Fiche Concours

Accès aux IRA (concours généraliste)

Fonction Publique d'Etat

Filière Administrative

Concours Externe

Catégorie A

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Les IRA

Les Instituts régionaux d'administration (IRA) ont été créés en 1970 et sont placés sous la tutelle du Premier Ministre. Ils sont chargés de la formation des fonctionnaires de catégorie A et offrent une grande diversité de postes en administrations centrales, en services déconcentrés et dans des établissements publics rattachés à certains ministères.
Les recrutements les plus importants concernent cependant trois corps : les attachés d'administration scolaire et universitaire ; les attachés d'administration centrale ; les attachés de préfecture.

Il existe trois concours d'accès aux IRA : un concours externe, objet de la préparation "Carrières publiques" ; un concours interne et ce que l'on appelle le " troisième concours " (le troisième concours est réservé aux personnes âgées de moins de 40 ans qui justifient au 1er janvier de l'année du concours de l'exercice pendant au moins 5 années d'une ou plusieurs activités professionnelles ou d'un ou plusieurs mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale : conseil municipal, conseil régional, conseil général...).
Le nombre de places proposé au concours externe ne peut être inférieur à 33 % du nombre global de postes mis au concours, ni supérieur à 62 %. Par ailleurs, les postes non pourvus au titre de l'un ou l'autre des concours peuvent être reportés, au profit de l'un ou l'autre des deux autres concours, par décision du ministre chargé de la Fonction publique, mais sans pouvoir majorer de plus de 10 % le nombre de postes offerts initialement.
La proportion de postes offerts en moyenne au concours externe est d'environ 60 % (ce qui représente entre 350 et 370 postes lors de chaque session du concours) étant précisé que les IRA proposent en moyenne, chaque année, un peu plus de 600 postes au concours.

Conditions pour concourir

Pour concourir au concours externe, les candidats doivent remplir les conditions générales requises pour accéder aux emplois publics de la fonction publique de l'État, et justifier au plus tard le premier jour des épreuves du concours d'une licence ou d'un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau II, ou d'une qualification reconnue au moins équivalente à l'un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par le décret n° 2007-196 relatif aux équivalences de diplômes.

Épreuves

Le concours externe comporte deux épreuves d'admissibilité et deux épreuves d'admission.

Epreuves d'admissibilité

  •  une composition sur un sujet d'ordre général portant sur la place de l'Etat et son rôle dans les grands domaines de l'intervention publique (société, économie, emploi, santé, culture, territoires, relations extérieures...) permettant d'évaluer l'ouverture au monde des candidats, leur aptitude à l'analyse et au questionnement ainsi que leur capacité à se projeter dans leur futur environnement professionnel (durée : 4 heures, coefficient : 4) ;
  •  une épreuve constituée d'une série de six à dix questions à réponse courte, portant sur des éléments essentiels du droit public, des questions européennes, des questions sociales, des finances publiques, de la gestion des ressources humaines et de l'économie. Chaque question peut être accompagnée d'un ou plusieurs documents en rapport avec la question posée qui n'excèdent pas une page au total (durée : 4 heures, coefficient : 4 -> 2 pour le droit public, les questions européennes et les questions sociales et 2 pour les finances publiques, la gestion des ressources humaines et l'économie).

Epreuves d'admission

  •  Un entretien avec le jury, visant à évaluer les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète, le cas échéant sous forme d'une mise en situation (durée : 25 minutes dont 10 minutes au plus d'exposé, précédée d'une préparation de 25 minutes ; coefficient : 4) ;
  •  une épreuve de langue vivante étrangère consistant en un entretien à partir d'un texte court rédigé dans l'une des langues suivantes au choix du candidat (ce choix étant exprimé lors de l'inscription au concours) : allemand, anglais, espagnol, italien, russe. La durée de l'entretien est de 15 minutes précédé d'une préparation de 15 minutes (coefficient : 1).
  • Dates

  • Concours : Rédacteur

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur stagiaire de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

  • Date définitive

  • Concours : Attaché des systèmes d'information et de communication

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur des douanes et droits indirects

  • Date définitive

  • Concours : Directeur des services de la protection judiciaire de la jeunesse

  • Date définitive

  • Concours : Inspecteur des finances publiques (analyste)

  • Date définitive

  • Concours : Inspecteur des finances publiques (programmeur de système d'exploitation)

  • Date définitive

  • Concours : Greffier des services judiciaires

  • Date définitive

  • Concours : Attaché d'administration de l'Etat (Caisse des dépôts et consignations)

  • Date définitive

  • Concours : Architecte et urbaniste

  • Date définitive

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK