Fiche Concours

Inspecteur de sécurité

Ville de Paris

Filière Sécurité - Police

Concours Interne

Catégorie C

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Fonctions

Les inspecteurs de sécurité constituent un corps classé dans la catégorie C de la filière surveillance et sécurité. Les inspecteurs (trices) de sécurité sont chargé(e)s de la protection et de la surveillance des biens et équipements de la ville de Paris ainsi que des usagers qui les fréquentent. Ils (elles) contribuent également à la préservation de la tranquillité publique des Parisiens, en assurant le respect des règles de salubrité sur la voie publique ; le bon ordre dans les foires et marchés ; la police des bruits de voisinage. Pour assurer leurs fonctions, ils (elles) sont : agréé(e)s par le procureur de la République et assermenté(e)s par le tribunal de grande instance de Paris pour constater, par procès-verbaux, les contraventions aux arrêtés de police du maire de Paris ; agréé(e)s par le préfet de Paris en tant que gardes particuliers (ières) des propriétés de la ville de Paris et assermenté(e)s, en application de l'article 29 du code de procédure pénale ; commissionné(e)s par le préfet de Paris en tant qu'inspecteurs (trices) de salubrité de la ville de Paris, mentionnés à l'article L. 2512-16 du code général des collectivités territoriales, et assermenté(e)s. Dans le cadre défini ci-dessus, ils (elles) exercent les pouvoirs de police judiciaire qui leur sont conférés par la loi.

Nomination, stage et titularisation

Les candidat(e)s admis(es) au concours doivent accomplir un stage d'un an. À l'issue du stage, ils (elles) sont titularisé(e)s dans leur grade si leurs services sont jugés satisfaisants ; dans le cas contraire, ils (elles) peuvent être soit admis(es) à effectuer une deuxième année de stage, soit licencié(e)s, soit reversé(e)s dans leur corps d'origine.

Comment s'inscrire ?

Par voie postale à l'adresse suivante : Mairie de Paris, Direction des Ressources Humaines, Bureau du Recrutement, 2 rue de Lobau, 75196 PARIS CEDEX 04. La demande de dossier est adressée par voie postale également à cette adresse, joindre alors une enveloppe timbrée au tarif en vigueur pour 250 grammes libellée à vos nom, prénom et adresse pour l'envoi du dossier. Les dossiers de candidature doivent être déposés ou renvoyés au plus tard à la date de clôture des inscriptions. Les candidats doivent remplir et signer une déclaration certifiée exacte contenant tous les renseignements qui sont demandés par l'administration. Ils doivent fournir toutes les pièces nécessaires pour justifier qu'ils remplissent effectivement les conditions exigées. L'inscription donne lieu à l'envoi d'un accusé de réception qui constate l'arrivée du dossier. Cet accusé de réception n'autorise pas à concourir. Avant les épreuves écrites, les candidats reçoivent une convocation personnelle indiquant le lieu et la date de déroulement des épreuves. Si cette convocation n'est pas parvenue dix jours avant la date à partir de laquelle le concours est ouvert (mentionnée sur le dossier d'inscription), les candidats doivent se renseigner au bureau du recrutement, l'administration déclinant toute responsabilité au cas où cette convocation ne parviendrait pas, pour quelque raison que ce soit, à son (sa) destinataire.

Conditions d'admission

Pour le concours interne : être fonctionnaire ou agent non titulaire de l'État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, comptant au 1er janvier de l'année du concours au moins une année de services civils effectifs ; avoir été reconnu(e) comme possédant les aptitudes physiques nécessaires pour assurer un service régulier ; ne pas être déchu(e) de ses droits civiques et ne pas avoir fait l'objet d'une condamnation incompatible avec l'emploi postulé ; se trouver en position régulière au regard du code du service national ; être âgé(e) de 18 ans au moins au jour du concours et de 45 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours ; être de nationalité française ; remplir la condition particulière d'aptitude physique suivante : avoir une acuité visuelle, après correction, au moins égale à 15 dixièmes pour les deux yeux, avec un minimum de 5 dixièmes pour un ½il, chaque verre correcteur ou lentille ayant un maximum de trois dioptries pour atteindre cette limite de 15 dixièmes : les candidat(e)s admissibles ne seront autorisé(e)s à subir les épreuves sportives obligatoires et physiques facultatives que sur production d'un certificat médical attestant de leur aptitude physique à y participer ; détenir le permis de conduire "B" (tourisme).  

Épreuves

Épreuve écrite de sous-admissibilité

Explication d'un texte à partir d'un texte de portée générale, les candidat(e)s devront notamment développer une ou plusieurs idées. Il sera tenu compte de l'orthographe (durée 1 h 30 minutes - coefficient 2).

Épreuve orale d'admissibilité

Conversation avec le jury permettant d'apprécier l'aptitude des candidat(e)s à exercer les fonctions postulées et leurs motivations. Le jury disposera, comme aide à la décision, d'un test psychotechnique subi préalablement par les candidat(e)s (durée 10 à 20 minutes - coefficient 3).

Épreuve d'admission

Épreuve sportive obligatoire (coefficient 2) qui comprend trois sous-épreuves qui représentent chacune 1/3 de la note finale : course de vitesse de 60 mètres, course de 12 minutes (test de Cooper), abdominaux, flexions-extensions en appui facial et tractions à la barre fixe.

Épreuve physique facultative

Les candidat(e)s peuvent, lors du dépôt de leur candidature, demander à subir, en cas d'admissibilité, l'épreuve physique facultative dans une des disciplines suivantes, choisie lors de l'inscription : judo, karaté, boxe française (coefficient 1).

Épreuve facultative de langue étrangère

Les candidat(e)s peuvent, lors du dépôt de leur candidature, demander à subir, en cas d'admissibilité, une épreuve orale facultative de langue étrangère. Cette épreuve consiste en une conversation d'une durée de dix minutes dans l'une des langues étrangères suivantes, choisie lors de l'inscription (un seul choix possible) : anglais, allemand, arabe, espagnol, italien (coefficient 1).

Les candidats peuvent choisir de participer aux deux épreuves facultatives ou seulement à l'une d'entre elles.

Notation

La valeur des diverses épreuves est exprimée par des notes variant de 0 à 20.

A - Épreuves obligatoires = pour l'épreuve sportive obligatoire, la note qui est attribuée aux candidat(e)s conformément au barème tient compte, selon leur sexe, des performances réalisées et de l'âge apprécié au moment des épreuves. Si la performance réalisée se situe entre deux mesures du barème, elle est rapportée à la mesure inférieure. Chacune des notes est multipliée par le coefficient prévu pour l'épreuve correspondante. Sont éliminatoires les notes inférieures à 8/20 pour l'ensemble des épreuves obligatoires du concours. Les candidates enceintes seront dispensées de l'épreuve sportive obligatoire. Elles devront produire un certificat médical établissant leur état. Elles seront créditées d'une note égale à la moyenne des notes obtenues par l'ensemble des candidates du concours auquel elles participent. Dans ce cas, la note qu'elles obtiennent ne peut être éliminatoire.

B - Épreuves facultatives = les candidat(e)s peuvent choisir de participer aux deux épreuves facultatives ou seulement à l'une d'entre elles. Pour chacune des épreuves facultatives, seuls seront pris en compte pour l'admission les points excédant la note de 10/20, auxquels sera affecté le coefficient 1.

C - Réglementation générale = peuvent seul(e)s être admis(es) à se présenter à l'épreuve d'admissibilité, les candidat(e)s ayant obtenu à l'épreuve écrite de sous-admissibilité un total de points fixé par le jury. Peuvent seul(e)s être admis(es) à se présenter aux épreuves d'admission, les candidat(e)s ayant obtenu aux deux premières séries d'épreuves un total de points fixé par le jury.

Chaque concours donne lieu, en fonction des résultats, à l'établissement d'une liste d'admission classant par ordre de mérite, dans la limite des places offertes et sous réserve du report prévu à l'article 4 de la délibération DRH-33 des 12 et 13 juillet 1999, les candidat(e)s dont les résultats satisfont aux conditions susmentionnées. En application des textes réglementaires, une liste complémentaire d'admission par ordre de mérite peut être établie pour chaque concours en fonction des résultats. Si plusieurs candidat(e)s réunissent le même nombre de points, la priorité pour l'admission est accordée à celui ou celle qui a obtenu la meilleure note à l'épreuve de conversation avec le jury puis, en cas de nouvelle égalité, à celui ou celle qui a obtenu la meilleure note à l'épreuve sportive obligatoire.    

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Aucune date n'est prévue à ce jour pour ce concours.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK