Fiche Concours

Aide technique de la police nationale

Fonction Publique d'Etat

Filière Sécurité - Police

Concours Externe

Catégorie C

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Présentation

Le métier d'aide technique de la police nationale

C'est un emploi de catégorie C. Les aides techniques sont affectés pour la plupart dans les services d'identité judiciaire. Ils effectuent des travaux de laboratoire photographique ou d'exploitation et de traitement de la documentation dactyloscopique. Ils ont également pour vocation, après avoir suivi les formations nécessaires, à participer, avec le personnel policier spécialisé, à la recherche, au recueil, à la révélation et à l'exploitation des traces et indices sur les lieux de l'infraction. Ils sont soumis à certaines obligations tels les déplacements, les astreintes ou permanences. Quelques-uns exercent leurs fonctions au sein des laboratoires de la police scientifique. Ils y effectuent un travail d'assistance auprès des ingénieurs et techniciens spécialisés dans les différents domaines de la criminalistique. Ils ont pour mission notamment de préparer les expériences et de réaliser des analyses simples.

Les conditions à remplir pour devenir aide technique de la police nationale

Le recrutement des aides techniques s'effectue par concours externe ou interne, organisé par le ministère de l'Intérieur au sein des secrétariats généraux pour l'administration de la police. 

Concours externe : il est ouvert aux titulaires de la nationalité française, âgés de 18 ans au moins et de 45 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours possédant un diplôme homologué au niveau V et au-dessus, remplissant les conditions d'aptitude physique requises et agréées par le préfet territorialement compétent. 

La carrière et la promotion sociale des aides techniques de la police nationale

Les candidats reçus aux concours sont nommés en qualité de stagiaire. Ils accomplissent un stage probatoire d'un an (pouvant être prolongé d'une durée n'excédant pas six mois), permettant d'apprécier leur aptitude à exercer leurs fonctions. A l'issue de ce stage, ils sont soit titularisés, soit reclassés dans leur corps, cadre d'emploi ou emploi d'origine, soit licenciés sans indemnité ou préavis. Par ailleurs, en fonction de leur ancienneté, ils peuvent présenter, à titre interne, les concours de technicien des laboratoires, de secrétaire administratif et d'attaché de police, de lieutenant et de commissaire de police.

Épreuves

Deux épreuves d'admissibilité

  • Un questionnaire à choix multiples et/ou problèmes permettant d'apprécier les connaissances du candidat en mathématiques, sciences de la vie et de la terre, biologie, chimie et physique (durée : deux heures, coefficient : 2) ; 
  •  une composition française sur un sujet d'actualité permettant d'apprécier les connaissances générales du candidat (durée : deux heures, coefficient : 1). Toute note inférieure à 5 sur 20 étant éliminatoire.

Une épreuve de préadmissibilité

Tests psychotechniques (durée : 2 heures, note éliminatoire : inférieure à 7 sur 20). 
Seuls les candidats ayant réussi à ces tests ont accès aux épreuves d'admissibilité. Le candidat, absent ou ayant échoué aux épreuves d'admissibilité, ne conserve pas le bénéfice de sa réussite à l'épreuve de préadmissibilité. 
La note, de 0 à 20 points, attribuée à cette épreuve de préadmissibilité n'est pas prise en compte dans le calcul des points obtenus par les candidats, tant à l'admissibilité qu'à l'admission.

Une épreuve d'admission

  •  Un entretien du candidat avec les membres du jury permettant d'apprécier ses connaissances générales, ses qualités de réflexion et ses motivations à exercer les fonctions postulées (préparation : quinze minutes, durée : quinze minutes, coefficient : 3). 

Toute note inférieure à 5 sur 20 étant éliminatoire. La présence d'un psychologue est obligatoire durant l'épreuve d'entretien du concours externe. 

Une épreuve facultative

Les candidats peuvent passer au moment des épreuves d'admission et sur demande formulée lors de leur inscription au concours, une épreuve facultative consistant en une traduction d'un texte écrit et/ou une discussion avec le jury dans la langue choisie (préparation : quinze minutes, durée : quinze minutes, coefficient :1). Les langues admises sont : l'allemand, l'anglais, l'espagnol, l'italien et l'arabe. Le candidat indique son choix dans sa demande d'inscription au concours. Seul est pris en compte au moment de l'admission le nombre de points supérieur à la moyenne de 10/20.

  • Programme

  • Aucun programme renseigné
  • Dates

  • Concours : Rédacteur

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur stagiaire de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

  • Date définitive

  • Concours : Attaché des systèmes d'information et de communication

  • Date définitive

  • Concours : Contrôleur des douanes et droits indirects

  • Date définitive

  • Concours : Directeur des services de la protection judiciaire de la jeunesse

  • Date définitive

  • Concours : Inspecteur des finances publiques (analyste)

  • Date définitive

  • Concours : Inspecteur des finances publiques (programmeur de système d'exploitation)

  • Date définitive

  • Concours : Greffier des services judiciaires

  • Date définitive

  • Concours : Attaché d'administration de l'Etat (Caisse des dépôts et consignations)

  • Date définitive

  • Concours : Architecte et urbaniste

  • Date définitive

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK