Fiche Concours

Assistant d'aviation civile

Fonction Publique d'Etat

Filière Administrative

Concours Interne

Catégorie B

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le cadre d'emplois d'assistant d'aviation civile

Les assistants d'administration de l'aviation civile ont vocation à assurer l'encadrement des agents chargés des fonctions d'application et d'exécution. Ils constituent un corps classé dans la catégorie B. Les personnels recrutés par la direction générale de l'aviation civile (DGAC) sont appelés à exercer leurs fonctions soit à la DGAC elle-même ou dans les établissements publics placés plus directement sous sa tutelle, parmi lesquels l'école nationale de l'aviation civile, soit au sein de l'établissement public Météo-France.

La DGAC réunit dans une même structure la quasi-totalité des services concourant à l'intervention de l'Etat dans le secteur aéronautique civile, avec pour principales missions : la gestion de l'espace aérien et le contrôle du trafic aérien, dans un objectif de sécurité et de régularité maximales du trafic ; l'élaboration et la mise en oeuvre de la réglementation technique relative à la construction, à l'entretien et à l'exploitation des aéronefs civils ; la gestion du développement des infrastructures aéroportuaires : politique générale et soutien à la création, à l'aménagement et au contrôle de la gestion des aérodromes ; le soutien à la construction aéronautique française : analyse des programmes des constructeurs, orientation et mise en place des aides de l'Etat ; l'intervention économique de l'Etat dans le transport aérien : accords internationaux de droits de trafic, délivrance des autorisations de transport aérien.

La DGAC est organisée en une administration centrale, avec des services techniques centraux et des services déconcentrés. Outre la région parisienne, les principaux sites d'implantation se situent à Aix-en-Provence, Bordeaux, Brest, Lyon, Reims, Strasbourg et Toulouse, ainsi que dans chacun des DOM-TOM. Météo-France, établissement public à caractère administratif depuis le 1er janvier 1994, est notamment chargé, dans un contexte de forte coopération internationale : de surveiller l'atmosphère, l'océan superficiel et le manteau neigeux, d'en prévoir les évolutions et de diffuser les informations correspondantes ; d'exercer les attributions de l'Etat en matière de sécurité météorologique des personnes et des biens (sécurité civile, risques majeurs, assistance à l'aéronautique) et de satisfaire les besoins du ministère de la défense. Météo-France est organisé en une direction générale, avec des services techniques centraux (avec 2 pôles importants : Paris et Toulouse), et des services déconcentrés avec 7 directions interrégionales métropolitaines (Paris, Lille, Strasbourg, Lyon, Bordeaux, Aix-en-Provence et Rennes) et des services outre-mer.

Les conditions de participation au concours d'assistant d'aviation civile

Tout candidat doit posséder la nationalité française ; se trouver en position régulière au regard des obligations du Code du service national ; jouir de ses droits civiques ; ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n° 2) portant des mentions incompatibles avec l'exercice des fonctions ; remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction.

Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires et agents publics ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale justifiant au 1er janvier de l'année du concours de quatre années au moins de services publics effectifs.

Le dossier de candidature

Pour le concours interne : une notice individuelle d'inscription ; un état détaillé des services effectifs accomplis comportant le (ou les) visa(s) de(des) autorité(s) compétente(s) ; la photocopie de la carte d'identité.

Le recrutement, la formation et la carrière des assistants d'aviation civile

Les agents recrutés par voie de concours sont nommés assistants d'administration de l'aviation civile stagiaires et titularisés après une année. Ils sont appelés à suivre pendant cette période, un stage d'insertion professionnelle de 5 modules d'une semaine. Ces stages se dérouleront à la direction générale de l'aviation civile à PARIS 15ème. Le corps des assistants d'administration de l'aviation civile comprend 3 grades : le grade d'assistant d'administration de l'aviation civile de classe normale qui comporte 13 échelons ; le grade d'assistant d'administration de l'aviation civile de classe supérieure qui comporte 8 échelons ; le grade d'assistant d'administration de l'aviation civile de classe exceptionnelle qui comporte 7 échelons.

L'accès au grade d'assistant de classe supérieur s'effectue par la voie d'une promotion au choix pour les assistants ayant atteint le 7ème échelon de la classe normale depuis au moins deux ans, et justifiant de cinq ans de services publics dans un corps, cadre d'emploi ou emploi de catégorie B. L'accès au grade d'assistant de classe exceptionnelle s'effectue : soit après un examen professionnel, ouvert aux assistants de classe normale ayant atteint au moins le 7ème échelon et aux assistants de classe supérieure ; soit par la voie d'une promotion au choix pour les assistants de classe supérieure ayant atteint le 4ème échelon de leur grade. Ces promotions s'effectuent pour deux tiers par la voie de l'examen professionnel, et pour un tiers au choix.  

Épreuves

Deux épreuves d'admissibilité

- Rédaction d'une note administrative (durée 3 heures, coef. 3) ;

- réponse à 5 à 10 questions sur un ou plusieurs textes administratifs de portée générale ou à caractère technique portant notamment sur l'organisation constitutionnelle et administrative de la France, les institutions communautaires et les finances publiques (durée 3 heures, coef. 2).    

Une épreuve d'admission  

Conversation avec le jury à partir d'un texte ou d'une citation de portée générale permettant de vérifier la connaissance de l'environnement professionnel du candidat (préparation 20 minutes, durée 20 minutes, coef. 4).

ATTENTION : toute note inférieure à 5 entraîne l'élimination du candidat. Un minimum de 50 points est nécessaire pour être déclaré admissible.

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Concours : Contrôleur des douanes et droits indirects

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur stagiaire de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur des douanes et droits indirects

  • Date définitive

  • Concours : Directeur des services de la protection judiciaire de la jeunesse

  • Date définitive

  • Concours : Inspecteur des finances publiques (analyste)

  • Date définitive

  • Concours : Inspecteur des finances publiques (programmeur de système d'exploitation)

  • Date définitive

  • Concours : Greffier des services judiciaires

  • Date définitive

  • Concours : Architecte et urbaniste

  • Date définitive

  • Concours : Maître-assistant des écoles nationales supérieures d'architecture du ministère de la culture et de la communication

  • Date définitive

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK