Fiche Concours

Technicien des laboratoires de la police nationale

Fonction Publique d'Etat

Filière Sécurité - Police

Concours Externe

Catégorie B

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le métier de technicien des laboratoires de la police nationale

Le métier de technicien des laboratoires de la police nationale relève du cadre d'emploi sécurité - police de catégorie B. Le technicien des laboratoires de la police nationale est donc un professionnel de la fonction publique. Les techniciens de laboratoires de la police nationale sont affectés pour la majorité dans les laboratoires, et pour quelques-uns d'entre eux dans les services de l'identité judiciaire, en fonction des besoins de l'administration. Les tâches qu'ils ont à effectuer sont de nature relativement différentes selon le service d'affectation. 
Dans les laboratoires, ils assistent les ingénieurs en mettant en oeuvre les techniques de leur unité, en participant aux analyses et aux examens techniques et scientifiques et ont vocation à encadrer les aides techniques de laboratoires. Dans les services d'identité judiciaire, ils sont, pour la plupart, affectés à des tâches d'exploitation et de traitement de la documentation dactyloscopique et peuvent effectuer ou participer à la réalisation d'autres tâches d'identité judiciaire, proches de celles effectuées par les techniciens affectés en laboratoire (examens techniques...).Ils peuvent également, dans leur domaine de compétence, assurer un rôle d'encadrement d'unité spécialisée. 

L'arrêté d'ouverture de chaque recrutement prévoit la répartition des postes par spécialité. Les candidats choisissent au moment de l'inscription une spécialité parmi celles offertes. Les candidats choisissant l'option chimie peuvent être affectés dans les sections : chimie, stupéfiants, incendie-explosifs, toxicologie.

Les conditions pour devenir technicien des laboratoires de la police nationale

Le recrutement des techniciens des laboratoires s'effectue par concours externe ou interne, organisé par le ministère de l'Intérieur au sein des secrétariats généraux pour l'administration de la police. 

Le concours externe est ouvert aux titulaires de la nationalité française, âgés de 18 ans au moins et de 45 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours possédant un diplôme homologué au niveau IV et au-dessus, remplissant les conditions d'aptitude physique requises et agréés par le préfet territorialement compétent. 

La carrière et la promotion sociale des techniciens des laboratoires de la police nationale

Les candidats reçus aux concours sont nommés en qualité de stagiaire. Ils accomplissent un stage probatoire d'un an (pouvant être prolongé d'une durée n'excédant pas six mois), permettant d'apprécier leur aptitude à exercer leurs fonctions. A l'issue de ce dernier, ils sont soit titularisés, soit reclassés dans leur corps, cadre d'emploi ou emploi d'origine, soit licenciés sans indemnité ou préavis. Après réussite à un examen professionnel et inscription au tableau d'avancement, les techniciens peuvent être nommés techniciens principaux. Par ailleurs tout technicien peut, après 6 ans de service effectif, participer au concours interne d'ingénieur des laboratoires de la police nationale.

Épreuves

  • Deux épreuves de préadmissibilité

  1.  Tests psychotechniques (durée : 2 heures, note éliminatoire inférieure à 7/20) ; 
  2. questionnaire à choix multiple dans la spécialité choisie (durée : 1 heure).

Seuls peuvent être autorisés à se présenter aux épreuves d'admissibilité, les candidats ayant obtenu une note non éliminatoire aux tests psychotechniques et réuni à l'épreuve de QCM le nombre de points correspondant au seuil fixé par le jury. Le candidat absent ou ayant échoué aux épreuves d'admissibilité ne conserve pas le bénéfice de sa réussite aux épreuves de préadmissibilité. Les notes attribuées aux épreuves de préadmissibilité ne sont pas prises en compte dans le calcul des points obtenus par les candidats, tant à l'admissibilité qu'à l'admission. 

  • Deux épreuves d'admissibilité

  1.  Une épreuve écrite de connaissances se rapportant à la spécialité choisie. Question de cours et/ou question pratique et/ou problème (durée : 3 heures, coefficient : 2) ; 
  2. une dissertation sur un sujet d'actualité permettant d'apprécier la culture générale du candidat (durée : 3 heures - coefficient : 1). 

 
Toute note inférieure à 5 sur 20 entraîne l'élimination du candidat.

  •  une épreuve d'admission : un entretien du candidat avec les membres du jury (Préparation : 20 minutes, durée : 20 minutes, coefficient : 3, note éliminatoire : inférieure à 5 sur 20). Cet entretien permettra d'apprécier les connaissances techniques et/ou scientifiques dans la spécialité choisie, les qualités de réflexion et les motivations du candidat à exercer les fonctions postulées. 
  • Une épreuve facultative

Traduction d'un texte écrit et/ou une discussion avec le jury dans la langue choisie (préparation : 15 minutes, durée : 15 minutes, coefficient 1). Les langues admises sont : l'allemand, l'anglais, l'espagnol, l'italien et l'arabe. Le candidat indique son choix dans sa demande d'inscription au concours. 
Seul est pris en compte au moment de l'admission le nombre de points supérieur à la moyenne de 10/20.

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

    CRÉER UNE ALERTE E-MAIL
  • Concours : Inspecteur de la santé publique vétérinaire

  • Date définitive

  • Concours : Personnel de direction d'établissement d'enseignement ou de formation

  • Date définitive

  • Concours : Controleur de la concurence

  • Date définitive

  • Concours : Surveillant de l'administration pénitentiaire

  • Date définitive

  • Concours : Traducteur

  • Date définitive

  • Concours : Educateur de la protection judiciaire de la jeunesse

  • Date définitive

  • Concours : Ingénieur du contrôle de la navigation aérienne

  • Date définitive

  • Concours : Ingénieur électronicien des systèmes de la sécurité aérienne

  • Date définitive

  • Concours : Architecte et urbaniste de l'Etat

  • Date définitive

  • Concours : Commissaire de police

  • Date définitive

  • Concours : Officier de police

  • Date définitive

  • Concours : Elève commissaire des armées

  • Date définitive

  • Concours : Admission en première année à l'Ecole navale

  • Date définitive

  • Concours : Professeur de sport

  • Date définitive

  • Concours : Educateur de la protection judiciaire de la jeunesse

  • Date définitive

  • Concours : Gardien de la paix

  • Date définitive

  • Concours : Directeur de recherche (CNRS)

  • Date définitive

  • Concours : Chargé de recherches

  • Date définitive

  • Concours : Admission à l'Ecole de l'air (mathématiques-physique (MP), physique-chimie (PC) et physique-sciences de l'ingénieur (PSI))

  • Date définitive

  • Concours : Admission à l'Ecole de l'air licence option sciences politiques

  • Date définitive

  • Concours : Admission à l'Ecole de l'air filière physique-technologie (PT)

  • Date définitive

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

20 conseils pour réussir les concours de la fonction publique

Merci de renseigner votre e-mail

Un email vient de vous être envoyé avec le lien de téléchargement du livre blanc.
Bonne lecture !

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×