Fiche Concours

Officier de la Police Nationale

Fonction Publique d'Etat

Filière Sécurité - Police

Concours Interne

Catégorie A

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le métier d'OFFICIER de la Police Nationale

Les lieutenants de police appartiennent au corps de commandement de la police nationale de catégorie A. Les officiers de police qui le constituent secondent ou suppléent les commissaires de police dans l'exercice de leurs fonctions. Ils exercent les attributions qui leur sont conférées par le code de procédure pénale et les textes réglementaires spécifiques à leur service d'emploi. Ils assurent le commandement des fonctionnaires du corps de maîtrise et d'application (gradés et gardiens de la paix). Ils peuvent être chargés d'enquêtes, de missions d'information et de surveillance dans les services actifs de police. Outre la discipline et la formation, ils peuvent également être chargés de missions ou de commandements particuliers de services de police. Ils ont autorité sur l'ensemble des personnels affectés dans ces services. Ils sont dotés d'une tenue d'uniforme. Ils exercent leurs missions en tenue ou en civil selon la nature des fonctions assurées. Le corps comprend trois grades : lieutenant de police, capitaine de police, commandant de police.

Les conditions à remplir pour devenir officier de la Police Nationale

Il existe un concours externe et un concours interne.

Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires relevant de la police nationale comptant, au premier jour des épreuves d'admissibilité du concours, quatre ans de services effectifs à compter de leur titularisation en cette qualité, et se trouvant à plus de 11 ans de la limite d'âge du corps au plus au 1er janvier de l'année du concours. Ils doivent être déclarés médicalement aptes, la condition de taille ne leur étant pas opposable.

Attention : Nul ne peut se présenter plus de trois fois aux concours (participations externes et internes confondues).

La scolarité, la carrière et la promotion interne de l'officier de la Police Nationale

Les lauréats du concours externe doivent se tenir disponibles auprès de la direction de l'administration de la police nationale en vue de leur incorporation en tant qu'élève officier. Le non respect de l'une ou l'autre obligation entraîne la perte du bénéfice du concours, sauf cas de force majeure soumis à l'appréciation de l'Administration. La nomination en qualité d'élève est subordonnée à la souscription de l'engagement préalable de rester au service de l'Etat pendant une durée de cinq ans à compter de la titularisation. L'élève ou l'ancien élève qui met fin à sa scolarité plus de trois mois après son incorporation ou qui rompt son engagement doit reverser au Trésor une somme forfaitaire fixée par arrêté du ministre de l'intérieur.

D'une durée de dix-huit mois, la scolarité s'effectue à l'Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Police, sise à CANNES-ECLUSES (77), et alterne stages en école et en services actifs. A l'issue des six premiers mois de leur scolarité, les élèves sont nommés lieutenants de police stagiaires pour une durée d'un an. Ceux qui ont donné satisfaction sont titularisés dans le grade de lieutenant de police. Leur affectation est fonction de leur rang de classement et des postes proposés par l'Administration. La titularisation est subordonnée à la possession du permis de conduire les véhicules automobiles (catégorie B). Ils demeurent affectés, pendant une durée minimale de cinq ans, dans la zone de défense de leur première affectation. La durée minimale de maintien dans le premier emploi du grade de lieutenant de police est fixée à deux ans de service effectif.

Les lieutenants comptant cinq ans de services effectifs depuis leur titularisation dans ce grade peuvent être inscrits au tableau d'avancement pour l'accès au grade de capitaine de police. Les capitaines comptant douze ans de services effectifs depuis leur titularisation dans le corps de commandement et d'encadrement, dont cinq ans au moins en qualité de capitaine, et ayant atteint au plus le 5ème échelon de leur grade, peuvent être inscrits au tableau d'avancement pour l'accès au grade de commandant de police. Par ailleurs, en fonction de l'ancienneté, il est possible de présenter, à titre interne, les concours d'attaché et de commissaire de police.  

Épreuves

Quatre épreuves d'admissibilité

- Une dissertation sur un sujet faisant appel à des connaissances générales (durée 4 h, coefficient 4) ;

- une rédaction d'une note de synthèse à partir des éléments d'un dossier à caractère général sur un sujet d'actualité (durée 4 h, coefficient 4) ;

- une épreuve écrite portant sur le droit pénal général et/ou la procédure pénale (durée 3 h, coefficient 4) ;

- une épreuve obligatoire à option au choix parmi les matières suivantes (durée 3 h, coefficient 3) : droit public et institutions européennes, droit privé, géographie économique et humaine, histoire contemporaine, technologies de l'information et de la communication, sciences économiques, sociologie des organisations et gestion des ressources humaines, mathématiques et statistique, psychologie. Chaque épreuve est écrite, notée de 0 à 20 et fait l'objet d'une double correction.

Les candidats passent en outre des tests psychotechniques destinés à évaluer leur profil psychologique et leur capacité à travailler en groupe (durée 2 heures 30). Les résultats de ces tests sont utilisés à l'admission.

Quatre épreuves d'admission

Pour y participer, le candidat doit avoir obtenu un total de points, fixé par le jury, qui ne peut être inférieur à 120

- Un entretien d'évaluation permettant d'apprécier les qualités de réflexion et les connaissances du candidat, ainsi que son aptitude et sa motivation à exercer l'emploi postulé (durée 30 mn, coefficient 5). Toute note inférieure à 5 sur 20 est éliminatoire. Les membres du jury disposent, pour aide à la décision, des résultats des tests psychotechniques passés par le candidat au moment de l'admissibilité, interprétés par le psychologue ;

- une interrogation orale portant sur une épreuve à option au choix parmi les matières non retenues à l'épreuve d'admissibilité (durée 20 mn, coefficient 2) ;

- une épreuve de langue étrangère consistant en une conversation (durée 15 mn, coefficient 3) les langues admises sont : allemand, anglais, arabe, espagnol, italien ; les candidats indiquent la langue étrangère dans laquelle ils désirent être interrogés lors de la constitution de leur dossier de candidature) ;

- des épreuves d'exercices physiques (coefficient 3).

Epreuve facultative

Une épreuve orale facultative de langue étrangère consistant en une conversation (durée : 15 mn, coefficient 1).
Seuls les points au-dessus de la moyenne sont pris en compte. Les langues admises sont : le grec, le japonais, le mandarin, le néerlandais, le polonais, le portugais, le russe, le turc.

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Concours : Contrôleur des douanes et droits indirects

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur stagiaire de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur des douanes et droits indirects

  • Date définitive

  • Concours : Directeur des services de la protection judiciaire de la jeunesse

  • Date définitive

  • Concours : Inspecteur des finances publiques (analyste)

  • Date définitive

  • Concours : Inspecteur des finances publiques (programmeur de système d'exploitation)

  • Date définitive

  • Concours : Greffier des services judiciaires

  • Date définitive

  • Concours : Architecte et urbaniste

  • Date définitive

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK