Fiche Concours

Directeur des services pénitentiaires

Fonction Publique d'Etat

Filière Administrative

Concours Interne

Catégorie A

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le cadre d'emplois des Directeurs de services pénitentiaires

Les directeurs des services pénitentiaires constituent l'encadrement supérieur des services pénitentiaires ; ils sont chargés de mettre en oeuvre la politique définie pour la prise en charge des personnes faisant l'objet d'une mesure privative ou restrictive de liberté.
Ils peuvent assurer la direction d'un établissement, d'un service, la responsabilité d'une unité fonctionnelle de l'administration pénitentiaire. Ils peuvent aussi se voir confier des missions d'étude, de coordination, d'encadrement, de contrôle et de conception à l'administration centrale et dans les services déconcentrés (les directions régionales).
Ils sont de fait principalement chargés de mettre en oeuvre la politique définie pour la prise en charge des personnes faisant l'objet d'une mesure privative de liberté. À ce titre, ils ont pour mission de diriger, orienter et coordonner l'action de l'ensemble des personnels intervenant dans le secteur pénitentiaire. Chargés d'une mission de sécurité et d'ordre public, ils exercent leurs fonctions dans la perspective de la surveillance et de la réinsertion sociale des détenus. À ce titre, ils participent à la politique d'application des peines en lien étroit avec les magistrats et travaillent en collaboration permanente avec les services pénitentiaires d'insertion et de probation.
Responsables d'un établissement pénitentiaire, ils en assurent la responsabilité tant en terme de sécurité que dans les domaines économiques, financiers et des ressources humaines. Ils assurent aussi des fonctions de représentation de l'administration pénitentiaire auprès de l'extérieur : partenaires institutionnels, médias, opinion publique.
Les personnels de direction de l'administration pénitentiaire sont soumis à un statut spécial ce qui implique notamment qu'ils ne possèdent pas le droit de grève. 
Ce type de métier nécessite de la rigueur, de l'autorité et de la disponibilité mais aussi le sens de la mesure, de l'écoute, de la négociation et de la réactivité.
Le métier de directeur des services pénitentiaires est difficile mais passionnant sachant qu'il s'exerce le plus souvent au sein de l'univers carcéral.

Les conditions de participation au concours

Les directeurs des services pénitentiaires sont recrutés par deux concours distincts pour lesquels les candidats doivent remplir les conditions générales requises pour accéder aux emplois régaliens de la fonction publique de l'État (nationalité française, obligations du service national, jouissance des droits civiques...) :

Un concours interne (40 % des emplois mis au concours) réservé aux fonctionnaires et agents de l'État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, aux militaires et aux agents en fonction dans les organisations internationales. Les candidats doivent justifier de quatre ans de services publics au 1er janvier de l'année du concours.
Les sessions du concours sont en général annuelles.

À l'issue du concours

Vous devrez subir une formation rémunérée d'une durée de 24 mois organisée par l'École nationale de l'administration pénitentiaire (qui se trouve à Agen) qui alterne cours et séquences de stage.
La seconde année de formation, vous êtes nommé stagiaire et affecté dans un établissement pénitentiaire.
La titularisation intervient au terme des deux années, sur la base de l'ensemble des appréciations et après soutenance d'un mémoire devant un jury présidé par le directeur de l'administration pénitentiaire.
Au niveau de la carrière, le corps des directeurs de services pénitentiaires est organisé en trois grades : 

  •  directeurs de 2e classe, 
  •  directeurs de 1re classe, 
  •  directeurs hors classe

L'avancement à la 1ère et à la hors classe se fait uniquement au choix après inscription sur un tableau d'avancement après avis de la Commission administrative paritaire. 
Les directeurs des services pénitentiaires peuvent aussi accéder aux différents statuts d'emplois : directeur des services pénitentiaires d'insertion et de probation (accessible aux directeurs de 2e classe et de 1re classe), directeur fonctionnel des services pénitentiaires (accessible aux directeurs hors classe), directeur régional des services pénitentiaires (accessible aux directeurs hors classe).

Au total, la carrière de directeur des services pénitentiaires permet la mobilité et l'alternance des fonctions (commandements opérationnels et services fonctionnels).
Le corps comprend environ 350 fonctionnaires.

Épreuves

Admissibilité

  •  Une composition sur un sujet faisant appel à des connaissances générales (durée : 4 heures - coefficient 4) ;
  1.  Une épreuve au choix portant soit sur :
  2.  l'organisation judiciaire, le droit et la procédure pénaux ;
  3.  le droit public et les finances publiques ;
  4.  l'histoire de la société et des institutions françaises ;
  5.  les sciences humaines (criminologie, psychologie, sociologie) ;
  6.  la réglementation et la pratique pénitentiaires (option uniquement réservée aux candidats du concours interne).

Cette épreuve est d'une durée de 3 heures et son coefficient est de 3 ;

  •  La rédaction d'une note de synthèse à partir de un ou plusieurs documents (durée : 2 heures - coefficient 3).

Admission

  •  une conversation avec le jury ayant comme point de départ « le commentaire exposé en dix minutes d'un texte de caractère général » (coefficient 3) ; la durée de préparation est de quinze minutes ;
  •  une série d'entretiens visant à apprécier la capacité du candidat « à assurer la responsabilité de direction en milieu pénitentiaire » (coefficient 3) ;
  •  une interrogation au choix du candidat sur l'une des matières non choisie au titre de la deuxième épreuve d'admissibilité d'une durée de quinze minutes ; le candidat dispose de dix minutes de préparation (coefficient 3) ;
  •  des épreuves physiques (coefficient 1).
  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Concours : Contrôleur des douanes et droits indirects

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur stagiaire de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur des douanes et droits indirects

  • Date définitive

  • Concours : Directeur des services de la protection judiciaire de la jeunesse

  • Date définitive

  • Concours : Inspecteur des finances publiques (analyste)

  • Date définitive

  • Concours : Inspecteur des finances publiques (programmeur de système d'exploitation)

  • Date définitive

  • Concours : Greffier des services judiciaires

  • Date définitive

  • Concours : Architecte et urbaniste

  • Date définitive

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK