Fiche Métier

Professeur de tennis

Professeur de tennis

Fonction Publique Territoriale

Catégorie B

Filière Sportive

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Conditions d’accès :

  • Concours externe et interne avec conditions de diplôme et/ou examen d'intégration en fonction du cadre d'emplois, concours troisième voie
  • Profession et conditions d'exercice réglementées

Le professeur de tennis organise et anime des séances pour différents types de publics dans un objectif de loisirs ou de compétition. Souvent employé par plusieurs structures, il navigue entre elles pour s’assurer un volume horaire de travail plus important. Rencontre avec Frédéric Gaillat, professeur de tennis depuis 20 ans.

Un univers de travail varié

Le professeur de tennis, également appelé moniteur de tennis, appartient au cadre d’emplois des éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives (ETAPS). A ce titre, il a la possibilité de travailler dans différents types de structures territoriales (Commune, intercommunalité, Département ou Métropole). « Basé » au sein d’un club, d’une base de loisirs ou d’un centre d’animation de quartier, les postes de professeur de tennis à temps plein sont rares. Pour s’approcher des 35 heures, ce professionnel territorial cumule les contrats auprès de divers employeurs. A contrario, certaines structures s’organisent en « groupement » afin de proposer un contrat d’embauche unique ; le moniteur de tennis est ensuite « réparti » selon le volume horaire arrêté entre chacune d’entre elles.

Enseigner le tennis

Comme tout « enseignant », le professeur de tennis encadre et accompagne chaque pratiquant dans sa progression. « Pour exercer ce métier, la pédagogie est primordiale. Il faut savoir trouver le mot juste pour susciter la persévérance et mettre en confiance. Savoir donner des conseils personnalisés, faire preuve d'écoute, de patience et parfois d'autorité... sont le B.a-ba d’un enseignement réussi. Chaque personnalité étant différente, mon rôle est de composer avec chacun pour en tirer le meilleur !  Pour ma part, je m’attache à entretenir une ambiance propice au jeu et à la bonne humeur pour que mes « élèves » apprennent ou se perfectionnent dans une ambiance conviviale, riche en échanges ».

S’adapter au public

Outre un sens aigu du relationnel, le professeur de tennis doit s'adapter à des publics très variés : enfants et jeunes de tous âges, adultes, personnes âgées, publics en situation de handicap... Pour cela, il est sensibilisé aux différentes approches d’apprentissage. Il sait notamment ajuster les exercices au niveau sportif de chacun pour une pratique du tennis en toute sécurité.

S’il entraîne des profils en vue de championnat/coupes, le professeur de tennis est en mesure de fixer des objectifs à atteindre selon les échéances sportives. Présent lors des compétitions, il se transforme en véritable coach !

Etre professeur de tennis, c’est :

  • pratiquer le tennis à haut-niveau,
  • disposer d’une bonne condition physique,
  • adapter son intervention en fonction des publics, des niveaux et des capacités d’apprentissage et de faisabilité de l’activité,
  • garantir la sécurité des personnes et prendre des initiatives en cas d'urgence,
  • être rigoureux, organisé et autonome,
  • avoir un bon relationnel,
  • être pédagogue,
  • travailler avec des amplitudes horaires variables et découpées (week-end, soirée, vacances scolaires…),
  • faire le lien entre les différents services de la collectivité (technique, jeunesse, sport…)

Comment devenir ETAPS ?

Au niveau national, 3 diplômes attestent de capacités à l’animation et à l’encadrement d’activités sportives. Les BE JEPS, DE JEPS et DES JEPS (Brevet, diplôme et diplôme supérieur d’état de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) conduisent selon leur niveau aux titres de moniteur, éducateur, professeur ou instructeur. Le terme générique restant celui d’éducateur sportif.

Pour être admis en BPJEPS (1 an de formation en moyenne), il est nécessaire d'avoir un titre PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1) et de réussir les épreuves de sélection (des dispenses sont possibles selon le parcours du candidat).

Le concours d'ETAPS (éducateur territorial des activités physiques et sportives) exige un diplôme sportif au moins de niveau bac (BPJEPS). La licence Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) s'avère un bon passeport pour ces emplois.

À noter : aucun pré-requis scolaire n'est exigé pour passer les BPJEPS, DEJEPS ou DESJEPS, mais les candidats doivent passer des tests de sélection organisés par chaque organisme de formation.

Plus précisément pour être professeur de tennis, il faut être :

  •  titulaire d'un diplôme d'Etat :
    - Brevet d'Etat d'éducateur sportif 1er degré tennis (BE1),
    - Diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DEJEPS) mention tennis « moniteur »
    - Diplôme d'Etat Supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DESJEPS) mention tennis « professeur ».
  • titulaire du Certificat de qualification professionnelle d'Assistant Moniteur de Tennis (CQP AMT).
    Encadrement collectif de jeunes âgés de 18 ans maximum (dans la limite de 300 heures par an).

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

40 métiers qui recrutent dans la fonction publique

Merci de renseigner votre e-mail

Un email vient de vous être envoyé avec le lien de téléchargement du livre blanc.
Bonne lecture !

Une erreur est survenue veuillez réessayer ultérieurement

×