Fiche Métier

Médiathécaire

Médiathécaire

Fonction Publique d'Etat, Fonction Publique Territoriale

Catégorie A, Catégorie B

Filière Culturelle

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Conditions d’accès :

  • Concours externe et interne sur concours avec conditions de diplôme

Dans une médiathèque, le médiathécaire est l’homologue du bibliothécaire au sein d’une bibliothèque. A l’affût des nouveautés et sachant anticiper les besoins, ce professionnel gère l’achat, le renouvellement et la programmation des produits culturels proposés par la structure. A l’écoute, il accompagne et renseigne les usagers en fonction de leurs attentes. Rencontre avec Ludovic Maistre, médiathécaire pour le compte d’une communauté d’agglomération de 60 000 habitants.

Proposer une offre culturelle diversifiée

Le médiathécaire accompagne et conseille les usagers de la médiathèque, qu’ils soient « novices » ou non. Jeunes enfants, élèves, étudiants, adultes, enseignants, chercheurs... il les épaule dans leur choix de livres, cédéroms, DVD, CD de musique, expositions... afin de répondre à leurs attentes. Les supports d'information se multipliant, le médiathécaire optimise la recherche de l’usager en lui soumettant des « produits culturels » variés.

 « Selon la demande, je propose aux usagers une offre culturelle combinant plusieurs types de médias, allant bien au-delà du fonds documentaire classique. Les livres ont bien sûr toujours une place importante mais ils ne sont plus nos uniques outils d’information. Films, sites web, expositions, photographies… viennent compléter ce vivier historique. Pour continuer à être pertinent et au fait des nouveautés, j’échange avec de nombreux collègues, également médiathécaires, via des forums et des réseaux professionnels en lien avec mon activité professionnelle. Le web est aussi un sérieux appui pour faciliter mon travail ».

Le médiathécaire organise également des animations en vue de créer une dynamique au sein de la médiathèque. Expositions, rencontres avec des auteurs ou débats, cours d'initiation à la recherche sur l'internet…, il a un champ d’intervention  très large.

« Ainsi, par exemple, pour les jeunes enfants, la médiathèque met en place des animations facilitant l’apprentissage par le jeu et les vidéos. Via notre travail de recherche, elle met également à disposition des kits pédagogiques sur des thématiques abordées par les programmes scolaires. Outre l’approche pédagogique, la structure collabore avec des associations en lien avec l’accompagnement de personnes en situation de handicap, d’illettrisme, d’apprentissage de la langue française, d’Alzheimer… Pour ma part, j’apprécie cette diversité des publics qui m’apporte un enrichissement tant sur le plan professionnel que personnel. »

Classer, étiqueter et conserver

Depuis leur réception jusqu'à leur mise en rayon, les ouvrages et les autres médias sont enregistrés dans un logiciel spécialisé pour catalogage et indexation. Grâce à cet outil, les recherches de documents et leur « situation » dans les rayonnages sont facilitées.

Ainsi, à partir de mots clés, comme le titre, l'auteur, la date d'édition, le contenu…, une sélection de documents est identifiée. Chacun dispose d’une fiche de présentation synthétique spécifiant  les caractéristiques majeures. Après en avoir pris connaissance, le médiathécaire juge de l’opportunité du « produit » par rapport à la demande.

« Sur cet aspect, mon métier est identique à celui de bibliothécaire ; les étapes d’indexation et de catalogage étant indispensables pour faciliter le repérage, la connaissance et les entrée/sortie du fonds documentaire. Je suis également mobilisé sur les opérations d’enregistrement des prêts et des retours ».

Être médiathécaire, c’est :

  • aimer la culture au sens large (littérature, cinéma, arts, …),
  • travailler en équipe,
  • anticiper les besoins des usagers,
  • proposer et animer une offre culturelle adaptée aux usagers de la médiathèque,
  • aimer le contact avec le public,
  • s’adapter à tout type de public,
  • être accueillant et chaleureux,
  • connaître les méthodes de classement et d’indexation,
  • utiliser et déployer une communication digitale,
  • créer/valoriser des supports numériques,
  • faire preuve de rigueur et de précision,
  • maîtriser l’outil informatique (notamment les logiciels spécialisés) et les réseaux sociaux.

Des employeurs variés

Médiathèques municipales, départementales, universitaires, si les lieux d'exercice sont très variés, l'activité en elle-même est sédentaire. La majorité des emplois relève de la fonction publique territoriale ou d’Etat et est donc accessible via la réussite d’un concours.

Comment devenir médiathécaire ?

Un DUT information-communication ou un Deust métiers des bibliothèques et de la culture, option médiathèque permettent d’accéder au métier. Il est également possible de s’orienter vers des diplômes littéraires ou numériques proposés par les universités.

S’ensuivra la validation du concours de catégorie B (niveau Bac) ou A (niveau Bac+3).

A noter que les lauréats du concours de bibliothécaire ou de conservateur suivent ensuite une formation professionnelle (de 12 à 18 mois) à l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (ENSSIB).

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK