Fiche Métier

Responsable de structure d’accueil pour les jeunes / centre de loisirs

Responsable de structure d’accueil pour les jeunes / centre de loisirs

Fonction Publique Territoriale

Catégorie B, Catégorie C

Filière Animation

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Conditions d’accès :

  • Concours externe et interne avec conditions de diplôme et/ou examen d'intégration en fonction du cadre d'emplois, concours troisième voie
  • Possibilité de recrutement direct pour les cadres d'emplois de catégorie C en fonction du grade (deuxième classe)
  • Profession et conditions d'exercice réglementées


Centre aéré, de loisirs ou de vacances, base de loisirs, maison des jeunes et de la culture (MJC), accueil périscolaire…, le responsable de structure d’accueil d’enfants ou d’adolescents exerce dans divers établissements. Sa mission : accueillir les jeunes en toute sécurité, construire un programme d’animation proposant des activités adaptées au public, encadrer et impulser une dynamique d’équipe. Rencontre avec Camille Bertholon, responsable d’un centre de loisirs d’une commune de 20 000 habitants.

Proposer des activités variées

Permettre aux jeunes de différentes classes d’âge (de 3 à 17 ans selon le type d’établissement) de pratiquer des activités sportives et culturelles variées tout en évoluant en collectivité, tel est le principal objectif d’un responsable de structure d’accueil pour les jeunes. Pour cela, ce professionnel combine tâches administratives (suivi du budget, inscriptions/planning, facturation, réservation auprès d’autres organismes, achat de fournitures, gestion des personnels…), programmation et réflexion sur les activités (culturelles, sportives et/ou de loisirs), prise en charge des enfants sur les temps d’accueil ainsi que relations avec les partenaires locaux.

« Au contact quotidien avec les enfants, c’est un métier très enrichissant car les missions sont polyvalentes et les échanges multiples. L’activité du centre est étroitement liée avec celle du temps scolaire. Les périodes de vacances et de temps périscolaires sont très actives de notre côté. Le temps de travail des personnels du centre de loisirs est donc adapté dans ce sens, avec des pics d’activités plus soutenus en présence des enfants».

En dehors de l’accueil des jeunes, le responsable de structure d’accueil effectue les tâches de gestion et fait le point avec son équipe sur le déroulement opérationnel des activités.

Concevoir et « articuler » un projet éducatif

Dans la fonction publique territoriale, le responsable de structure d’accueil pour les jeunes travaille, le plus souvent, pour le compte d’une commune ou d’une structure intercommunale. Rattaché au service enfance/jeunesse/éducation, et/ou en lien avec l'élu en charge de cette compétence, il participe à la définition du projet éducatif souhaité par la collectivité.
Une fois le projet acté, le responsable de structure d’accueil doit le mettre en œuvre en s’appuyant sur son équipe d'animateurs, plus ou moins étoffée selon l’importance de la structure.

« Dans un souci de transparence et de qualité du service rendu, le projet éducatif est porté à la connaissance des parents qui sont informés de l'organisation du centre et du programme des activités. Ce rôle m’incombe en étant leur interlocuteur privilégié. Pour mener à bien cette tâche, je dispose de plusieurs outils, notamment de plaquettes d’information, de la page web du site de la Mairie, des entretiens au moment des inscriptions ainsi que les diverses réunions d’information… Au quotidien, je suis disponible et les échanges via la messagerie électronique ou les appels téléphoniques sont privilégiés ».  

Outre la partie communication, le responsable de structure d’accueil pour les jeunes, veille à ce que les conditions d’hygiène et de sécurité (transport, locaux, activités proposées…), liées à l’accueil de ce public, soient respectées. Il s’assure également que tout le personnel d’animation et d’intendance (entretien, cuisine…) dispose des qualifications nécessaires pour intervenir auprès de mineurs.

Le développement de projets contractualisés aux enjeux (aménagement du temps scolaire, citoyenneté et responsabilisation, prévention et politique de la ville..) et aux partenaires multiples (services internes, associations, communes, intercommunalité…) conduit la profession à étoffer son offre de prestations et à « changer » son mode opératoire pour présenter une approche plus « transversale ».

Etre responsable de structure d’accueil pour les jeunes, c’est :

  • travailler en équipe et manager,
  • faire preuve d’initiative et force de propositions,
  • maîtriser un budget et réaliser des tâches administratives,
  • faire preuve de dynamisme et de créativité,
  • disposer de capacités d’écoute et de dialogue,
  • avoir une bonne condition physique,
  • connaître la réglementation en matière d’accueil et de prise en charge des enfants (hygiène et sécurité notamment),
  • participer au développement physique et psychologique des enfants,
  • collaborer avec de multiples partenaires internes et externes (fournisseurs, parents, élus, partenaires éducatifs et sportifs, associations…).

Comment devenir responsable de structure d’accueil pour enfants et/ou adolescents ?

L’obtention du brevet d’Etat d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse (BEATEP) ou du brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien (BAPAAT) est indispensable pour se présenter aux concours de la fonction publique territoriale.
Il est préférable d'avoir le Brevet d'Aptitude à la Fonction de Directeur (BAFD) pour les fonctions d'encadrement de centres de vacances et de loisirs.
Les formations privilégiées par les professionnels du secteur sont au minimum un bac+2 dans le domaine de l’animation notamment le DUT carrières sociales option animation sociale et socioculturelle.
 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK