Fiche Métier

Greffier

Fonction Publique d'Etat

Catégorie B

Filière Administrative

lien externe vers facebook lien externe twitter lien externe vers Google+
lien externe imprimer lien externe envoi par email

Le greffier assiste le président et les juges des tribunaux. Lors des procès il est le garant de la procédure. Le greffier est aussi le « scribe » de la justice. Il consigne l'intégralité du déroulement des débats à tous les niveaux d'instance et veille à la conservation des jugements.

Description des tâches / conditions de travail

Présent à toutes les étapes d'une procédure, le greffier garantit l'authenticité des décisions du juge. Tout jugement rendu en son absence peut être annulé, car il serait entaché d'un vice de forme.

Sa mission principale consiste à transcrire les débats lors d'un procès, à dresser des procès-verbaux et à rédiger les décisions du tribunal. Il doit auparavant constituer les dossiers, enregistrer les affaires, rédiger les actes et prévenir les parties de la date de l'audience.
Le greffier conserve les pièces, les archives et les actes dont il peut délivrer des copies. Il peut aussi jouer un rôle d'accueil. Il est souvent le premier interlocuteur que le citoyen rencontre en pénétrant dans le Palais de Justice.

Il conseille pour tous les conflits de la vie quotidienne, renseigne sur les choix de procédures, les façons de constituer un dossier. Le justiciable peut lui remettre des dossiers à l'attention du juge, sans qu'il soit nécessaire de passer par un avocat.

C'est un métier où il faut être méthodique, précis, d'une extrême rapidité de réaction. En certaines circonstances la discrétion de ce fonctionnaire doit être totale.

Salaires / revenus

Le greffier est un fonctionnaire de justice de catégorie B. En début de carrière le salaire mensuel net du greffier est de 1 480 € + une prime trimestrielle. En fin de carrière il gagne aux environs de 2 450 € par mois.

Evolution professionnelle

Les greffiers sont aujourd'hui 6 500 en France, dont 1 600 greffiers en chef. Le greffe englobe l'ensemble des services administratifs des tribunaux. Toutes les juridictions administratives et judiciaires sont pourvues d'un greffe. Chaque greffe est sous la responsabilité d'un chef greffier. Après quatre ans d'expérience le greffier peut devenir greffier en chef (catégorie A) par concours interne. Les plus motivés peuvent passer le concours interne de l'École nationale de la magistrature (ENM). 
Après plusieurs années d'exercice, les greffiers en chef peuvent être recrutés en tant que magistrats.

Etudes / formations

Le concours de recrutement de greffier (concours du ministère de la Justice) est ouvert aux bacheliers, de préférence ES. Cependant, en réalité, il est rare de réussir au concours sans être au moins titulaire d'un bac + 2 en droit (L 2, DUT carrières juridiques, BTS, deust ...) voire d'une licence.
Le concours de greffier en chef est réservé aux diplômés d'un IEP ou d'une licence en droit. Dans les deux cas, les lauréats suivent une année de formation à l'École nationale des greffes de Dijon. Le futur greffier en chef suit un stage de 14 mois à l'école de Dijon.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK