorité des directeurs généraux des services des départements et des régions, des secrétaires généraux ou secrétaires des communes ou des directeurs d'établissements publics et, le cas échéant, des directeurs généraux adjoints des départements et des régions, des secrétaires généraux adjoints des communes, des directeurs adjoints des établissements publics ou des administrateurs territoriaux en poste dans la collectivité ou l'établissement.
Ils participent à la conception, à l'élaboration et à la mise en œuvre des politiques décidées dans les domaines administratif, financier, économique, sanitaire et social. Ils peuvent ainsi se voir confier des missions, des études ou des fonctions comportant des responsabilités particulières, notamment en matière de gestion des ressources humaines, de gestion des achats et des marchés publics, de gestion financière et de contrôle de gestion, de gestion immobilière et foncière et de conseil juridique. Ils peuvent également être chargés des actions de communication interne et externe et de celles liées au développement, à l'aménagement et à l'animation économique, sociale et culturelle de la collectivité. Ils exercent des fonctions d'encadrement et assurent la direction de bureau ou de service.

Les conditions de participation au troisième concours d'attaché territorial 

Les conditions générales de participation aux concours de la fonction publique 

Tout candidat doit être de nationalité française ou être ressortissant d’un État membre de la Communauté Européenne, ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen ; être âgé d'au moins 16 ans (aucune limite d’âge maximale n’est prévue pour se présenter aux concours d’accès à la fonction publique territoriale) ; remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction ; jouir de ses droits civiques ; ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions auxquelles le concours donne accès ; se trouver en position régulière au regard des obligations du service national de l’Etat dont il est ressortissant.

Les conditions particulières de participation au troisième concours d’attaché territorial 

Le troisième concours d’attaché territorial est ouvert, pour 20 % au plus des postes mis au concours dans chaque spécialité concernée, aux candidats justifiant de l'exercice, pendant une durée de quatre ans au moins, d'une ou de plusieurs activités professionnelles, d'un ou de plusieurs mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou d'une ou de plusieurs activités accomplies en qualité de responsable d'une association.

Les activités professionnelles mentionnées ci-dessus, qui peuvent comporter des fonctions d'encadrement, doivent correspondre à la participation à la conception, l'élaboration et la mise en œuvre d'actions dans le domaine de la gestion administrative, financière ou comptable, de la communication, de l'animation, du développement économique, social ou culturel.

Un décret fixe les modalités de prise en compte de ces activités.

Le recrutement des attachés territoriaux 

A l’issue de la phase d’admission, le jury arrête, dans la limite des places mises aux concours interne, externe et troisième concours, une liste d’admission distincte pour chacun d’entre eux. Lorsque le nombre de candidats ayant subi avec succès les épreuves de l’un des trois concours est inférieur au nombre de places offertes à ce concours, le jury peut modifier le nombre de places aux concours externe et interne dans la limite de 25% (calculés sur l'assiette globale des postes ouverts aux trois concours) ou d’une place. Il n’est toutefois pas tenu de pourvoir l'ensemble des postes ouverts au concours. Il ne peut en revanche déclarer admis plus de candidats qu'il n'y a de postes ouverts.

La liste d’admission établie par concours fait mention de la spécialité choisie par le candidat.

L’inscription sur la liste d’aptitude ne vaut pas recrutement. Elle permet de postuler auprès des collectivités territoriales (communes, départements, régions, structures intercommunales et autres établissements publics qui s’y rattachent).

A la différence de la fonction publique d’Etat, la recherche d’emploi relève d’une démarche personnelle. Il vous appartient de rechercher les collectivités susceptibles de recruter. 

Épreuves

Une épreuve d'admissibilité 

I. - Pour les candidats ayant choisi la spécialité administration générale : la rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier soulevant un problème d'organisation ou de gestion rencontré par une collectivité territoriale, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles appropriées (durée : 4 heures ; coef.4) ;

II. - Pour les candidats ayant choisi la spécialité gestion du secteur sanitaire et social : la rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier soulevant un problème sanitaire et social rencontré par une collectivité territoriale, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles appropriées (durée : 4 heures ; coef.4);

III. - Pour les candidats ayant choisi la spécialité analyste : la rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à concevoir  et à mettre  en place une application automatisée dans une collectivité (durée : 4 heures ; coef.4) ;

IV. - Pour les candidats ayant choisi la spécialité animation : la rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier relatif au secteur de l'animation dans une collectivité territoriale, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles appropriées (durée : 4 heures ; coef. 4) ;

V. - Pour les candidats ayant choisi la spécialité urbanisme et développement des territoires : la rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier soulevant un problème d'urbanisme et de développement des territoires rencontré par une collectivité territoriale, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles appropriées (durée : 4 heures ; coef.4).

Une épreuve d'admission

Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience et les compétences qu’il a acquises à cette occasion, sur la base d’un document retraçant son parcours professionnel, remis par le candidat au moment de l’inscription et établi conformément à un modèle fixé par arrêté du ministre chargé des collectivités territoriales.

L’entretien vise ensuite à évaluer, le cas échéant sous forme d'une mise en situation professionnelle, la capacité du candidat à s’intégrer dans l’environnement professionnel au sein duquel il est appelé à exercer, sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues au cadre d'emplois, notamment dans la spécialité choisie (durée : vingt-cinq minutes dont dix minutes au plus d’exposé ; coefficient 5).

Une épreuve facultative d'admission

Une épreuve orale facultative de langue vivante comportant la traduction, sans dictionnaire, d'un texte, suivie d'une conversation, dans l'une des langues étrangères suivantes au choix du candidat au moment de l'inscription : allemand, anglais, espagnol, italien, grec, néerlandais, portugais, russe et arabe moderne (durée : quinze minutes, avec préparation de même durée ; coefficient 1). Seuls sont pris en compte pour l’admission des points au-dessus de la moyenne.

 

Préparation 

Carrières Publiques vous accompagne avec la préparation au troisième concours d’attaché territorial. Retrouvez également l'ensemble des préparations aux concours 3ème voie.

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Aucune date n'est prévue à ce jour pour ce concours.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK